jeudi 5 mars 2020

Petit point Coronavirus.

29 commentaires:

  1. Mon petit fils à la grippe depuis 3 jours.
    Fièvre courbature maux de tête
    Pas de test (pas de toux)
    Pas de confinement
    Que dalle

    Et tant mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es déjà grand mère Milagros ?

      Supprimer
    2. Hé oui ! 😊 4 fois
      J'ai commencé tot 😂

      Supprimer
    3. En Grèce ont dit "Na sous zisoun", mot à mot "Qu'ils te vivent" = Que tu les vois vivre longtemps.

      C'est un façon de vous souhaiter à chacun longue vie.

      Alors, να σου ζήσουν!

      Supprimer
  2. @Mila protegez vous, je commence à craindre l'arrivée de mes jeunes, surtout ceux qui "s'en foutent" Rien à cirer, pour eux ok, mais moi? Mon mari? Une mauvais grippe il y a trois ans nous avait assez sérieusement fait mal, et là? Le pire chez moi? Les jeunes programment chez moi des week-end allegro avec des potes qui veulent fuir l'ambiance morose de Paris, ragghhhh ils sont cool, mais j'ai pas envie de tomber malade et je sais qu'eux s'en foutent. Dilemne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un virus mortel pour les vieux véhiculé par les enfants pour qui il est anodin. Bien foutu.

      Supprimer
    2. Même pas peur LadyWaterloo vraiment
      Je voudrais savoir combien de personnes ne savent même pas elles sont contaminées

      Je ne vais pas vivre dans la peur, la peur de quoi d'abord ?

      @Anonyme c'est bien foutu quand même ce truc 😂

      Supprimer
    3. Faites leur comprendre que vous ne vous en foutez pas et que votre santé en dépend. C'est aussi une façon de marquer votre territoire et le respect qui vous es dû pour plus tard.
      Votre domicile vous appartient, s'ils veulent s'amuser avec leurs potes, il y a air bnb.

      Supprimer
    4. Je suis d'accord avec 11:38. Il y a des priorités dans la vie. Il faut savoir dire non.

      Supprimer
    5. C'est dans 3 semaines, on verra, sinon, on leur laissera la maison, et on partira loin.... On reviendra, on ouvrira toutes les fenêtres et je désinfecterai les poignées de portes et tout? Je ne sais vraiment pas, on verra, je m'inquiète peut-être pour rien.

      Supprimer
    6. Oui, faut pas non plus être trop parano. Juste prudent. Et puis d'ici trois semaines on en saura plus. Car ce qui tue en ce moment c'est l'incertitude de la situation.

      Supprimer
    7. dites à vos enfants:

      que le virus sort d'un labo pour exterminer les 3/4 de la population mondiale et que les survivants seront pucés par RFID

      que l'élite reptilienne a attendu l'alignement des planètes pour mettre à exécution son plan

      instaurez des règles drastiques d'hygiène avec affichettes dans toutes les pièces

      demandez leur de vous télécharger tous les tutos survivalistes et bushcraft

      installez un pédiluves à l'entrée de la maison et désinfection quotidienne des surfaces inertes.

      mettez votre mari dans la confidence, de ce plan anti-fiesta

      au mieux, ils seront saoulés, au pire, ils auront tellement honte d'avoir des parents complètement fous qu'ils n'oseront plus jamais inviter des potes! ;)

      bonne chance!

      Supprimer
    8. :)

      Lady, tu vis à la campagne je pense. Relativisons : recevoir quelques jeunes à la campagne c’est moins dangereux que de prendre le M° dans les grandes villes...

      Curieux : j’entendais ce matin que le virus s’installe dans les villes périphériques, pas dans les centre villes.

      À vérifier mais les scientifiques se posent la question de savoir pourquoi.

      Les scientifiques n’ont pas assez de données pour modéliser.

      Clairement le pic n’est pas dépassé.

      Supprimer
  3. https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/de-new-york-a-paris-les-banques-accelerent-leurs-plans-de-secours-1182464

    "De New York à Paris, les banques accélèrent leurs plans de secours

    HSBC a déclenché un plan d'évacuation de son immeuble de Londres après la déclaration d'un cas positif au coronavirus dans ses équipes de recherche. Les grandes banques multiplient les stratégies de confinement."


    Je me sens rassuré par le calme olympien des 1%.

