samedi 29 février 2020

« Que la fête commence ! ».



https://youtu.be/n7yxxa4iFwc

Houlala ! Ça donne mal à la tête la collapsologie, le climat, le pouvoir d’achat, les politiques à l’image des citoyens : idiots ! Source, des pervers parlent à des analphabètes ! Et ça se voit !

Je propose, puisqu’on va tous mourir dans d’atroces souffrances dues tant à la misère qu’aux virus inconnus, qu’on en revienne à l’insouciance puisque tout est perdu.

Que la fête commence !

J’en ai assez des leçons de morale inutiles, des cautères sur les jambes de bois qui coûtent un bras !

Fini pour fini, profitons du temps qu’il nous reste !

Un peu de dépravation ne peut pas nuire à la fin du monde !

51 commentaires:

  1. Merci pour l'article :). J'ignorais pour les boites de six et de vingt :))). Quand on n'a pas la possibilité de verbaliser, il ne reste que la violence; un peu comme les petits qui mordent ou tapent faute de pouvoir s'exprimer. Ça fait des années que je me demande où et quand on a loupé le coche :(.
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1995 a marqué la fin de la fin de ce pays.

      Pays est une facilité de langage, l’entrée dans l’Europe c’est la fin des nations.

      Supprimer
    2. Pour moi l'entrée en Europe c'était autre chose

      Pouvoir me déplacer et travailler sans trop de paperasse

      Quand je me suis mariée en 1979 j'ai eu besoin de l'autorisation de mes parents.
      La majorité était à 21 ans
      J'avais besoin d'un permis de travail
      J'ai choisi de garder ma nationalité parce que j'étais profondément Européenne
      Pour moi l'Europe était une chance
      Je reconnais que les choses se sont gatees

      Mais bon c'est peut être que moi

      Supprimer
    3. L’Europe c’était vendu comme la liberté de circulation des hommes sur tout ce continent ouest européen.

      Résultat ? Les vacances en Espagne pour les pauvres et les riches qui circulent pour échapper au fisc.

      Et les territoires qui deviennent tous identiques avec leurs zones commerciales et leurs immigrés en travail détaché ou au chômage...

      Supprimer
    4. t'as travaillé où en Europe?

      Supprimer
    5. Je n’ai jamais travaillé hors de France en Europe.

      J’ai travaillé hors Europe, Amérique Nord et travaillé au MO.

      Supprimer
    6. Je situais le problème plutôt à partir de l'abandon des accords de Bretton Woods et de la stagflation en France.
      Marie

      Supprimer
    7. Peut-être mais de visu à l’œil nu pour moi c’est 1995.

      Supprimer
    8. J'ai travaillé au Luxembourg (proximité oblige)
      Mais commerce avec Italie Espagne Allemagne Belgique

      Avec la Chine aussi mais c'est nous qui achetions forcément 😕

      Supprimer
    9. 1995 ! Annus horribilis pour moi :(. Je l'ai passée à faire le grand écart entre deux continents et ne suis venue en France que pour des enterrements. Ça m'a semblé moins pimpant que dans mon souvenir mais sans plus.
      J'ai conservé de vieux manuels scolaires des années 70 et je les trouve très révélateurs de la baisse de niveau qui a suivi, surtout en maths.
      Marie

      Supprimer
    10. Wendy pourquoi 1995 en particulier ?

      Supprimer
    11. L'Europe des 15 pardon 😕

      Supprimer
    12. Je prenais régulièrement le RER à ce moment là.

      Population changée en 6 mois en 95.

      Au bout de 6 mois on était tous regroupés dans un seul wagon pour notre sécurité. Alors que 6 mois avant on pouvait continuer sa nuit dans le wagon de queue.

      Supprimer
    13. Je suppose que à Paris vous avez une loupe pour voir en avant première les changements que nous en province nous voyons de loin. Jusqu'a ce que ça nous saute à la figure après coup
      En 1995 j'essayais de comprendre comment mes 3 ados pouvait avoir un niveau scolaire acceptable et j'étais très inquiète
      C'est à ce moment que j'ai décidé de quitter ma cité
      Je ne la reconnaissais plus

      Supprimer
    14. C’est exactement ça, une loupe.

      Tu vois, toi aussi, tu as quitté ta cité en 1995 parce que tu ne la reconnaissais plus.

      Idem pour mon RER.

      C’est plus concentré en Région Parisienne mais les mêmes faits se diffusent partout.

      Ici c’est accentué par la surpopulation.

