mardi 3 mars 2020

L’ONU accorde 15000km2 à la Côte d’Ivoire.


???? !!!!!!  Qui a perdu 15.000 km2 de territoire ?


La Côte d’Ivoire vient d’obtenir de la Commission des limites du plateau continental (CLPC), un élargissement de son plateau continental sur près de 14 660 km² dans l'océan Atlantique. Les recommandations relatives à la fixation de ses limites extérieures ont été remises au pays par l’institution, le 27 février 2020 à New York.
Cette décision permet ainsi à la Côte d’Ivoire de disposer de droits souverains sur l'exploitation des ressources du sol et du sous-sol des fonds marins sur toute l’étendue de cette superficie. Une zone qui au demeurant, ouvre de nouvelles opportunités relativement à son potentiel en ressources énergétiques et halieutiques.
Rappelons que c’est en mars 2016 que le pays a déposé son dossier auprès de la CLPC, conformément au paragraphe 8 de l’article 76 de la Convention des Nations Unies sur le droit à la mer de 1982.
Organe établi par les Nations unies, la CLPC fait des recommandations aux Etats côtiers sur les questions liées aux limites extérieures de leur plateau continental au-delà de 200 miles marins. Les recommandations de la Commission sont définitives et contraignantes. Source
—— faudrait peut-être surveiller ce que fait l’ONU avec nos territoires maritimes et terrestres...

9 commentaires:

  1. ;)
    https://www.jeuneafrique.com/803951/economie/petrole-la-cote-divoire-signe-des-contrats-dexploration-avec-total-et-eni/
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.afropages.fr/ecofin/la-somalie-saccorde-avec-shell-et-exxon-mobil-pour-lexploration-de-petrole-et-de-gaz-sur-son-territoire

      ;)

      Supprimer
    2. Que de nouveaux copains ! :))) Je n'avais pas vu pour la Somalie. Merci Wendy :).

      Supprimer
    3. Mon souci : ils étaient à qui ces 15000km2 ?

      Supprimer
    4. Eaux internationales peut-être ?

      Supprimer
    5. @ Wendy
      La haute mer (eaux internationales, bien commun de l'humanité) commence au-delà de la limite extérieure de la zone économique exclusive, soit au maximum à 200 milles nautiques de la côte. L'humanité vient de faire un beau cadeau, avec un fabuleux retour sur non-investissement.
      Marie

      Supprimer
    6. Ce sont des eaux internationnales s'il n'y a pas un autre pays dans le périmètre, comme par exemple, les iles grecques qui bordent la Turquie, parfois à moins de 2 km...

      Vous comprenez pourquoi Erdogan cherche à les faire envahir avec des clandestins. La Turquie prétends déà inventer ses propre règles "internationales" selon lesquelles les iles grecques en Egée n'ont ni espace aérien, ni ZEE (eaux terriroriales élargies)/

      Résultat? Depuis des années violation régulière de l'espace aérien grec par la chasse turque, avec mise en alerte, interceptions, reconduite hors de l'espace aérien grec. Un telescopage avec un mort (le pilote grec) en 2006. Le pilote turc avait pris en otage l'équipage du cargo grec qui 'a secouru le temps qu'un hélico turque vienne l'helitreuiller en violation encore, de l'espace aérien grec.

      La Turquie est un voisin encombrant.

      Autrefois c'était la Grèce qui en patissait et les autres Européens regardaient ailleurs car, guerre froide tout ça.

      Aujourd'hui ils morflent autant que nous, mais continuent de regarder ailleurs.

      ou s'excusent comme Merkel et apprennet à payer la Jiziya en étant humiliés. L'enrichissement culturel quoi.

      Supprimer
    7. Merci Marie, et merci Géocedille !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.