mercredi 11 mars 2020

Migrants : l’Europe convoquée le 17 mars à Istanbul


Erdogan aujourd’hui devant son parlement :

« Il n'y a aucune différence entre ce que les nazis ont fait et 
les images à la frontière avec la Grèce ».


Recep Tayyip Erdogan ne s’en cache pas. Alors que la crise syrienne à Idleb et la question des réfugiés lui permettent de multiplier les rencontres avec les dirigeants européens, il n’a pas l’intention de limiter les échanges à ces deux sujets.
Le président turc veut une "nouvelle ère" dans les relations de son pays avec l'Union européenne. Il réclame une révision de l’accord de mars 2016 et, pour commencer, l’application des engagements que Bruxelles avait pris à l’époque.
Autrement dit, une mise à jour de l’Union douanière entre la Turquie et l’UE, la levée des visas Schengen pour les citoyens turcs, l’ouverture de nouveaux chapitres dans les négociations d’adhésion, le versement de la totalité des six milliards d’euros promis pour accueillir les réfugiés et des fonds supplémentaires. Recep Tayyip Erdogan dit espérer des résultats concrets avant le sommet du Conseil européen prévu le 26 mars.

La règle du "un pour un".

D’ici là, le dirigeant turc le répète : il n’a pas l’intention de fermer sa frontière avec la Grèce. Il appelle de nouveau Athènes à ouvrir ses portes. Recep Tayyip Erdogan laisse même entendre qu’il ne fermera cette frontière que lorsque les États européens appliqueront la règle du "un pour un". En d'autres termes, lorsque, pour chaque Syrien ramené en Turquie depuis les îles grecques, un autre Syrien réfugié en Turquie sera accueilli en Europe. Source

49 commentaires:

  1. HS : Le président Macron va faire une allocution ce soir concernant le virus.
    Report des élections ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt quarantaine et acceptation pour 2 millions de migrants. Et un show-live de ses partouzes gays éventuellement.

      Supprimer
  2. La situation aujourd'hui à la frontière terrestre :

    https://youtu.be/0AFyQD6QM20

    la Grèce continue de renforcer la defense avec des éléments préfabriqués livrés en continu.

    Un canon à eau anti émeutes a été dépêché au poste frontière de Kastaniès pour repousser les activistes qui continuent de s'approcher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut vitrifier ce pays . /

      Supprimer
    2. Le plus incroyable, ce sont ces gens qui pensent avoir le droit de venir en Europe. Genre : "aïl, je me suis cassé un ongle donc j'ai le droit de devenir européen et de toucher la CAF". Qu'ils crèvent. Rien à foutre. Les muzzs djihadistes c'est pas ce qui manque.

      Supprimer
    3. Cette nuit peut avant 6:00 un carde côte turc a suivi de façon dangereuse un garde côte grec en eaux territoriales grecques et l'a percuté à l'arrière gauche, provoquant des dégats sans grande gravité ni blessés. Le bastinguage a été partiellement arraché.

      L'ambassadeur turc à Athènes a éfé convoqué pour des explications.

      Erdogan a déclaré à son parti que désormais ce serait comme ça après avoir montré des images d'une précédente fois où un garde côte turcs s'etait engagé dans le sillage d'un garde côte grec et avait failli le percuter.

      Les états membres de l'UE et l'OTAN ont également été informés des circonstances des deux incidents.

      Supprimer
    4. C'est sûr qu'un coup de canon à eau dans les kastaniets ça doit vachement faire mal

      Supprimer
    5. :)
      Kastaniès = marroniers ou châtaigners.

      Supprimer
    6. Plusieurs incidents aériens aujourd'hui. Deux chasseurs Turcs s'en sont pris à l'hélicoptère Grec qui surveille les tentaives de franchissement de la frontière grecques en Thrace.

      L'hélicopère a éviter d'etre déstabilisé par les turbulence des F19 turcs en descendant à 190 m d'altitude. les Jets ont fait plusieurs tentatives de survol à basse altitude sans toutefois descendre assez bas pour perturber son vol.

      Deux intrusions dans l'espace aérien Grec ont eu lieu l'un à mi chemin de la Gère et de la turquie et l'autre au dessus de Kos. Les chasseurs Grecs ont intercepté les Turcs qui sont repartis aussitôt rejoindre l'espace aérien turc.