    RépondreSupprimer
  4. La chasse au dahu se poursuit :

    https://www.globalresearch.ca/china-coronavirus-shocking-update/5705196

    Le virus ne serait pas originaire de Chine, mais des USA selon les japonais. L'épidémie a commencé en novembre après les jeux militaires de Wuhan. Les morts US de la grippe 2019 seraient des coronagnagna.

    Ce qui est curieux, c'est que ça matche avec les dires de Shimatsu sur le comportement qu'il attendait des japonais : incriminer un facteur extérieur et venir jouer les sauveurs.

    Thèse Shimatsu, rappel :

    1/Les japonais mènent une guerre des protéines aux chinois, d'abord avec la grippe porcine de l'été 2019 et ensuite le COVID-19 muté sur les tilapias, via les macrobats frugivores. La soupe toxique du Yang Tsé sous le barrage des 3 gorges fait muter le virus qui passe des aquariums des restaurants à l'homme au titre de dégâts collatéraux.

    ou

    2/Les japonais alliés à la Couronne ont pour objectif de décimer le gratin des armées mondiales (hors Japon et Commonwealth + contexte Brexit). Ils infectent les lacs des épreuves des jeux militaires de Wuhan, les effets étant attendus 3 mois plus tard, par l'auto-réinfection du virus mutant dans l'organisme jusqu'au coup de grâce.

    La base militaire de Creil qui a participé aux jeux de Wuhan est à l'origine en France d'un cluster, mais ce n'est pas encore significatif, d'autres régiments devraient être touchés, y compris à l'étranger.

    En revanche, de plus en plus de malades guéris retombent malades et meurent à Wuhan. Le deuxième effet Kisscool avéré est fatal.

    A suivre...

    "Jésus" est de retour :

    https://www.youtube.com/watch?v=X9UoQZezjyI

    Il a réalisé une carte mondiale de l'épidémie temps réel, pas mal du tout.

    Il propose avec des arguments de bonne facture que le Diamond Princess a infecté l'Asie du sud-est hors Chine à compter du tout début janvier.

    Selon moi, il est clair que les japonais ont utilisé le navire pour déterminer la contagion et la mortalité du virus en circuit fermé à climatisation centralisée, le lieu idéal pour une diffusion maximale.

    Par ailleurs, il nous confirme que le virus est aéroportable sur des kms, et que sa charge électrique le fait coller à la peau comme un sparadrap.

    Il rappelle le rôle positif des ions négatifs pour lutter contre le virus, comme Shimatsu.

    https://www.ioniseurs.org/

    Il reste à ce stade à trouver l'intermédiaire entre le monde animal et l'homme, les macrobats frugivores, les tilapias, la main de ma sœur, ...

    A propos du pangolin :

    https://ordo-ab-chao.fr/signification-messages-cryptiques-the-economist-the-world-in-2019/

    Si on finit par nous sortir que le pangolin est à l'origine de l'épidémie, on aura alors la certitude d'une chimère de labo et plus seulement de fortes présomptions, car ce pauvre pangolin a pratiquement disparu de la surface de la terre.

    L'absence de coordination au plan mondial (chaque pays joue sa carte de politique intérieurs et de géopolitique internationale dans son coin, UE absente), alors qu'une épidémie de Coronavirus a été évoquée lors de "l'évènement 201" à NYC en septembre, et à Davos récemment pointe vers une supervision de l'ombre fort bien coordonnée, genre :

    https://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2014/10/27/utopia-euthanasie-planetaire_4513126_1655027.html

    mais dont à ce stade nous ne connaissons pas encore tous les bénéfices attendus.

    D'ores et déjà, le coronavirus sert de cache sexe à l'accélération de la crise systémique bien avancée en 2019.

    Marty Mc Fly Amstrong nous dit que les vrais emmerdes épidémiques c'est pour 2022.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Creil, c'est pas surtout les militaires qui ont été envoyés pour rechercher les français bloqués à Wuhan ? Et ce, sans aucun protection, ni mesure de précautions une fois revenus en France ? Tout ça avant que l'empoisonneuse de puits après avoir fait ce qu'elle avait à faire n'aille briguer la mairie de Paris. Hum ?

      Supprimer
  5. @Tof Marty Mc Fly lui pourra toujours se sauver en 2030

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2032 exactement selon la mouche des cycles, THE BIG END GAME.

      La question : que va t-on foutre de notre jeunesse ?

      C'est à eux que je pense, le reste, ....

      Tof

      Supprimer
    2. Tof, rappelle toi quand nous avions 20 ans...

      De quoi avions nous peur ? Les jeunes s’en sortiront c’est nous les vieux qui plus ça va plus ça se rapproche :)

      Supprimer
  6. Le bilan s’alourdit le 5/03/2020 à 19h : 423 personnes contaminées, soit 138 de plus que la veille.