      Supprimer
    15. Et quand mes gamins on commencé à avoir un accent qui ne venait de nulle part nous nous sommes dit que il était temps de foutre le camps.
      Je sais que ça peut s'appeler de la lâcheté

      Supprimer
    16. « En même temps » ils ont pu apprendre plus de 400 mots !!! 😘

      Supprimer
    17. Ce n’est pas de la lâcheté c’est prendre soin des siens.

      Supprimer
    18. J'ai la prétention de le croire
      Même si ma fille m'a ditoujours un jour que les misérables avait été écrit pas Wald Disney 😕

      Supprimer
    19. L'arrivée des fameux :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Reaganomics

      On en voit le résultat maintenant avec la destruction de la classe moyenne. C'est aussi la suite logique de la fin de l'énergie pas chère et du choix d'un système ploutocratique.

      Sous Mitterand, pour faire avaler cette pilule amère à partir de Fabius, on a commencé à faire du libéralisme des moeurs, de la diversitude, du marxisme culturel à outrance. Jaaack Lang ! Les ancêtres des SJW. SJW inventés de toutes pièces pour contrer le mouvement occupy Wallstreet avec sa critique des 1%. SJW, les meilleurs alliés de Sanders. Il n'y a rien de bon à espérer de l'avenir en l'état.

      Supprimer
    20. Zut, je voulais répondre en dessous. :)

      Supprimer
  2. Le début du bordel 1981. C'est là que le bas de la classe moyenne a commencé à se casser la figure et que les riches ont commencé à s'enrichir comme jamais. Le régne de l'argent et du paraitre. La fin de la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les riches se sont enrichis avant.

      En 81 c’est la descente du pouvoir d’achat petit bourgeois et la disparition de la classe moyenne de sa culture, de l’avenir de ses enfants qui n’ont pas fait mieux.

      On est rentré dans la reproduction au sens de Bourdieu alors que les générations précédentes avaient pu s’en sortir.

      Supprimer
  3. A vu de nez je suis d'accord avec toi
    1981 à été un toboggan qui nous a amenés la ou nous sommes
    Insidieusement mais sûrement
    Au niveau économique je laisse Marie s'exprimer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le toboggan date de la création de l'humain, toutes les civilisations terrestres ont chutés, les vestiges le prouvent. Actuellement c'est juste une autre époque et autre civilisation qui va peut-être finir comme les anciennes car les humains n'ont pas encore compris qu'ils fallaient améliorer le monde et non pas êtres complices des démons qui gouvernent.

      Supprimer
    2. C'est gentil Mila :) mais je ne suis pas une experte. Je pense aussi que le phénomène a pris de la visibilité au début des années 80, les années fric et frime ;).
      Marie

      Supprimer
    3. Fric = illusion

      Supprimer
  4. La fête a commencé à la frontière greco-turque où le régime turc organise l'invasion.

    Erdogan prétend que 18.000 personnes avaient « forcé les portes » pour passer en Europe vendredi et en promet 30.000 personnes pour aujourd'hui.

    4.000 clandestins ont été repoussés par la Grèce en Turquie.

    Erdogan n'a pas caché que cette violation des frontières de l'UE est une représaille au fait que l'UE n'aurait pas versé assez de fric à la Turquie.

    Il est peut être temps que les dirigeants européens se fassent greffer des couilles et mettes un termes aux clowneries de ce potentat.

    Pour ceux qui pensent que c'est un problème grec, je vous rappelles que l'isolation de la Grèce dans l'espace Shengen va disparaitre tôt ou tard et que tous ces gens finiront par atteindre vos pays, car ce n'est pas Mykonos qui les attire.

    C'est VOTRE problème. Nous ne sommes que sur leur passage.

    Il est clair que les Turcs se contentent de racketter les neuneux comme Merkel, tout en visant à terme l'islamisation du continent.

    Pendant ce temps la gauche lobotomisée se divise entre bobos qui pensent sauver le soldat Polanski et furies qui pensent que tous les hommes violent comme Polanski...

    C'est moche un naufrage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée, quelle plaie ce turc. Y a-t-il peuple plus infect que celui-ci ?

      Tu confirmes ça Géocédille ?

      http://www.greekcrisis.fr/2020/02/Fr0767.html#deb

      Supprimer
    2. https://youtu.be/LuVAk80N0KU

      Les affrontement à la frontière ont duré toute la nuit.

      Des bombes lacrymo turques (avec des incriptions en tuc) sont lancées par dessus la frontière, de même que des pierres et autres projectiles enflamés.

      personne n'est passé par là, (Kastaniès) mais les autorités turques ont ammené des clandestins à d'autres endroits, notamment à des gués de la rivière frontalière, ou ont découpé le barbelé dans des zones de frontière terrestre.