      Supprimer
    7. pourrais-je vous dire d’avoir quelque peu du respect?
      ou bien?
      vous êtes très bon pour décortiquer l'info.....
      mais vous...qui êtes vous ?
      chacun pour soi et dieu pour tous...????
      vous valez mieux que cela....
      mais le savez-vous?
      l'info est la pour vous désinformer....

      trop dis ou pas assez....

      Nûr le compatissant

      Supprimer
    8. Ce soir de nombreux kocktail molotovs sont tirés par dessus la frontière et atterissent coté grec en plus des pierres et grenades lacrymo.

      Supprimer
    9. La Grèce ou plutôt la "graisse" est une surcharge européenne qui nous a déjà bien pompé l'air avec leurs merdes financières.
      On pourrait imaginer un système comme celui de Trump. L'UE encage la Grèce en la laissant se charger des flux migratoires. Non?
      Décortiquer l'info, comme dit notre Nûr compatissant, peut donner des idées pour se débarrasser de certains "problèmes" .
      La Grèce est un problème.

      Supprimer

    10. Ce jardin n'est pas loin
      Car il suffit d'un peu d'imagination
      Pour que tout, tout près de vous
      Poussent ses fleurs, ses rires et ses chansons

      Voici venu le temps des rires et des chants
      Dans l'île aux enfants
      C'est tous les jours le printemps
      C'est le pays joyeux des enfants heureux
      Des monstres gentils
      Oui c'est un paradis

      Si seulement vos parents
      Avaient envie de vivre dans notre île
      Tout serait beaucoup plus gai
      Et pour chacun la vie serait plus facile

      Voici venu le temps des rires et des chants
      Dans l'île aux enfants
      C'est tous les jours le printemps
      C'est le pays joyeux des enfants heureux
      Des monstres gentils
      Oui c'est un paradis

      Et le soir, dans le noir
      Quand bien au chaud, votre journée s'achève
      Vous pouvez nous inviter
      A revenir chaque nuit dans vos rêves

      Supprimer
    11. Situtation ce jeudi soir à Kastaniès :

      Les agitateurs turcs lancent de nombreux coktails molotovs contre les garde frontière grecs. Le canon à eau est mis à contribution pour éteindre les incendies.

      L'armée grecque a aménagé un muret de protection avec des sacs de terre pour que les garde frontières puissent se mettre à l'abris des jets de projectiles et de grenades lacrymo vennant du coté turc.

      Une turbine montée sur un 4X4 a été ammenée dans le but de dissiper le rideau de fumée tiré par les Turcs derrière lequel les migrants se cachent pour approcher du grillage avec des tenailles.

      Des projecteurs ont été placés sur le muret de terre pour eclairer la zone. En face, les turcs ont aussi disposé des projecteurs dans le but d'aveugler les gardes frontières Grecs.

      Des drones sont utilisés pour surveiller les mouvements des agitateurs en remplacement de l'helicoptère qui avait été harcelé la veille par deux f16 turcs volant à basse altitude dans l'espace aérien grec.

      Plus tôt dans la journée, deux F16 turcs ont de nouveau survolé la zone et violé l'espace aérien grec.


      Au large de l'ile de Kos des pécherus grecs sortis pécher avec leurs caïques ont été harcelés par les garde côte turcs, en eaux territoriales grecques. L'un d'eux a raconté que le bateau turc s'est mis à décrire des cercles à grande vitesse autour de lui, et que les vagues de son sillage ont précipité à la mer tout ce qu'il avait sur le pont, et que lui même n'a pu éviter de passer par dessus bord qu'au prix de grands efforts, croyant sa dernière heure venue.

      Supprimer
    12. Les premiers Frontex sont arrivés, dans l'ordre les Chypriotes, les Autrichiens (qui ont amené un blindé) et les Polonais.

      Supprimer
    13. Le tout en image (et une présentatrice mignonne comme tout en rab)

      https://youtu.be/oalrr2GDlBg

      Nouveautés aussi ce soir : les gardes frontières Grecs tirent aussi des grenades assourdissantes maintenant.

      Supprimer
  3. « Il n'y a aucune différence entre ce que les nazis ont fait et
    les images à la frontière avec la Grèce ».
    SI,les nazis le faisaient par IDEOLOGIE,les Turcs pour le FRIC.
    jsp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout ne vous y tromper PAS.
      Erdogan est payé pour LIBERER les envahisseurs,pas l'inverse.
      jsp

      Supprimer
    2. Il y a surtout de moins en moins de différences entre la politique internationale provocatrice d'Hitler avant la guerre et celle d'Erdogan.

