dimanche 2 février 2020

Un virus et un projet sino-français ?





“It’s a new type of mutant coronavirus.They haven’t made public the genetic sequence, because it is highly contagious…Genetic engineering technology has gotten to such a point now, and Wuhan is home to a viral research center that is under the aegis of the China Academy of Sciences, which is the highest level of research facility in China.”

Avec des fonds et l’expertise français... 

—————

Discours complet du 23/12/17 : Source PDF.

Extraits :

Hôtel de Matignon, le 23 février 2017.

Discours du Premier ministre à la cérémonie d’accréditation du laboratoire de haute sécurité biologique P4 Wuhan, 23 février 2017.

La France est fière et heureuse d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. 

Conçu par des experts français, puis mis en chantier à WUHAN en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l’accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes.

De même que le nouveau laboratoire P4-Inserm de Lyon, conçu par les mêmes sociétés françaises, celui où nous nous trouvons est un modèle de technologie au plus haut niveau mondial. 

....la France a compris la nécessité de renforcer les moyens de la recherche au plus près des lieux d’émergence des épidémies. C’est pourquoi elle a joint ses forces à celles de la Chine pour créer à WUHAN un laboratoire P4.


La France sera aux côtés de la Chine pour répondre à ces menaces, conformément aux engagements scellés par l’accord de 2004 et son avenant de 2006. L’Inserm et l’Académie des sciences de Chine ont en outre signé en juin 2016 un mémorandum d’entente prévoyant que des programmes conjoints associent les laboratoires P4 de Lyon et de WUHAN.
Cette coopération repose également sur l’accord signé en 2014 entre l’Inserm, l’Institut Pasteur, la fondation Mérieux et le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ainsi que sur les rapprochements entre l’institut Pasteur en France, l’institut Pasteur de Shanghai, la fondation Mérieux et l’Institut de virologie de WUHAN.
Afin de soutenir cette dynamique de coopération, l’Etat français mettra à disposition un budget d’un million d’euros par an sur cinq ans. J’ai demandé au président de l’Inserm, en sa qualité
de président de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), de travailler rapidement à l’élaboration avec la Chine d’un programme de coopération autour du P4 de WUHAN, dont les détails pourront être discutés au printemps lors de la prochaine réunion du comité de pilotage de l’accord de 2004.
La France mettra en outre à la disposition de la Chine son expertise technique pour soutenir l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité du laboratoire. Cette assurance qualité devrait permettre au laboratoire de Wuhan d’intégrer à terme le dispositif global d’alerte et de réponse aux crises sanitaires de l’OMS, ce qui constituera une contribution essentielle de nos deux pays au renforcement des politiques de santé publique en Asie et dans le monde.
L’action de l’Institut Pasteur, enfin, est essentielle : il participe ainsi, dans le cadre de sa stratégie internationale, à la mise en place de partenariats par le réseau des Instituts Pasteur en Asie et en Afrique.

———— Les mêmes laboratoires préparent les vaccins. C’est rassurant.
Pas un mot dans les médias de cette belle collaboration internationale ! 

Au fait, attention aux poignées de porte :


C’est aussi la raison pour laquelle, autrefois, les femmes ne sortaient pas sans leurs gants.

L’hygiène, Pasteur, toussa...

2 commentaires:

  1. Je ne voisvois rien de vraiment choquant dans cette collaboration. ...
    Mais tu me connais je suis une pragmatique incorrigible 😂

    RépondreSupprimer
  2. Le mari de Buzyn, Yves Levy, alors représentant de l'INSERM, s'y est déplacé ; article intéressant dans challenges à ce sujet.

    https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/coronavirus-en-chine-apres-le-sras-la-sulfureuse-cooperation-franco-chinoise-a-wuhan_695165

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.