lundi 15 juin 2020

Un maire au bout de sa life.

https://twitter.com/frdesouche/status/1272580613997039617?s=21

😂


(Manille. Même les bidon-villes dans le monde entier ont une police-milice.)


La fr-nce :


C’est trop tard. 

Je ne sais pas si même une intervention ponctuelle et ciblée de l’armée pourrait y faire quelque chose.

Il faudrait une intervention de l’armée sur l’ensemble du territoire, mais là, ça porte un autre nom que « démocratie ». 

Se souvenir de Trump en 2017 : «  la France n’est plus la France ». « Paris est un shit hole ».

Quand un président des USA, quel qu’il soit, se permet ce genre de jugement la moindre des choses c’est d’y prêter attention, il me semble.

C’est de pire en pire, nous le savons tous. Paris c’est aujourd’hui un calque de LA ou de Seattle, des gars au crack dans la rue h24, qui défèquent sur les trottoirs ou jettent des seringues usagées dans les aires de jeux des hlm périphériques.....avec maintenant de sympathiques milices de riverains porte d’Aubervilliers, porte de la Villette...c’est la diaspora noire africaine qui tente de protéger ses enfants.




Les milices au départ sont toujours saluées par les populations ensuite ça dégénère immanquablement et sans exception. 

Quand l’état n’est pas corrompu il n’y a pas de milices....







———



16 commentaires:

  1. Bonjour Wendy,
    Il se trouve que tu as des lecteurs, enfin, au moins un, qui y vivent à Manille. Et donc je peux te dire que oui, si le gouvernement français le voulait, il pourrait faire cesser imédiatement le bordel qui s'installe en France: il suffirait de copier ce qu'a fait le Président Philippin depuis son accession à la Présidence.
    Bon, évidemment on fait pas dans la dentelle ici...
    Les forces de l'ordre ont par exemple le droit de tirer à vue sur les dealers; ou alors, après 2 arrestations dans la rue sans masque pour le covid, directement 6 mois en prison... ou aussi les vigiles dans tous les magasins qui sont armés, etc...
    en échange, on se ballade en ville sans crainte (bon, je vais pas trainer non plus à certains endroits la nuit).
    Sondages extrèmements favorables au gouvernement... logique.
    Bref, quand on veut on peut.
    En France, on veut pas, les loges en ont décidé autrement. Pour le moment.
    Et en attendant, je redoute un peu mon prochain voyage en France pour les vacances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Merci beaucoup pour ton témoignage !

      Non, tu ne risques rien ici si tu vas dans une ville balnéaire et dans un quartier riche.

      Où dans une campagne « oubliée ».

      Évite seulement les « suburbs ». Comme aux USA ou à Manille.

      C’est pareil partout. Mais c’est plus sûr quand il y a une police ou, au pire, des Watchmen la nuit.

      Les Philippines et son peuple étaient reconnus comme si sympathiques et accueillants !

      J’espère que cela n’a pas trop changé.

      Bien à toi !

      Supprimer
  2. "Il faudrait une intervention de l’armée sur l’ensemble du territoire, mais là, ça porte un autre nom que « démocratie »."

    Oui, voilà, vivement. Parce que la cause du problème est la démocrassie ripoublicaine. J'imagine que s'il n'y avait pas de maghrébins, ni de tchétchènes, sur le territoire fronçais, il n'y aurait pas tous ces problèmes d’ingénierie aéronautique dijonnais. Incroyable comme constatation, non ?

