jeudi 18 juin 2020

Challenge mondial : passer l’automne !



(Wendy va faire ses provisions).

Un nouveau foyer de contamination au coronavirus a été détecté dans une entreprise de transformation de viande allemande dans la région de Gütersloh, en Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest). Allemagne.
Les autorités régionales ont décidé mercredi la fermeture de toutes les écoles et jardins d’enfants après que des centaines de travailleurs du plus grand abattoir d’Allemagne se soient révélés positifs le Covid-19.
...l’entreprise concernée a fermé ses portes et a mis en quarantaine tous ses employés et leurs familles, au total plus de 7.000 personnes.
Selon les médias locaux, les autorités estiment que certains des cas ont été importés d’autres pays par des travailleurs migrants qui ont profité des nouvelles frontières européennes pour visiter leurs familles.
... à Berlin dans le quartier de Neukölln , 370 familles sont actuellement en quarantaine dans leurs appartements.
Au USA, le nombre de malades augmente dans les états suivants :
Alabama, Alaska, Arizona, Arkansas, California, Delaware, Florida, Georgia, Hawaii, Kansas, Oregon, Louisiana, Montana, Nevada, North Carolina, Oklahoma, South Carolina, Tennessee, Texas, West Virginia and Wyoming.
......De Chine, on sait ce qu’on nous en dit. 
Du coup, les valeurs boursières s’effondrent :


....pendant que la Corée du Nord s’énerve et que la Chine et l’Inde se tapent dessus...

15 commentaires:

  1. je reposte ce papier "tous locataires" de 2016, agenda 2030:

    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.forbes.com/sites/worldeconomicforum/2016/11/10/shopping-i-cant-really-remember-what-that-is-or-how-differently-well-live-in-2030/&prev=search

    La propriété, c'est le vol !

    Donc, tous locataires !

    La marchandisation jusqu'à l'os, ou l'ADN.

    Deux options : une transition en mode hard ou en mode soft.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soumise à sa programmation(déletere et destructrice)la bestiole croit choisir son avenir,c'est la marque de sa nullité au regard d'un UNIVERS inaccessible,brouter ce qui l'entoure est déja destruction.
      jsp

      Supprimer
    2. Merci Tof,

      C'est bien de voir comment ils voient eux meme ce en quoi consiste "notre projet!"

      J'airais décrit ça exactement pareil du moins dans l'intention des ingenieurs sociaux. Avec les voitures volantes en moins, le sexe virtuel en plus et la reproduction artificielle ou via des fermmes de pauvresses. Mais avec un resultat un peu moins bisounours car on commence à voir les soucis de rêalisme du modèle avec les faillites des vélos et voitures en libre service, les gangs de thètchènes qui ratonnent les magrhébins et des clodos qui se piquent dans les rues.

      Je ne suis pas sûr que ça se goupille aussi idéalement.

      Bon évidemment moi, juste pour donner un peu de distanciation critique, je me serais peut être placé dans la peau du réac de 2030 parti vivre dans une maison du XIXe. Un personnage de composition pour moi mais un tel challenge ne me fait pas peur.

      D'ailleurs ça me donne envie de rédiger le scênario réaliste plutôt que bisounours si Wendy veux bien publier la bafouille de la brave Jeune Leander du Monde Mondial Des Bisounours du Forum Mondial Mondialisé qu'il Est Beau.

      Supprimer
    3. Avec grand plaisir Géocedille !

      Je publierai ton texte !

      Tu peux même l’écrire en plusieurs fois, tel un feuilleton du XIX°.

      Excellente idée ! Je pense que nous sommes plusieurs à l’attendre !

      La mondialisation est extrêmement fragile, elle vient de le prouver et le prouve chaque jour encore.

      Enlève la planche à billets tu te retrouves à Détroit tendance CHOP devant Walmart ou Costco et leurs rayons vides.

      Je viens de le vivre à Paris. En 3 jours il n’y avait plus rien dans les magasins.

      Et les bizounours avaient la queue basse. Par « magie », ils n’ont pas eu la langue pendante.