    Trois personnes sont décédées depuis hier, ramenant le bilan total à sept décès – six hommes et une femme "de plus de 80 ans en moyenne" – depuis le début de l’épidémie.

    L’un d’eux, un homme de 73 ans, était originaire de l’Oise et le second, âgé de 63 ans, de l’Aisne.

    Parmi les personnes infectées, 23 se trouvent dans un état grave et ont été placées « en réanimation » et 212 sont « rattachées à un regroupement de cas groupé ».

    Au total, 15 régions sont touchées dont 13 métropolitaines. Parmi les plus touchées, figurent les Hauts-de-France (avec 105 cas recensés dans l’Oise), l’Auvergne-Rhône-Alpes (49 cas en Haute-Savoie), le Grand-Est qui compte plusieurs dizaines de cas, et la Bretagne (cluster dans le Morbihan avec 20 cas).

    ------c'est faux la moyenne des morts ne fait pas 80 ans; sur les 7 décès, 6 hommes : cela correspond bien au ciblage déjà vu en chine.

    Chez moi, il y en a 2 dans un hôpital à 10kms et 1 dans un autre CHU à 7kms ; aucune consigne donnée pour les citoyens ; à part le personnel médical qui porte des masques, personne ne se protège y compris dans les supermarchés ou les pharmacies; le préfet ne veut pas renseigner les lieux exacts d'infection quand il n'y a pas de cluster (des cas regroupés); opacité, malgré ce qu'ils prétendent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas stigmatiser telle ou telle région. Le virus est là et bien là partout et se propage grâce à nos chers gestionnaires. Je pense à nos anciens qui sont en première ligne perso.

      Supprimer
    2. Fatma Bisounours5 mars 2020 à 12:24

      Oui, les pauvres papis et mamies...ils me font de la peine, ils sont obligés de sortir pour faire leurs courses.
      Tout à l'heure, une petite mamie avec son caddie, pas de masque, rien.
      La vie continue, malgré la menace réelle dont elle est accompagnée.
      Le virus est là, invisible, prêt à être transmis.
      J'espère de tout cœur que le printemps arrête sa progression.
      Car nos parents sont les plus menacés.
      Par respect pour eux, le principe de précaution aurait dû être appliqué de façon plus sérieuse.

      Supprimer
    3. C'est ce que je pense aussi.

      Supprimer
    4. Le virus semble cibler les vieux. À Paris, les vieilles vieilles, les 80 ans, font leurs courses :)

      Supprimer
  7. Un député Les Républicains d'Alsace, présentant des signes de contamination au coronavirus, est actuellement hospitalisé en réanimation dans "un état sérieux", a appris jeudi soir le JDD.

    Il est actuellement en réanimation et souffre de "difficultés respiratoires", ont indiqué des sources proches de la direction du parti et de l'Assemblée nationale. Le diagnostic n'a pas encore été posé, mais les symptômes sont les mêmes et cet élu a été en contact avec des personnes à Mulhouse.

    La situation a de quoi inquiéter les autorités, puisque l'élu en question était présent en séance ces derniers jours lors du débat sur la réforme des retraites et il est très assidu en commission.

    https://www.lejdd.fr/Politique/info-jdd-un-depute-lr-dalsace-hospitalise-apres-une-suspicion-de-coronavirus-3953575

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le député Jean-Luc Reitzer âgé de 68ans qui avait récemment pris part à un voyage parlementaire à l’étranger, et a été aperçu pour la dernière fois dans l’hémicycle le mardi 25 février lors des questions au gouvernement.(DNA)

      Supprimer
    2. Le député est contaminé mais aussi un employé de la buvette de l'assemblée nationale, et un autre employé du restaurant de l'assemblée est suspecté : fermeture de la buvette et du resto de l'AN.

      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-un-depute-du-haut-rhin-teste-positif-au-coronavirus_3853883.html

      Supprimer
  8. Fatma Bisounours5 mars 2020 à 13:43

    https://youtu.be/BVdKjiy8DHI

    RépondreSupprimer
  9. Les masques : pourquoi n'avons nous pas accès à ceux ci ? Buzin (la buse) s'en colle sur le nez à Contamines alors qu'elle n'est pas malade....On nous EMPECHE d'avoir des masques pour nous protéger nous aussi (porteurs sains ??!!)et on s'étonne des VOLS dans les CHU ... LOLLLLLL

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.