samedi 30 mai 2020

L’idéologie du bonheur gratuit.



Nous disposons d’un point de départ très assuré : le capitalisme détruit les hommes, et il détruit la planète.
Nous en tirons immédiatement les impératifs directeurs d’une autre organisation sociale : 

1) dans le processus nécessairement collectif de la reproduction matérielle, les individus sont convoqués en égaux  : ils n’ont pas à être soumis à des rapports de subordination hiérarchique qui les maltraitent 

2) une organisation sociale digne de ce nom se donne pour devoir de relever chacun de l’inquiétude de subsistance et de lui garantir la plus grande tranquillité matérielle sur toute la vie 

3) la production globale est décrétée a priori ennemie de la nature, l’activité économique doit tendre à sa propre minimisationrelative. Source et davantage de bonheur.

———

Ben voyons ! C’est super l’idéologie de l’égalité ! Si la valeur ajoutée n’est plus une variable, quelle nécessité ou simple besoin trivial y aurait-il à s’enquiquiner ? 

C’est super de dire que la production globale est notre ennemie vitale, c’est vrai. Mais, du coup, on fait comment pour nourrir 8 milliards d’humains sans compter les animaux ? 


Tout ça c’est bien gentil mais à l’échelle du monde, inapplicable. 


La transition économique en cours, dont le fer de lance restent les directives de l’Agenda 21, ne va pas être une partie de rigolade ! 


Koike, je me marre aussi quand on m’explique que le niveau de vie de chacun devra baisser drastiquement pour le bien commun...


Tellement adapté à la nature humaine 😂 ! 





La saison des cerises... un appel à une jacquerie ? Le temps des cerises....

13 commentaires:

  1. Il suffit de plafonner la richesse à un max de x Millions.
    L'argent c'est comme le sang dans nos veines,faut éviter l’embolie.
    On parle toujours de Minimum Vital,jamais de Maximum Mortuaire.
    jsp

    RépondreSupprimer
  2. Le mur de l'énergie.

    L'accumulation (et donc le "confort") n'est rendue possible que par la concentration de l'énergie, du bois à l'uranium.

    Mais donner de l'énergie peu chère et illimitée (hydrogène) à 8 milliards de morfales, ça le fait pas.

    De 2 choses l'une : soit les voyages spatiaux habités sont possibles, soit pas.

    L'espace est notre nouvelle frontière, mais elle est visiblement sous clefs.

    Le projet HORIZON, publié par l'armée US en 1958 de conquête lunaire était si ambitieux, qu'il devait porter la Nouvelle Économie, évidemment spatiale, l'ultime frontière.

    300 fusées SATURNE V programmées !

    La Lune en poste avancé de la conquête du système solaire.

    Et tout s'est arrêté.

    Brutalement.

    Le projet NERVA de moteur nucléaire, mature et opérationnel, officiellement abandonné en 1968.

    Après qu'on ai envoyé les premiers satellites qui ont découvert les ceintures de Van Allen.

    La big cata !

    Aller dans l'espace : énergie, autonomie, gravité artificielle, bouclier magnétique, reproduction des champs magnétiques terrestres dans le vaisseau.

    C'est ce dernier point qui pose AMHA le plus de problèmes.

    Sommes nous capables de reproduire les éthers porteurs de vie sur terre dans l'espace ?

    J'en doute.

    On ne comprend toujours pas la VIE.

    ça, c'est le Royaume de la Déesse.

    Les expériences sur les souris plongées dans un champ magnétique de moitié de celui de la terre les a déglinguées.

    Les chaines de protéines se rompent, conditions incompatibles avec la VIE.

    Alors, si pas de conquête spatiale, retour au bocal terrestre avec ses hauts et ses bas.

    Et tentatives des contrôleurs de prendre contact avec "Autre Dimensions", mais c'est celle de l'anti-VIE.

    Devenir des archontes transhumains pour voyager.

    Se nier soi même.

    OVNIS par l'astrologie sidérale :

    http://astrologiestellaire.ek.la/ovnis-partie-6-a187796076



    Le pétard à poudre de Musk devrait passer au-dessus de Paris ce soir :

    https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-8369325/How-Britons-watch-Elon-Musks-SpaceX-rocket-shooting-overhead-10-15pm-TONIGHT.html

    Amusant : les premières victimes de la Loi Avia sont les haineux LGBT :

    https://www.lesinrocks.com/2020/05/28/actualite/societe/la-loi-avia-est-elle-deja-en-train-de-museler-les-activistes-lgbt/

    Les haters du camp du BIEN viennent de se rendre compte qu'ils n'étaient pas tant que ça dans le camp du BIEN.

    ça les rend furax !

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bein les archontes vivent à travers les humains, ils se font plaisir et doivent bien rigoler tellement c'est facile.
      Donc tu confirmes que aller dans l'espace c'est du théâtre de leur part, disons avec leur fusée du moyen âge ? Seuls les vaisseaux E.T. peuvent voyager ?
      Le rakshasa

      Supprimer
    2. Il y a ce qu'on montre, et il y a ce qui est.

      En ayant vu plusieurs fois moi-même, je sais que les OVNIs existent. La question est : qui les pilotent ?