      8 milliards attendent leur pitance. Plus j’avance, plus je me dis que la mondialisation est seulement là.

      Dans la zone de Seattle c’est la mairie et le gouverneur qui nettoient gratuitement et livrent la nourriture.

      Une autonomie assistée, pour eviter épidémie et bain de sang. Rien, quoi !

      On vit par images, par hashtag, parce que derrière ça s’effondre.

      Un peu comme la production du WTI. :)

      C’est du théâtre antique, avec le cœur des vierges, au fond.

      Oui, écris !!!! Je publierai plutôt deux fois qu’une.

      Supprimer
    4. La mondialisation c’est le Texas et le marché à terme de Chicago.

      Pétrole et céréales/sucre/huile.

      La transition c’est lisser les salaires mondiaux vers le bas pour que le gens de tous les continents puissent manger.

      Sinon ? Ils dégommeraient tous les petits profits encore faisables. Et ce qui est pris n’est plus à prendre.

      Le reste ? Tous ces mouvements vides et violents ? Des blobs. Des miettes jetées par les pouvoirs.

      Demande aux gens de se mettre au travail et ils n’iront pas.

      Les salaires sont trop bas et ils pensent que tout est du.

      C’est le système des fondations. Un système admirable dans lequel le riche fondateur enrichit sa fondation en faisant la charité.

      Dans ma prochaine vie je serai fondatrice.

      La mondialisation c’est entre la fondation et la guerre. Un concept qui n’a pas fait ses preuves.

      Un modèle mathématique qui permet de ramasser beaucoup en très peu de temps.

      C’est une martingale.

      À la fin c’est le casino qui ramasse.

      La loi des grands nombres, toussa...statistiques et probabilités...

      Supprimer
    5. La seule variable d’ajustement c’est la démographie.

      Mais... sachant que plus tu as d’abrutis plus tu peux conserver le pouvoir facilement par de l’ingénierie sociale bas de gamme (pas chère)
      et par la baisse du niveau scolaire, pas étonnant qu’on ait laissé filer.

      Supprimer
    6. Chronique de 2030

      Première partie

      La caravelle

      Lundi 1er juillet 2030

      L'ile commence à se préparer pour la saison estivale. Au port la caravelle a multiplié ses trajets avec le continent pour répondre à la demande des estivants. Il y a désormais deux liaisons par semaine quand les vents sont favorables.

      J'attends mon ami Thémistocles qui viens d'Athènes assis dans l'ancien terminal des ferries. Ca me rappelle le temps ou les touristes descendaient en nombre des Superferry, BlueStar et l'autre compagnie, comment s'appelait elle déjà? Fastferry? Ca fait seulement 5 ans qu'elles ont fait faillite mais ça semble déjà faire partie d'un passé lointain. Plus qu'un passé, une autre ère. Le temps est une chose étrange. Parfois il se condense et en un battement de cil le monde que vous connaissez a disparu puis ensuite Il se dilate. Tout devient d'une lenteur que n'en fini jamais. Tenez, prenez par exemple, le Théotokos. C'est le nom de la caravelle. On attendait Théotokos pour mardi, mais voilà, le gros temps s'est levé et il y a eu de la houle toute la semaine. Ce matin le meltème s'est calmé et on attendait le Théotokos pour le soir mais Andréas l'a vu tirer des bords au large du cap saint Nicolas et la nouvelle de son arrivée imminente s'est répandue comme une trainée de poudre dans le port.

      C'est que qu'après plusieurs jours d'isolement, son arrivée est attendue par tous. La frêle caravelle n'assure pas la liaison avec la régularité des anciens ferries qui sortaient avec des vents de 7 a 8 beauforts.

