jeudi 20 février 2020

R.U., immigraxit.



Pour obtenir un visa de travail à partir de l'an prochain, les nouveaux arrivants au Royaume-Uni doivent présenter des compétences spécifiques : parler anglais et avoir déjà une proposition d'emploi avec un salaire minimum annuel de 25 600 livres (30 820 euros), excluant ainsi les travailleurs peu qualifiés ou peu rémunérés.
"Notre économie ne doit plus dépendre d'une main-d'œuvre bon marché en provenance d'Europe, mais se concentrer plutôt sur l'investissement dans la technologie et l'automatisation".

Source

Le vote pro-Brexit c’était ça. Moins d’immigration. 

Rappel, les français ont refusé l’Europe il y a très longtemps...pourquoi un frexit, puisque nous n’avons jamais accepté le traité ?

Il y avait 448 articles dans le traité constitutionnel européen de 2004 et un seul référendum (ensuite bafoué) a suffit pour que les Français rejettent très clairement ce traité.



On peut sortir maintenant ? Les chinois achètent nos terres et le nucléaire français est donné à l’Allemagne.