    Sinon, barres de rire sur cette histoire de Dijon. Les maghrébins se sont fait "tchétchèned". Et ce n'est pas la première fois. Pareil pour les noix. Ils ont de la chance que les blancs-blancs fassent dodo en ce moment parce que ce serait la taille au dessus niveau bolossage organisé vu la haine accumulée. Remarquez, ce n'est pas dit qu'ils se réveillent un jour les blancs-blancs. Seraient-ils la belle au bois dormant qui attend son prince charmant ? (ou des gros cucks le nez collé sur leurs i-phones)

    RépondreSupprimer
  3. Le blanc blanc va directement en taule et est traité de raciste, vu que c'est à sens unique. Mais d'un côté, ça commence à bien nous chauffer (Français) toute cette racaille encensée et fouteuse de bordel dans notre pays. Encore un petit effort et on va y arriver, il y a plein de bateaux à quais actuellement ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans compter les avions qui ne volent plus en ce moment. Il y a un créneau niveau timing ! :)

      Supprimer
    2. Philippe de Villiers -"S’il y avait le Puy-du-Traoré, on aurait pu rouvrir !"

      https://www.youtube.com/watch?v=E_vkYswmmtg

      "Philippe de Villiers, écrivain, fondateur du Puy Du Fou et cofondateur du Vendée Globe. Ancien ministre, ancien député, ancien président de la Vendée et ancien président du Mouvement pour la France, au micro d'André Bercoff sur Sud Radio !"

      Supprimer
  4. https://mobile.twitter.com/PoliceSynergie/status/1272571642502426624

    "Synergie-Officiers
    @PoliceSynergie
    ·
    14h
    Les mêmes qui ce Week-end faisaient pipi dans leur jogging en se réfugiant apeurés derrière les #policiers à #Dijon. Maintenant que les tchétchènes sont partis, on bombe le torse et on attend la #police pour en découdre."


    mdr. D'après les témoignages des maghrébiques sur place, ces derniers semblent émus que la police ne soit pas intervenues, du moins pas assez. Peut-être de peur d'être remerciée par un caillassage républicain en règle ? Hypocrites...

    Les maghrébins s'ils sont intelligents (pro-tip ce n'est pas le cas) devraient tirer une conclusion évidente de cette rigolade : leur situation est très précaire, très fragile. Faire les petits coqs violents ça va jusqu'au moment où ça ne va plus. Par exemple, quand des tchétchènes arrivent. Ou des noix.

    :popcorn:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gêocêdille16 juin 2020 à 03:19

      C'est sûr que les zivas demandant ou est la police aprés avoir passé des années à la caillasser, c'est assez étonnant.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Impubliable comme tu t’en doutes.

      Supprimer
  5. Il faut comprendre que dans la tête d'un musulman, c'est le nombre qui fait la force. Il ne s'imagine pas du tout qu'une cité, même armée, tombe dans l'émeute et le cannibalisme dès que l'électricité et l'eau sont coupés. On n'est plus au XIIIè siècle.

    Même si les armes circulent à Mantes-la-Jolies, il n'y a pas personne là-bas capable de faire tourner une centrale électrique ou une station d'épuration. La logistique, l'approvisionnement en pétrole... tout ça n'entre pas dans la tête du turc, de l'algérien, du nigérian...

    RépondreSupprimer
  6. Tiens tiens comme c'est étrange un maire socialiste qui s'appelle (((Rebsamen))).

    On notera qu'il ne juge pas "tolérable que les tchétchènes se fassent justice eux-mêmes et montent des milices privées" mais il n'a pas dit qu'il ne trouvait pas "tolérable" qu'un tchétchène se fasse attaquer par un marron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il trouve intolérable que ses petits protégés se fassent lâchement agresser et ne puissent continuer le business et le travail de sape en toute tranquillité.

      Supprimer
    2. Sinon, ça se discute sur l'origine du fier maire de Dijon :

      http://pasjuifs.blogspot.com/2014/10/francois-rebsamen-juif-selon-des.html

      "Erich Gottfried Rebsamen était lui-même le fils d’Ernst Rebsamen, suisse et protestant, et cuisinier au restaurant Lugano à Mulhouse.