      Thémistocles m'a appelé pour le dire qu'il avait trouvé les panneaux solaires que je lui ai demandé de me ramener du continent. Et ça c'est une sacrément bonne nouvelle. La tempête m'en a cassé deux ce printemps. Il faut dire, les tempêtes, c'est devenu monnaie courante surtout l'hiver et en conséquence les périodes d'isolement se multiplient. L'île a dut s'adapter produire presque tout sur place. Presque tout, des panneaux solaires, on n'en trouve plus depuis belle lurette. Pas seulement ici. Nulle part depuis la révolution des cercueils a secoué la Chine et que Fong Leu le nouvel empereur chinois a fermé les frontières. C'est incroyable comment l'effondrement de la Chine a changé la face du monde. Tout venait de là bas. La vitesse a laquelle le parti communiste chinois a perdu le contrôle du pays a pris le monde de cours. Les dirigeants sont tous morts lors de la grande épidémie de Pékin et le chaos s'est généralisé. Quand la famine s'est abattue sur la capitale, ça s'est vite transformé en massacre généralisé et en affrontements entre factions de l'ex armée rouge. Fong Leu s'est imposé car il avait le contrôle du stock de pétrole de l'armée. Quand il est entré dans la cité interdite, elle avait été transformée en lui de stockage pour les cercueils destinés aux morts de l'épidémie. Les cercueils n'ont jamais servi. Trop de morts, pas assez de vivants pour s'en occuper. Les Chinois ont fait des fosses communes, des buchers géant, sur internet on a vu les fleuves charrier des milliers de corps.

      La disparition de l'usine du monde a mis deux mois à se faire sentir dans le reste des pays. Les super cargos chargé des conteneurs expédiés avant le chaos chinois continuaient d'arriver dans les ports occidentaux et déchargeaient les produits fabriqués par des usines qui n'existaient plus. La société de consommation s'est jetée sur ces derniers iphones avec la délectation d'une ultime orgie romaine avant que les barbares n'entrent dans la cité.

      Puis ce fut le grand calme.

      A suivre...

      Enfin, si le dernier operateur 4G du coin n'éteint pas son pilône. Vodaphone et Wind c'est fini. Ils ont éteint leurs relais GSM. Pas rentable. Il reste Cosmote. Ils ont une obligation de service public, mais la puissance est faiblarde.

      Supprimer
    7. http://www.mybeautiful-world.com/wp-content/uploads/2013/10/20081218_JH_1650.jpg

      Supprimer
    8. Merci tellement, Géocedille !

      Je mettrai en forme demain matin et je publierai.

      Ça démarre sec !

      C’est super ! Vraiment vraiment !

      Supprimer
  2. Quand on a commencé à parler de tous ces cas de coronavirus dans les abattoirs aux États-Unis il y a trois mois, j'ai immédiatement pensé à un test mal étalonné car le coronavirus bovin y a la même prévalence qu'en France, soit environ 80% de porteurs sains dans le cheptel. Il est supposé être spécifique à l'espèce, comme toujours ;) et donc non transmissible à l'homme. Le contact quotidien avec des mammifères infectés est pourtant une fréquente source de zoonose.
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa de te revoir !

      Le saumon chinois, le bœuf des abattoirs, les animaux sauvages tous sont ciblés par le virus. Selon les scientifiques.

      Maintenant on a la tique à pattes rayée qui transmet la fièvre hémorragique du Congo. Et qui s’accroche aux chevaux, puis se transmet à l’homme.

      Quand les animaux domestiques seront déclarés porteurs, on va changer de dimension.

      Pour le moment on s’attaque à la consommation de protéines animales.

      Supprimer
  3. Juste pour te dire que je pense que ton blog est polué (tu collabores peut etre?)des intervenants qui laissent des tartines avec souvent des liens sans fins,l'égarement des participants me semble l'objectif.
    J'ai connus le blog de P.Jorion en panique.
    C'est pas un reproche.
    Bonne chance.
    jsp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas.

      Hâ! Que j’eusse préféré que nous en restiassions à la formule passée !

      Mais ce fut impossible !

      Supprimer
  4. A propos du bureau de liaison entre des deux Corées, il y a un building à côté qui a perdu une bonne partie de sa façade. Quelqu'un sait de quel coté il se trouve.

    RépondreSupprimer
  5. Blanche Gardin c'est vraiment la seule humoriste femme potable...

    https://youtu.be/6B_-TTsDGyw

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.