mardi 3 mars 2020

Frontex soutient la Grèce.

En décodé, aucun pays européen ne veut davantage de migrants.

Frontex, ce n’est ni fait ni à faire. Je ne sais même pas jusqu’à quel point c’est opérationnel mais peu importe, symboliquement c’est le refus d’une vague migratoire.

Tensions à venir. On attend la réaction turque.