      François Rebsamen a nié que son père ait été collaborateur pendant la Seconde Guerre mondiale (cf. M.A. Labet de Bornay) et a précisé que celui-ci, pour ne pas être enrôlé dans l’armée allemande, avait choisi de prendre la nationalité suisse. "

      Supprimer
  7. Le problème est bien visible depuis des décennies, mais immanquablement lorsque l'on tente d'en parler le résultat et les accusations sont les mêmes.

    Il règne une hypocrisie invraisemblable sur ce sujet et ce à tous les niveaux.

    Ces derniers jours on a assisté à une démonstration pourtant flagrante avec les manifestations illégales prétendument contre le racisme et pour la justice, ou se mêlent propos haineux, propos et pancartes antisémites, drapeaux palestiniens, des cris de "mort aux flics", "flics violeurs".

    Un comble quand on sait que le jeune homme pour qui sa famille réclame "justice" et organise la manifestation était lui-même accusé par son ex codétenu de viol et que le président de la LDNA présent et vociférant à fait 7 ans de prison pour viol...
    Mais on ne fait rien contrairement aux gilets jaunes éborgnés parce que vous comprenez, l'émotion est plus importante que la loi...Sic.

    Des kassovitz et mélenchon qui réclament qu'on désarme la police...Une camélia jordana qui appelle à prendre les armes...(re sic...)

    Et les jeunes d'une "minorité" qui les prennent les armes à Dijon...Durant trois jours un silence abasourdissant des médias qui, lorsqu'ils se décident enfin à relayer l'info, traitent ça avec bien moins de fanfare que l'affaire george Floyd aux états unis...

    Ils n'osent même pas prononcer le mot "arabes", pour décrire les affrontements, alors que les "jeunes" qui se filment se présentent eux-même ainsi dans leurs vidéos:

    "Viens gros la mafia, c'est nous les arabes!"

    Par contre ils prononcent facilement le mot "Tchétchènes".

    Il n'y a aucun racisme. Juste un constat, violent, révoltant, impitoyable.

    Et le plus révoltant dans cette affaire c'est de savoir, parce que nous le savons très bien, hélas, que ces individus que nous voyons sur ces vidéos, qui ont créé ces scènes de guerre sur le sol français ne seront ni retrouvés, ni inquiétés, ni jugés pour ça.

    L'adjoint au maire de Dijon, Mr Hamid el hassouni déclare même que ces jeunes que nous avons vu déambuler en tirant au fusil automatique dans les rues ont "fait ce qui ne leur incombait pas. Ils ont garanti la sécurité des habitants"...

    Trois fois sic...

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/violences-dans-la-metropole-de-dijon-les-reactions-politiques-1592286492

    Mais on va nous expliquer qu'il ne faut pas faire d'amalgame ni de raccourci.

    Qu'il faut s'unir contre des minorités de délinquants qui veulent "semer la zizanie".

    Qu'il faut renouer le dialogue...

    Qu'il faut...

    Qu'il faut...Fermer...Les yeux...Dors...Dors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Factuellement, ils ont fait sécession (tout en continuant à toucher la CAF). A nous de faire sécession aussi en attendant la reconquista si elle doit avoir lieu un jour. Ça dépend si les français veulent vivre ou disparaitre.

      Oui, la nation française et son vivre-ensemble bien compris en tant que conception est morte. On remerciera les parasites du haut et ceux du bas qui ne sauraient être opposés car ils font partie du même merdier stipendié par l'étranger.

      Les "fachos" semblent vouloir organiser une sécession de la Bourgogne dans le sens de l'ancien duché. C'est-à-dire avec la Lorraine, l'Alsace, etc. Projet degrellien fabuleux. C'est imaginable vu le vote FN prépondérant. Je n'y crois pas trop cela-dit, mais l'idée est là. Une zone sans ripoublique et sans invasifs. L'idée fera son chemin tout comme aux USA ; et viendra le temps de reconquérir les territoires perdus. Ce qu'on ne verra jamais de notre vivant vu l'état d'avancement de l'invasion.

      Ce sera long.

      A moins de se réveiller.

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.