jeudi 5 mars 2020

Le corps sacré du Roy.



Au palais de l’Élysée, dans l’entourage proche du président de la République, la préservation de la bonne santé d’Emmanuel Macron fait également l’objet de toutes les attentions, à mesure que l‘épidémie est en train de gagner du terrain en France. Lui qui est en contact régulier et quotidien avec un grand nombre d’interlocuteurs doit faire désormais attention… à ne pas être contaminé à son tour.

Un protocole de vigilance a donc été mis en place autour du chef de l’État. Ses contacts doivent être limités. Bien que sollicité en permanence, Il ne doit plus serrer les mains, ni faire de bises. Comme à chaque Français, il lui a aussi été recommandé de se laver les mains très régulièrement. Des membres de sa garde rapprochée peuvent donc lui fournir une solution hydroalcoolique en cas de besoin. 




Selon la radio RTL, en cas d’épidémie massive, l’Élysée, Matignon et les ministères pourraient, par ailleurs, instituer une sorte de plan de continuité d’activité. 



Emmanuel Macron, Édouard Philippe et quelques collaborateurs seraient, alors, transférés dans un lieu confiné – qui pourrait être le fort de Vincennes – avec dossiers et vivres, afin d’assurer les missions essentielles.Un scénario ultime, mais il existe.






Ça baisse par 2 points depuis 12 mois mais le compteur reste sur 30%.

Magie de l’IA.