      Supprimer
    3. À la demande de la Grèce, la Bulgarie a ouvert lundi un barrage sur la fleuve Evros, situé sur son territoire, afin de monter le niveau de l’eau et de rendre plus difficile le passage des migrants amassés à la frontière gréco-turque.
      https://greece.greekreporter.com/2020/03/10/bulgaria-floods-evros-river-to-prevent-migrants-storming-greek-borders/?fbclid=IwAR3E9CC6dUSqiz0fkpFGwM0izG9GmqHC5wCAyAnQbKq07BH-W6uYuiUg8H0


      Supprimer
    4. De la part d'une nation de salauds qui a génocidé 1,5 million d'arméniens, ça ne manque pas de toupet !

      Boycott des commerces et produits turcs dans un premier temps. Nous aussi nous avons le droit de nous amuser !

      Supprimer
    5. Ouaip. Plus de kebab !

      Supprimer
    6. La république de Chypre adopte elle aussi la politique du "push back" devant l'afflux de clandestins tant par la mer que par la ligne verte séparant le sud de l'île du nord occupé par la Turquie.

      Supprimer
    7. Ne New York Times nous pond un article pleurnichard avec une terrible revelation : La Grèce aurait un camp de détention extrajudiciaire près de la frontière turque au lieu dit Poros.

      Un clandestin reconduit à la frontière aurait tout balancé.

      On a même droit à la photo satellite du camp avec des annotation "ici sont détenus les femmes et les enfants. Isi les rréfugiés on été parqués sous la pluie. Bâtiments de sécurité..."

      Si on va sur la page google map et qu'on retrouve le site, on se rend compte que les "batiments de sécurité sont en fait des camionettes.

      Que l'ensemble du prétendu camp est composé d'un seul bâtiment en forme de U et que c'est vraissemblablement de dépos des véhicules des garde frontières grecs.

      Il n'y a rien qui évoque un camp. Ni guerite d'entrée suggérant que c'est cloturé. Ni barraquements. Ni sanitaires.

      Il est très possible que des migrants ramassés par les garde frontières aient transité par là mais ça n'en fait pas un camp à la Guantanamo.

      L'article raconte comme des clandestins ont été reconduit coté Turc sur un zodiac.

      Ben. Oui? Et alors?

      C'et pas un secret. C'est officiel : les demandes d'asile sont suspendues pour un mois. La politique officelle est le "push back".

      Les Grecs font exactement la même chse que les Turcs, ils poussent les migrant de l'autre coté de la frontière.

      On ne voit pas d'article du NYT se plaingant que les Turcs le font.

      Quand on joue au ping pong, c'est les mêmes rêgles des deux cotés du filet, non?

      Supprimer
    8. Le NYT va bientôt changer de ligne éditoriale. Je le pressens.

      Le Washington post aussi.

      J’attends de voir l’effet du virus dans les urnes californiennes :))

      Welcome Les mexicains ?

      Les américains restent les américains noirs et blancs confondus quand il s’agit de se mettre à l’abri.

      Le NYT et ses articles délayés à souhait qui devient illisible quand tu n’as pas 5 mn a perdre...

      Supprimer
  4. Géocédille11 mars 2020 à 10:11

    Il y a surtout de moins en moins de différences entre la politique internationale provocatrice d'Hitler avant la guerre et celle d'Erdogan.
    --------------------

    Mdr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adolf a moins mal traité les tchèques qu'Erdogan ses réfugiés !

      Il a aussi permis l'installation des camps d'entrainement de DAESH sur son sol, qui en terme de barbarie vient de renvoyer les SS à des monos du club Med.

      Et les SS avaient quand même de la tenue par rapport aux haillons des dae-chiens !

      Bon, je sors !

      Tof

      Supprimer
    2. Ha ok...re MDR...

      Supprimer
    3. Daech a été crée par Israel au seul profit du projet grand israel voir plan Oded Yinon.

      Erdogan n'est qu'un pion sur l'échiquier mondial juif et au passage Hitler aussi était juif et financé par ceux que vous ne dénoncez jamais avec vos analyses de bistrot.Marane ou Donemeh même combat.

      Maintenant Erdogan vous tient par les couilles et ça fait mal...L'Europe n'a jamais voulu intégrer la Turquie, pourquoi se priverait il de lacher les hordes de migrants sur cette foutue U.E?

