lundi 2 mars 2020

La Grèce écrit-elle la fin du roman ?


Il n’y a pas de fin précise au « Camp des Saints ». Est-elle en train de s’écrire avec nous ?

Clair, le passeur turc : « je ne veux pas de migrants en Turquie. Je veux sauver mon économie ».

Les anglais qui, maintenant ne sont plus concernés, multiplient les vidéos d’apitoiement sur les migrants sur YT.

Les vieux ici, vous vous souvenez du « Mariel », navire en ruine rempli de repris de justice que Fidel Castro avait envoyé à Miami ?

C’est la même chose. Un acte de guerre de la Turquie.



https://youtu.be/T-s7gr9mJxY.      Vidéo turque.

À 8 milliards d’humains sur cette planète, un homme vaut moins qu’une balle mais fait davantage de dégâts.

Ça dure depuis 2014, soit 6 ans de submersion migratoire ingérable et donc ingérée.

Ce n’est pas un million mais trois, derrière la frontière turque. 3 millions de chances.



Souvenir. So cute.




Les pauvres migrants, revival. Depuis 2014... :



Le passé...

35 commentaires:

  1. Je fais un copié-collé d'un commentaire que j'avais précédemment posté:
    "...Sur les 6 milliards d’euros promis à la Turquie dans l’accord conclu avec Bruxelles en 2016, 3,2 milliards ont été versés, avait détaillé Steffen Seibert. L’argent doit aider Ankara à financer l’accueil des réfugiés, en particulier les Syriens fuyant la guerre, et à empêcher qu’ils se dirigent vers l’Union européenne..." Égal à lui-même Erdogan..."un sultan cynique " d'après un quotidien grec. Ça lui va comme un gant.
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affaiblir l’Europe pour prendre sa place économique.

      En premier lieu.

      Supprimer
    2. @ Wendy
      On n'a pourtant pas besoin d'aide pour s'affaiblir économiquement, on se débrouille très bien tous seuls :))).
      Marie

      Supprimer
  2. Il n'y a rien à attendre de Merkel quand elle dit que Sa Grandeur Monsieur Le Président Erdogan a raison d'en vouloir à UE mais qu'il ne devrait pas exprimer son mécontentement sur le dos des réfugiés.

    La majorité n'est pas constituée de réfugiés et ils sont tout à fait d'accord avec Gollum pour envahir la Grèce.

    C'est sur le dos des Grecs que se passe le bras de fer et Merkel-la-mondialiste qui les a appelé à venir fait partie du problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://youtu.be/Mtgxw_mnnQo

      Ballet nautique ce matin à partir de 5h entre l'ile de Samos et les côtes turques distantes de 1200m.

      Les gardes côtes turcs tractent un canot rempli de clandestins vers les eaux grecques et le laissent.

      Les gardes côtes grecs le repoussent coté turc.

      Rebelotte jusqu'à ce que les gardes côtes Turcs finissent par le ramener à la côte turque.

      La raison pour laquelle ils ont renoncé est que les clandestins n'ont pas crevé leur zodiac comme ils avaient consigne de le faire.

      A partir de ce moment il y a naufrage et le droit de la mer oblige les garde côtes du pays ou se trouve les naufragés à les prendre à bord.

      Hier cette tactique a couté la vie à une fillette qui est morte noyée avant que les gardes côte grecs ne parviennet à la repêcher.

      Ca s'passe comme ça chez Erdogan...

      Sur la frontière terrestre en Thrace, les Turcs guident les clandestins sur les points le plus faiblement défendus de la frontière pour les faire passer en masse.

      L'armée grecque dépèche des barrière et déploie de barbelés, mais les turcs creusent en dessous ou les coupent au fur et à mesure.

      Supprimer
    2. Si l’Europe n’envoie pas des troupes, c’est foutu.

      Les troupes sont au Mali qui n’en veut pas mais pas en Grèce qui en veut.

      Supprimer
    3. Si l'UE ne decrète pas des sanctions économiques contre la Turquie, plutôt.

      On en décrète à tors et à travers pour des raisons imaginaires, contre Poutine parce qu'il est méchant, contre l'Iran parce qu'il veut mettre au point l'arme atomique comme tout le monde...

      Par contre quand Erdogan nous est ouvertement hostile et depuis l'époque Berlusconi, souvenez vous des cargos échoués, on lui envoi du fric.... Plein de fric. Pourquoi s'arreterait-il?

      Vous vous arreteriez, vous si on vous filait de plus en plus de fric en s'excusant?

