mercredi 29 avril 2020

Covid, effet retard et mutation pour les enfants ?.




Ce sont d’abord les autorités sanitaires britanniques qui ont évoqué le sujet au cours le week-end dernier. Le National Health Service (NHS) a indiqué qu’il avait enregistré une augmentation du nombre d’enfants positifs au coronavirus, qui présentent un syndrome inflammatoire proche de la maladie de Kawasaki. Il s’agit d’une maladie infantile rare qui provoque une inflammation des parois des vaisseaux sanguins.
« Les cas ont en commun des caractéristiques de choc toxique et de la maladie de Kawasaki, qui attaque le cœur et le sang », a précisé le NHS.
 « Les enfants répondent bien aux traitements. A ce jour, aucun patient n’a eu de conséquences graves, mais cela nécessite un suivi et une alerte ».
« La maladie de Kawasaki est une maladie inflammatoire dont on ne connaît pas encore la cause, elle pourrait être génétique, mais elle pourrait venir du déclenchement d’une stimulation par un virus »
—— après les vieux, les plus jeunes... logique.
Mutation du virus et effet retard....via des failles génétiques indétectables chez certains, parce qu’on est égaux uniquement dans les livres. 
À part ça, vaccinez vos enfants, BCG pour tout le monde.
Et enfin : il apparaît que le virus s’attaque au sang et au système vasculaire beaucoup plus qu’au système respiratoire. 
Au sang....depuis que je le dis...que le sang est l’alpha et l’oméga des recherches depuis des années...le sang et tout ce qui le tue ou le transforme...
Les conséquences dans le temps de cette atteinte au système cardiovasculaire chez les plus jeunes ...? Un simple suivi