dimanche 1 mars 2020

Afghans et syriens dirigés par les turcs vers Lesbos.

https://twitter.com/rubnpulido/status/1233534286327943168?s=21

À dérouler....

C’est ça la paix des USA avec l’Afghanistan ? Les USA aident la Turquie dans son désir d’asphyxier l’Europe ? Au moment où, via le Brexit, les anglais disent non à leur immigration historique pakistanaise ?

La « paix » USA /Afghanistan. Une source.

[Une paix avec les talibans...  Heu...18 ans de conflits et de destructions pour ça ? Tout est détruit sauf les pavots. L’essentiel est sauf !]

- En Turquie : les réfugiés qui ont été transportés en bus d'Istanbul à Edirne aujourd'hui sont majoritairement des Afghans, pas des Syriens :




- Selon le Journaliste grec @savvaskarma, un bateau dériveur transportant des réfugiés vient d'arriver sur l'île de Lesbos en Grèce, après une décision turque de permettre aux réfugiés de passer en Europe.

 À l'ère des médias sociaux, ces nouvelles se propagent rapidement à tous les réfugiés en Turquie qui rêvent d'atteindre l'Europe :


Est-ce que Trump veut submerger l’Europe ?
La Turquie est dans l’OTAN....jdcjdr....

Rappel : les USA ont la sale manie d’oublier quelques armes en Turquie quand ils désertent leurs bases militaires....






10 commentaires:

  1. Fatma Bisounours1 mars 2020 à 03:31

    Oui, MDR les pavots c'est le gros lot pour les amerlos...:)

    RépondreSupprimer
  2. Il ne faut pas oublier la complicité de nos gouvernants et d'une partie des français qui votent pour eux d'élection en élection. Là, c'est la lie de l'humanité qui débarque.

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme que les réfugiés "syriens" que les Turcs poussent en Grèce sont tous afghans.

    RépondreSupprimer
  4. Le nom de cette ville me fait toujours rire :
    Lesbos.... chez les grecs...ça doit se situer juste à coté d'Enculos...

    La minute de M Cyclopède

    RépondreSupprimer
  5. Reportage édifiant d'un journaliste grec coté turc de la rivière Evros qui sépare la Grèce de la Turquie:

    Des gens sont bloqués sur une ile (turque) sur la rivière. Les passeurs turcs leur ont fait payer 50 Euros pour les y emmener en leur faisant croire que c'était la rive grecque.

    Ils ont passé la nuit sur l'île alors que de l'autre coté les militaires grecs annoncent par mégaphone que les frontières sont fermées en anglais et en arabe.

    Découragé ils finisent par revenir sur la rive turque à l'aide d'un câble tiré entre l'ile et la rive.

    Les migrants récontent que ce sont les autorités turques qui les ont ammenés là. Ils leur ont fait croire que la frontière serait ouverte et leur on dit qu'il en avaient marre d'eux qu'ils devaient partir de turquie.

    Il y a beacoup de femmes avec des enfants en bas âge. Parmi les migrants arrêtés par la police grecque, il y avait une femme qui venait d'accoucher il y a moins de 24h à Istanbul.

    Les autorités turques l'ont sortie de la clinique pour lui faire passer la frontière.

    En ce qui concerne les îles, les gardes côtes turcs n'appliquent plus leur engagement de remorger les canots qui dérivent encore dans les eaux turques.

    Les passeurs crevent les canots à l'approche des garde côtes grecs pour transformer la siruation en naufrage, le droit de la mer obligeant alors les gardes côtes à les prendre à bord.

    On voit le haut respect de la vie humaine chez nos chers voisins turcs.

    https://youtu.be/eRJC8EJ_qCY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Lesbos, la population a barré des routes pour empecher la circulation des bus amenant les migrants des plages aux camps. Ils veulent que les nouveaux venus soient évacués de l'ile.

      Supprimer
    2. Le même cirque médiatique que d'habitude se met en branle :

      https://twitter.com/tprincedelamour/status/1234013150623752193

      "Napoléon
      @tprincedelamour
      Séance photo de #migrants "syriens" en Grèce: Des professionnels et des acteurs "shootent" des images fortes pour émouvoir la ménagère de + de 50 ans européenne et la faire voter pour toujours + d'immigration massive..."

      Tirez à vue !

      Supprimer
    3. Ce matin, un canot plein d'une cinquantaine de personnes a été arraisonné par les gardes côtes grecs.

      Aussitôt le passeur a crevé l'embarcation et les gens se sont retrouvés à la mer.

      Le temps que les marins grecs repêchent les migrants deux gamins se sont noyés. L'un est mort l'autre est en réanimation.

      Le quotidien en mer Egée...

      Erdogan style.

      Supprimer
    4. Ce soir la population de Mytilène s'est réunie pour saluer le drapeau, en chantant l'hymne national suivi de cris "Lesbos est et restera grecque."

      https://youtu.be/HI6F1z7ownw

      La Grèce se mobilise comme en temps de guerre pour freiner l'invasion organisée par Erdogan qui a menacer d'envoyer un million de migrants. En Thrace, la population locale apporte des vivres aux soldats qui ont été déployés le long de la frontière terrestre avec la Turquie.

      L'armée a tiré des tirs de sommation et a forcé des canots engagés sur le fleuve à rebrousser chemin.

      la 1ere chaine nationale a montré des video tournées par des migrants en Turquie montrant comment les forces de police turque organisent les embarquements des clandestins.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.