vendredi 12 juin 2020

Musée du quai Branly, fermeture imminente.



Tout est dit. L’occident entre dans l’ère de la réparation.

C’est à dire dans le dur. Dans les comptes.

Pour le reste, chacun a son opinion. Sachant que le plus souvent une opinion n’est que le reflet d’un intérêt bien compris.

(Ça va vite, très vite, toujours suivre les $ pour comprendre. La Chine rit.)

La démographie : le nombre d'africains est passé de 100 millions à 1,4 milliard en moins d’un siècle.

Une importante diaspora vit en fr-nce.

Démographie et culture :







6 commentaires:

  1. Il a bien raison ce monsieur, que toutes ces richesses soient rnvoyées au pays.

    Nous on reprendra la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace, euc ils reprendront les crânes d'antilope. Chacun sa richesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Et leurs bouts de bois tous pourris aussi. Nous, on reprendra les routes, les hôpitaux, les écoles, etc

      Chirac était un grand amoureux de l'Afrique...

      Supprimer
  2. ALERTE:
    Dans cette vidéo, il est question de fric et de "trucs", comme il dit. Et ce "truc" appartient à sa tribu. Il y a fort à parier que tous ces "trucs" vont disparaître, pillés une nouvelle fois. Comme le musée du Caire l'a été au moment des printemps arabes. C'est l'Histoire qui est toujours en marche: il faut faire disparaître les traces, toutes les traces de l'ancienne Histoire. Nous en savons déjà trop, il leur semble sur les mondes d'avant...et nous apprenons tous les jours. J'espère que vous avez gardé des copies ou des reproductions numériques, sinon pfuiit, vous ne connaîtrez plus rien du passé de l'humanité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu a raison, ce monsieur, il a toujours parlé de fric pas de culture.

      il vaut qu'un objet d'art soit dans un musée, même si c'est pas dans le pays d'origine, que livré à des trafics de collectionneur.

      Supprimer
  3. Après tout, faisons table rase de ce passé bien encombrant pour les blancs.

    On déboulonne tout, on efface tout.

    Après, faudra nous sortir des preuves de la colonisation et de ses méfaits.

    Nous répondrons : quelles preuves ?

    Jamais l'homme blanc n'a colonisé l'Afrique, on aurait des preuves !

    Quant aux massacres, ils étaient inter ethniques, comme aujourd'hui dans la région des grands lacs.

    L'architecture "coloniale" ? Le moment de gloire des architectes africains !

    Les noirs américains ?

    Ils sont venus au XIIème siècle, avec une énorme flotte de navires, plus de 80, et ont ensuite décimé les natifs indiens.

    Leur avidité pour l'or n'avait pas de limites.

    C'est l'arrivée de l'homme blanc qui a mis fin aux massacres, et permis la protection des derniers survivants amérindiens dans des réserves, loin du sadisme génocidaire des noirs.

    Le Pdt Trump se démène d'ailleurs pour les derniers amérindiens.

    L'excellent réalisateur Tarentino a bien rendu compte de tout cela dans ses "8 salopards", et un Samuel L Jackson a son meilleur dans la barbarie noire.

    Les meneurs éliminés, le gros des troupes a ensuite été rééduqués par le travail dans les plantations sur le modèle des redducciones jésuites au Paraguay.

    Juste retour des choses.

    Et maintenant qu'on leur a lâché la bride, le temps ayant passé, on pouvait penser que les choses rentreraient dans l'ordre.

    Mais non, ça recommence pire qu'en 1250 !

    Racisme endémique de cette race indécrottable !

    Essayez de me prouver le contraire.

    Voyez ces warlords africains à Seattle.

    L'histoire bégaie !

    :)

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réécriture de l'"histoire inventée" en préparation. Les preuves matérielles vont peut être effacée. La page blanche...
      Hector

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.