      Supprimer
    4. Mais Tof comment Wendy peut-elle te tolérer avec tes coms de merde !

      T'es content de ta connerie bien épaisse ?

      Espèce d'abruti les SS ont chopé des jeunes résistants dans mon coin, ils leur ont arraché les yeux, ils ont mis des fourmis dedans, ils ont recousu les paupières et les ont laissé mourir et hurler des heures attachés aux arbres.

      Ah mais oui ils avaient de beaux zuniformes !

      Je te souhaite un bon AVC sale sac à merde, au moins tu ne posteras plus !

      Supprimer
    5. La Turquie a foiré son intégration toute seule comme un grande en refusant d'établir des relations avec la République de Chypre, memebre de l'UE et en menaçant la Grèce de guerre si elle applique la convention maritime que l'UE a ratifiée.

      Supprimer
    6. @11:59

      Les exactions des djihadistes en Syrie et en Irak étaient elles aussi atroces.

      Par ailleurs, certaines techniques des SS ont été apprises par les officers allemands en Turquie, lors des génocides, en particulier l'idée de réunir un village dans l'église et d'y mettre le feu a été utilisée systématiquement par les Turcs.

      Supprimer
    7. Des atrocités en temps de guerre sont généralisés.
      Il existe une catégorie d'humain qui a financer son propre anéantissement sans scrupules.
      Ils sont à la base de tout chaos et cela fait tres longtemps que ca dure
      jsp

      Supprimer
    8. @11:59 = l'abruti de service. Gneu gneu les nazis.

      Et tes SS, ils n'ont pas transformé tes résistants en saucisses, savons et abats-jours aussi ?

      Le coup des fourmis c'est une nouveauté. Mazette ce niveau de débilité. psh

      Supprimer
    9. "Hitler aussi était juif"

      Bien sûr... Qui en doute...

      Je pense qu'il faudrait interdire internet aux cons.

      Supprimer
    10. https://archive.org/details/CitationsDeSuprematistesJuifs
      jsp

      Supprimer
    11. 11:59 alors la bravo ! sa dépasse tous les abats jours le savon a base de graisse de juif , les prisonniers dévoré par des renards affamé, les tapis roulant électrique . cette histoire est terrible tu devrais envoyé ton script a Hollywood même eux y ont pas pensé hahaha, sa fera un super film de Spielberg produit par weinstein .

      Supprimer
    12. Eh oh les gars, faut prendre vos gouttes, comprenez pas l'humour noir ?

      Mon grand-père a bénéficié de 5 années de vacances gratuites en Pologne.

      J'en ai déjà causé ici, faut suivre !

      Tof

      Supprimer
  5. L'économie turque dégringole total car avec le sultan c'est corruption et famille à tous les étages.

    Ils vont en plus se prendre le corona. C'est dangereux car Golum n'aura plus que la fuite en avant pour sauver son pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bientôt ils vont pleurer pour avoir des masques de l'Europe. Qu'ils crèvent ces connards qui emmerdent l'Europe depuis un millénaire. Jusqu'au dernier. :)

      Supprimer
  6. Coronavirus Info LIVE

    Un petit message que vous devez faire passer aux gens autour de vous qui pensent que tout ceci n'est pas inquiétant :

    "Je vous écris de Bergame, en Italie, au cœur de la crise du coronavirus. Les médias américains n'ont pas rendu compte de la gravité de ce qui se passe ici. Je vous écris parce que chacun d'entre vous, aujourd'hui, ni le gouvernement, ni le district scolaire, ni le maire, chaque citoyen a la possibilité, aujourd'hui, de prendre des mesures qui empêcheront la situation italienne de devenir la réalité de son propre pays. La seule façon d'arrêter ce virus est de limiter la contagion. Et la seule façon de limiter la contagion est que des millions de personnes changent leur comportement aujourd'hui.

    Si vous êtes en Europe ou aux États-Unis, vous êtes à des semaines de la situation actuelle en Italie.

    Je peux vous entendre maintenant. "C'est juste une grippe. Elle n'affecte que les personnes âgées qui en ont besoin".

    Il y a deux raisons pour lesquelles le coronavirus a mis l'Italie à genoux. Premièrement, la grippe est dévastatrice lorsque les gens tombent vraiment malades et qu'ils ont besoin de plusieurs semaines de soins intensifs - et deuxièmement, en raison de la rapidité et de l'efficacité avec lesquelles elle se propage.

