dimanche 1 mars 2020

La domination masculine postcoloniale écocidaire ?

Paris 19° :








14 commentaires:

  1. Fatma Bisounours1 mars 2020 à 04:17

    Un paquet de gâteaux, des chaussures, pas de chaussettes, pas de manteau, pas de couverture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est l’accueil parisien.

      Il y a du ckrack pour lutter contre le froid, du Tramadol et de l’héroïne.

      Tout va bien.

      Supprimer
    2. Fatma Bisounours1 mars 2020 à 04:38

      Des écrans de fumée, si je puis dire :(

      Supprimer
  2. Fatma Bisounours1 mars 2020 à 04:25

    Ces personnes seront les premières touchées par le covid19.
    Pas de masques, pas de gel hydroalcoolique, pas de réserves alimentaires, système immunitaire affaibli...:(((((((((

    RépondreSupprimer
  3. C'est une femme ou un homme ? Que fait-il/elle là ? Est-ce l'avenir des milliers d'autres migrants qui arriveront bientôt ? Qui est le plus humain ? Celui qui veut fermer les frontières à ces gens ou celui qui par bêtise ou perversion assumée se satisfait de les voir crever de cette façon ? C'est la honte. Le cosmopolitisme des globalistes est une horreur...



    Je mets ici une retombée de l'affaire du "malaise" de Aïssa Maïga aux Césars :

    https://www.20minutes.fr/high-tech/2729527-20200229-cesar-2020-morano-propose-aissa-maiga-repartir-afrique-internautes-indignent

    Ou quand le racisme est autorisé dans un sens mais pas dans l'autre... En fait, je crois que Nadine n'a tout simplement plus aucun droit en sa propre demeure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est Morano la raciste ?
      En quoi ?
      Non on ne peut plus rien dire en France
      Si en plus elle est sanctionnée je n'y compte plus rien

      Supprimer
    2. On est dans l'inversion des valeurs. Le règne de l'antiracisme, ce qui serait acceptable si l'antiracisme ne signifiait pas dans les faits antiblanc. Ce qu'illustre la malaisante Aïssa Maïga et son assemblée pas très catholique qui pousse sans cesse les gens comme elle et le cosmopolitisme.

      Supprimer
  4. Allongé là pour profiter de l'air chaud ?
    Certains SDf font ça

    RépondreSupprimer
  5. En parlant d'hommes, excellent sketch de Florence Foresti aux césar 2020 ayant mis mal à l'aise les acteurs (pervers visés) : messieurs les prédateurs couvrez-vous!
    https://www.youtube.com/watch?v=lgzICL_iKLk

    RépondreSupprimer
  6. Un vent de révolution souffle : un texte fort et au vitriol de Virginie Despentes à l'encontre des crimes des puissants et de ceux qui les couvrent.

    https://www.liberation.fr/debats/2020/03/01/cesars-desormais-on-se-leve-et-on-se-barre_1780212?fbclid=IwAR1oCdt1jjcpaUiqdc3F3f3Tolthjbyr0eG0NDoYL5yCvvGoUEbsP6L9JOg

    RépondreSupprimer
  7. Dans mon coin quand on voit un regard ouvert avec un mec coloré qui dépasse c'est signe d'autoentrepreneur black at work!!!!Les installateurs de la fibre sont partout en France dans les trottoirs et en-haut des échelles ou des nacelles.
    Ils sont encore plus visibles les jours fériés car ce sont les seuls qui bossent.
    Donc adieu nos vaillants tireurs de lignes de France Telecom et bonjour les braves rebeu ou black qui sont les pieds dans l'eau à brancher notre réseau.
    Le sous-prolétariat de l'autoentreprise est institutionnalisé par le monde du web.
    Pour avoir le net il faut des lignes , des lignes et encore des lignes . Pourtant chacun regarde le ciel et cherche son dieu en pensant que le réseau se situe là-haut. Parfois même on lève le portable pour mieux capter ce dieu invisible .
    Zone blanche ? Non non ! Nous sommes en zones "grise" à défaut d'être servi par des petits boulots.
    Merci qui?
    La société de consommation.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ta pas compris , là il fait sa pause.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.