      Merkel devrait appeler SOS femme battue. Elle en a tous les symptômes. Elle n'a rien fait quand les Allemandes commencaient à se faire violer dans leur propre pays par les chances de la diversitude. Vous croyez qu'elle se va se préoccuper du sort de la Grèce?

      La France n'est pas de reste. Hollande s'est laissé dicter à qui il peut vendre ses frégates ou pas. A laisser le patron de total se faire éliminer sans mot dire. C'est normal qu'Erdogan s'essuie les pieds sur ces lâches.

      Supprimer
    4. vers 13h le premier ministre grec Mitsotakis et les ministres de la defense européens sont supposés survoler en hélico la frontière grecque en Thrace.

      Comme par magie la situation s'est subittement calmée. Les bus turcs sont repartis pour Istanbul, certains en emportant quelques migrants dépités qu'ils ont fait racker pour les ramener avec eux.

      Supprimer
    5. Ils camoufleront la situation.

      Ils jouent la montre, pour ça et tout le reste.

      Résultat : une étincelle mettra le feu aux poudres, à un moment où personne ne s’y attendra.

      L’Inde est à feu et à sang. Pour une loi.

      Ça couvait, comme en Europe. Ajoute chômage et baisse des pensions, salaires stagnants etc...

      Supprimer
    6. Video tournée coté turc hier :

      Les policiers turcs tirent des grenades lacrymos par dessus la frontière grecque au milieu d'excités hurlant Allahou akbar.

      https://youtu.be/D_XTz6mguJE

      Supprimer
  3. À l'époque on aurait vu un Léonidas tenter de fédérer une résistance à l'envahisseur.
    Aujourd'hui c'est politiquement incorrect d'utiliser la violence...

    C'est étrange, les allemands sont quand même resté largement raciste, les peu de fois où j'ai été en Allemagne j'ai croisé quelques personnes qui me regardaient de travers, typique d'un raciste.
    Et j'ai eu d'autres échos semblable...

    Et pourtant Ils votent pour Merkel

    Incompréhensible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne n’est raciste. Tout le monde veut garder son territoire et ses moyens de survie.

      Supprimer
    2. Les mouvements de population c’est inhérent à toute guerre.

      C’est la guerre. Ses motifs sont toujours les mêmes : gagner du territoire.

      Supprimer
  4. @Lyrico et donc les allemands sont en majorité racistes ?
    Tu as pu t'en rendre compte lors de tes rares déplacements ?
    Je vis dans une zone frontalière et je ne m'en suis pas tendu compte

    Si tu as une liste d'actes racistes des allemands je veux bien les voir

    Les actes racistes venant de l'extrême droite ou qialufies comme tels dans notre régions sont lîles anecdotiques....Pour le moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le racisme est mis à toutes les sauces. C’est devenu un argument.

      La guerre de 14 où même de 40 étaient des guerres racistes ?

      Même les guerres coloniales sont-elles racistes ?

      Les anglais ont-ils envahi l’Amerique par racisme ?

      Christophe Colomb était-il raciste ?

      Gengis Khan Était raciste, Alexandre le Grand était raciste ?


      Non.

      Rien à voir avec le racisme qui est un concept très tardif dans l’histoire de l’homme.

      Supprimer
    2. Si être raciste c'est avoir des préjugés, alors tout le monde est raciste car notre cerveau fonctionne en créant des préjugements sur la ressemblance avec le vécu antérieur.

      Cette question est absurde.

      La seule question valable est : Quelle seront les conséquences et comment agir pour les prévenir?

      La Grèce a vécu 400 ans de dhimmitude et ne veux pas recommencer.

      La propagande culpabilisatrice du passé colonial nous fait rigoler.

      Quelles colonies?
      La Grèce n'a colonisé personne.
      Au contraire elle a été colonisée principalement par les Ottomans, accessoirement par les Francs, les Vénitiens et les Bulgares.

      La situation est simple :

      L'UE impose au gouvernement Grec une politique antinationale.
      La population périphérique est en rebellion contre cette politique.
      Le gouvernement est entre marteau et enclume.
      La population soutient les efforts insuffisants de protection des frontières.

      Et depuis Istanbul, les Turcs incitent les clandestins à semer le chaos par SMS.

      Les clandestins sont sorti hors des camps de Lesbos et ont tenter d'atteindre Mytilène. Ils ont été arreté par la police qu'ils ont arrosé de jets de roches façon intifada.