    Lorsque le Premier ministre Conte a annoncé hier soir que le pays tout entier, soit 60 millions de personnes, serait fermé, la phrase qui m'a le plus frappé a été "il n'y a plus de temps". Parce que pour être clair, ce verrouillage national est une prière. Ce qu'il veut dire, c'est que si les chiffres de la contagion ne commencent pas à baisser, le système, l'Italie toute entière va s'effondrer.

    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...

      Pourquoi ? Aujourd'hui, les unités de soins intensifs en Lombardie sont à pleine capacité - plus que la capacité. Ils ont commencé à installer des unités de soins intensifs dans les couloirs. Si les chiffres ne diminuent pas, le taux de croissance de la contagion nous dit qu'il y aura des milliers de personnes qui, dans une semaine ? deux semaines ? auront besoin de soins. Que se passera-t-il quand il y aura 100 ou 1000 personnes qui auront besoin de l'hôpital et qu'il ne restera que quelques places dans les unités de soins intensifs ?

      Lundi, un médecin a écrit dans le journal qu'ils ont commencé à devoir décider qui vit et qui meurt lorsque les patients se présentent aux urgences, comme ce qui se fait en temps de guerre. Cela ne fera qu'empirer.

      Il y a un nombre limité de médecins, d'infirmières et de personnel médical et ils sont contaminés par le virus. Ils travaillent aussi sans arrêt, sans relâche, depuis des jours et des jours. Que se passe-t-il lorsque les médecins, les infirmières et le personnel médical ne sont tout simplement pas en mesure de s'occuper des patients, lorsqu'ils ne sont pas là ?

      Et enfin, pour ceux qui disent que cela n'arrive qu'aux personnes âgées, depuis hier, les hôpitaux signalent que des patients de plus en plus jeunes - 40, 45, 18 ans - viennent se faire soigner.

      Vous avez une chance de faire la différence et d'arrêter la propagation dans votre pays. Faites pression pour que tout le bureau travaille depuis la maison aujourd'hui, annulez les fêtes d'anniversaire et autres rassemblements, restez chez vous autant que possible. Si vous avez de la fièvre, n'importe quelle fièvre, restez chez vous.

      Faites pression pour que les écoles ferment, maintenant. Faites tout ce que vous pouvez pour arrêter la propagation, car elle se propage dans vos communautés - il y a une période d'incubation de deux semaines - et si vous faites ces choses maintenant, vous pourrez gagner du temps pour votre système médical.

      Et pour ceux qui disent qu'il n'est pas possible de fermer les écoles, et font toutes ces autres choses, fermer l'Italie était au-delà de toute imagination il y a une semaine.

      Bientôt, vous n'aurez plus le choix, alors faites ce que vous pouvez maintenant."

      - Cristina Higgins

      Supprimer
    2. Ça lui permet de relancer les (faibles) ventes de ses livres ;)
      Marie

      Supprimer
    3. On en rediscute dans 15 jours comme le disait le professeur Caumes hier soir sur LCI...

      https://www.valeursactuelles.com/politique/video-un-chef-de-la-pitie-salpetriere-craint-un-scenario-litalienne-olivier-veran-embarrasse-117029

      Supprimer
  7. Les futures se cassent encore la gueule après le speech de Trump et le ban de tous vols avec l'UE.

    Une simple grippe. :)

    Que dira Moncon demain ? Prendra-t-il de vraies mesures même si c'est déjà certainement trop tard ?

    RépondreSupprimer
  8. https://twitter.com/RestitutorOrien/status/1237791542313660416

    Hum...

    RépondreSupprimer
  9. Fatma Bisounours12 mars 2020 à 00:02

    Aucune mesure concrète n'a été prise.
    Il y a juste une attente de l'évolution naturelle des choses.
    Cette maladie du fait de sa grande contagion est à endiguer dès les premiers cas si la priorité est l'humain, mais je pense que des choix ont été faits pour préserver l'économie au maximum au détriment de l'homme et de sa santé.
    Pour les statisticiens de la propagation qu'est ce qui change en terme de nombre de contaminés pour la seule mesure gouvernementale prise à savoir limiter les rassemblements de 5000 à 1000, je doute que c'est pour éviter un engorgement de l'hôpital qui risque la saturation dès le début de l'épidémie.

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.