mercredi 5 février 2020

Violences au 4 février.

1 jeune fille de 17 ans égorgée à Sallaumines.
1 jeune fille de 16 ans menacée de mort pour blasphème.
1 jeune militaire qui attaque une gendarmerie.
1 homme soupçonné d’avoir violé 4 prostituées.

...il y aussi un pompier lynché à Dunkerque et un jeune de 19 ans poignardé mort à Amiens.

Heureusement il n'y a que 29 jour ce mois ci !


6 commentaires:

  1. Il faut aussi faire notre propre introspection et voir nos propres responsabilités. Si on se convertissait, cela n'arriverait plus. C'est un peu de notre faute aussi, non ?

    RépondreSupprimer
  2. Avec la commmunauté de pets comme avec les milliardaires qui dirigent nos vies, tant qu'on les laissera faire, ils en profiteront. Tant qu'ils sauront que leurs exactions resteront impunies, ça sera open bar. A nous de retrouver notre honneur.

    RépondreSupprimer
  3. Et on ne nous dit pas tout 😨

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut lire la presse locale. Guerre de basse intensité.

      Supprimer
  4. Fatma Bisounours ben couscous5 février 2020 à 09:35

    https://fr.sputniknews.com/societe/202002051043007064-jesuislaura-polemique-autour-dun-drame/

    RépondreSupprimer
  5. Bientôt ce sera comme en Afrique du Sud.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.