      Ce sont les mêmes MAT qui avaient été dépéché pour matter les Lesbiens qui refusaient la construction d'un nouveau camp sur des terrains expropriés à la population. Sans succès, comme je vous l'ai montré, une quarantaine de MAT ayant été blessés dans ces affrontements ce qui les a obligé à battre retraite.

      Par un retournement rapide de la situation, ils mattent maintenant l'intifada initiée par Erdogan chez les clandestins.

      Avec succès cette fois ci.

      Ce qui montre un peu le rapport de forces. Les insulaires sont plus tenaces et determinés que les clandestins. Ils ont décidé de ne plus laisser faire.

      Supprimer
    3. Perso je n’ai aucun préjugé sauf à trouver quelqu’un que je n’ai pas invité sur mon canapé, sans ma permission.

      Supprimer
    4. Une terre qui est dans ta famille depuis des siècles est un peu un grand canapé. :)

      Supprimer
    5. Et les Grecs inventé le canapé..

      Supprimer
    6. Et les français le petit four.

      Supprimer
    7. Ça ne me dérange pas que les allemands soient raciste, et qu'ils ont la fierté de leur ADN

      Supprimer
    8. @Geocedille
      ''Si être raciste c'est avoir des préjugés, alors tout le monde est raciste car notre cerveau fonctionne en créant des préjugements sur la ressemblance avec le vécu antérieur''


      Oui c'est ça !

      Supprimer
    9. Le problème du mot "racisme" c'est que sa définition est évolutive. Désormais sa définition consiste à dire qu'être raciste c'est refuser de se faire submerger par les noirs et les arabes et de se faire islamiser tout autant que de refuser d'ouvrir ses frontières et de se faire piller par l'économie globaliste.

      A la base, le racisme, ce n'était pas ça.

      Il faudrait avoir à disposition l'évolution de cette définition au fil des ans depuis la fin de la WWII. Tout de même dernièrement être contre une certaine religion, c'est du racisme. WTF ? Tranquille quoi. Ça me fait penser à l'évolution de l'enseignement des maths et des énoncés d'exercices si vous voyez ce que je veux dire. Direction l'ignorance et la bêtise de masse.

      Supprimer
  5. Libye Turquie même scénario ? Les 2 fantoches qui ont servi de fusible avant le désordre migratoire ...sont les vannes qui se sont ouvertes.
    Notre développement occidental est agressé par la base .
    Pour faire tomber une forteresse il suffit de saper la base . L'humain , toujours l'humain est la base de cette forteresse européenne.
    L'empire romain est tombé en 60 ans , mais l'UE est sur le bord du précipice et elle peut tomber en quelques jours.
    La Grèce est le maillon faible de l'UE . Si la Grèce tombe tous les murs financiers de l'UE s'effondrent. En France ce sera l'effondrement bancaire car nos banques sont toutes impliquées dans les merdes grecques.
    Et la suite?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite ?

      Comme maintenant mais en pire.

      Avec une guerre raciale conceptuelle.

      Supprimer
  6. "...Du point de vue de la délégation russe, la crise des migrants que connaissent les pays européens serait la conséquence de leurs politiques « irresponsables », et ils doivent à présent assumer la responsabilité de leurs actes..." Pas faux :)))

    C'est un extrait du compte-rendu d'une session de l'assemblée générale de l'ONU : Réfugiés et déplacés: causes, défis et perspectives à l’étude à la Troisième Commission.
    https://www.un.org/press/fr/2019/agshc4278.doc.htm
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment !

      Quand tu tiens à ton territoire, tu le défends.

      Visiblement, l’Europe veut partager le sien avec la terre entière, c’est son problème !

      Va demander aux coréens s’ils veulent partager le leur ! Ou aux japonais !

      Supprimer
    2. Les européens n’ont qu’à ouvrir leurs foyers, ça sauverait du monde !

      Ils sont incohérents !

      Supprimer
    3. @Marie pas faux et même évident

      Supprimer
    4. (((l’Europe))) ?

      Supprimer
  7. OUAWWWW
    Ils ont trouvé .
    C'est la faute aux Turcs ...
    Que nos frontières sont OUVERTES,qu'on sponsorisent leurs arrivées avec la complicité des OGM,le laxisme envers les envahisseurs et la CRUAUTE envers les JG.
    Bref ..c'est la faute à Erdogan.
    jsp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les frontières grecques ne sont pas ouvertes.

      Erdogan n'a pas le pouvoir de les ouvrir. Ila ouvert les siennes, c'est tout. Et il fait ammener des milliers de gens par bus dans le no man's land entre Turquie et Grèce et a annoncé qu'il allait en envoyer par millions.

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.