      Et là, on a toute la panoplie du web allant des blacks projects aux entités inter-dimensionnelles. Après 25 ans de discussions acharnées, on n'est pas plus avancés.

      Et je crois qu'ici personne n'a de réponse. A la limite des intuitions, ce qui n'est déjà pas si mal...

      Supprimer
    3. Chez moi, les "idées" sont de deux ordres : celles qui procèdent de la logique à partir des faits, et celles qui procèdent de l'intuition, Inspiration, Imagination qu'il faut investiguer ensuite par la logique et la raison.

      Le fait qu'on ne puisse envoyer des humains dans l'espace (l'ISS est encore dans l'atmosphère à 400km, et l'atmosphère terrestre s'étend au-delà d'1 million de km, lune incluse, l'atmosphère solaire à des milliards) est de l'ordre de l'intuitif très fort.

      Selon mes "intuitions", les éthers propices à la VIE sont dépendants de leur planète.

      Tous les textes ésotériques sont d'accord avec ça.

      Nous ne sommes pas dans l'environnement, nous sommes aussi l'environnement.

      Penser qu'on puisse détacher l'humain ou toute forme de vie terrestre de sa planète me parait débile.

      Des voyageurs de la galaxie se pointant sur notre terre auraient comme des problèmes Houston avec les éthers terrestres, le mélange gazeux atmosphérique, les pathogènes, la gravité locale et toutes nos ondes artificielles.

      Si on pouvait téléporter un mec du XVIIIème en 2020, il est probable qu'il ne survive pas très longtemps.

      Quant aux ovnis, l'astrologie nous dit : ils sont joviens/vénusiens, des reflets de Nous mêmes, fantomatiques, relation avec notre conscience (Bonvin), ils sont les Nous passés dans "Autres dimensions".

      Bref, les zhumains morts du bas et du haut astral.

      Mi anges, mi démons !

      Mais une autre forte intuition me dit aussi qu'il y a des terriens en chair et en os, nos prédécesseurs qui ont survécu aux catastrophes.

      Si on ne les voit pas, c'est qu'ils ont mis en place des moyens de survivre aux cataclysmes récurrents, soit dans l'océan profond ou sous terre, soit en orbite basse.

      Une civilisation "sage" ne perdrait pas sont temps à construire une civilisation de surface qui se fait détruire de façon cyclique.

      Et surtout pas reposant sur des lignes électriques THT !

      Un suicide programmé !

      La Terre est magnifique, mais impropre à y construire des civilisations de surface pérennes technologiques du tout électrique par la THT.

      A 5000m sous la surface au fond des mers dans une "bulle magnétique", c'est déjà mieux.

      Le bouquin de W Tompkins "selected by extraterrestrials" est à lire.

      Le gars t'explique comment des nanas montées sur roulement à billes, télépathes, polyglottes, avec des connaissances surhumaines se promenaient comme elles voulaient au milieu du gratin des blacks programs US pour les aider.

      Elles étaient une douzaine aux USA à hanter les black programs dans les années 60.

      Ces nanas sorties d'un cartoon de Tex Avery affolaient les ingénieurs des blacks programs à leur retourner la cervelle.

      Très bonne connaissance de la psychologie masculine terrienne, et probablement des métamorphes.

      Il est donc fort peu probable de pouvoir résoudre le dossier ovnis par le monocausal.

      Entre "Autres dimensions", les terriens d'avant, nos black programs et possiblement des visiteurs lointains, il y a de quoi faire.

      En plus d'avoir un côté jovien/vénusien, les zitis d'autres dimensions sont aussi uraniens et radioactifs.

      Cette radioactivité est probablement la marque d'une dégénérescence rapide dans notre dimension de leur manifestation matérielle.

      ça ne tient pas très longtemps !

      Ils partent rapidement en lambeaux quand ils se matérialisent chez nous.

      Tof

      Supprimer
    4. Tu as oublié les ET qui se projettent dans des corps humains. Ça ou des faux humains c'est du pareil au même.
      De Adamski à d'autres balades aériennes il y a de nombreux témoignages pour confirmer que l'humain ne peut résister à l'espace sans protection. Les vaisseaux ET sont protecteurs.
      L'ISS est dans notre ciel ou du moins nous en voyons une image ou un reflet miroir. Mais il n'y a aucune preuve qu'il y a quelqu'un dedans.

      Supprimer
  3. Le problème c'est que notre monde a crée des super riches.
    Et que c'est super riches ne voudraient voir que des super pauvres.

    RépondreSupprimer
  4. Xavier Bertrand défilant derrière la banderole de la CGT pour soutenir les salariés de Renault Maubeuge ce samedi 30 mai 2020...
    il faut le voir pour le croire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y vois une certaine cohérence pour ma part. Ils font tous partie de la même tambouille au final. ^^

      Supprimer
  5. 4€ le kilo de cerise en banlieue parisienne.
    Les petits épiciers sont moins chers qu'en grande surface

    Vous vous faites toujours avoir à Paris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fraises de mon jardin sont encore moins chères ! :) (encore que)

      Supprimer
  6. Plantez des cerisiers. C'est gratuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mettez des noyaux en terre et vous verrez que ça pousse très bien.

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.