      Des esuipes de TV, tant grecque que turques, on filmé des passages illégaux par quelques dusaines d'individus.

      La patrouille grecque qui est intervenue là ou le grillage a été coupé a été caillassée par dessus la frontière par les turcs qui ont découpé le grillage.

      Manifestement les sbires du gouvernement turc ammènent les clandestins à des points prévus, et leur facilitent (plus ou moins) la violation des frontières grecques. Ceux coincés dans le no man's land entre poste frontière turc et grec à Kastaniès sont empechés de retourné en turquie pas tir de lacrymo des forces turques.


      Supprimer
    3. En effet, le 27 il y a eu des afftontements entre habitants et MAT (CRS) à Lesbos et Chios.

      Ca a plutôt mal tourné pour les flics. Ils ne connaissent pas bien la mentalite des insulaires Grecs. Prenez les Corses et multipliez par cent.


      A Chios 200 hommes ont envahi l'hôtel où des hommes du MAT (les CRS) se sont réinstallés.
      Il étaient venus d'Athènes pour renforcer les mesures de sécurité en vue de la construction d'un nouveau centre de détention fermé pour clandestins.

      Ils ont arrêté des hommes MAT et auraient commencé à jeter leurs effets personnels. Plusieurs policiers ont été blessés et emmenés à l'hôpital.

       
      De source policière la situation est hors de contrôle pour les autorités.

      A Lesbos, c'est dans le laquis qu'ont eu les affrontements declanchant un Incendie de forêt.

      43 policiers ont été blessés. Des dizaines de civils aussi sont blessées.


      Deux des MAT sont dans un état plus grave.
      L'acces à hôpital de Mytilène (la capitale de l'ile) leur a été refusé en raison de routes barrées. Les flics sont soignés dans un centre de santé local.

      Vous comprenez ce que je voulais dire en parlant de "périphérie"?

      Ici c'est pas Bruxelles qui fait la loi.

      Il faudrait qu'ils envoient l'armée, mais elle est occupée en Thrace à garder la frontière...

      Supprimer
    4. lire 'dans le maquis'

      Supprimer
    5. Dans un style purement grec la tension atteint les institutions

      Le président de région du Nord Egée et le premier ministre 'ne se parlent plus'.

      'Et qu'est ce que ça peut bien me faire'a déclaré le président de région aux journalistes.

      Supprimer
    6. Si ça peur réjouir les gilets jaunes, voici une video des MAT (CRS grecs) en train de battre en retraite après leur défaite face à la population lesbienne. (Oui je sais les Lesbos ça prête à sourire).

      La construction du nouveau camp est reportée sine die.


      Supprimer
    7. Merci pour tes précisions Géocédille !

      Supprimer
    8. Merci Géocedille !

      Scènes de guérillas. C’est chaud. Avec la Turquie en toile de fond qui joue sa partition.

      Tenez bon ! Je dis ça bêtement ici personne ne « tient ». Je me demande très souvent si les français ont encore toute leur tête.

      Supprimer
  5. J'ai reçu ce matin un lien d'ami grec.
    Mais pas pu le traduire.
    Je vais essayer de le mettre la

    RépondreSupprimer
  6. https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2859043790806131&id=100001016146970

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un article que les questions que soulèvent l'opération turque en syrie.

      Supprimer
    2. C'est un article traduit du turc, publié sur le site mezopotamyaajansi et qui pose 8 questions que l'auteur turc, Nazim Dastan, considère comme cruciales.

      Les voici :

      1- Quel est le but de la guerre que la Turquie a déclanchée en Syrie?
      2- Pourquoi la Turquie considère-t-elle comme une menace les gains territoriaux des Kurdes vivant sur le territoire syrien mais également le gouvernement syrien légitime lui-même (alors que la Turquie soutient le gouvernement légitime de Sharaz en Libye)?
      3- Est-il possible que la Turquie considère comme amis des groupes militants salafistes qui soutiennent des organisations telles qu'Al-Qaïda, l'IK, le HTS et les Frères musulmans, lesquels sont tous considérés comme une menace pour l'humanité?
      4- Qui est-ce que les forces armées turques protègent réellement à Afrin, Cerablus, Ezaz, Bab, Girê Spi et Serêkaniyê?
      5 - Pourquoi la Turquie n'a-t-elle pas réussi à éliminer l'organisation terroriste HTŞ, à ouvrir les autoroutes M4-M5 et à créer la zone de désescalade, comme elle s'est engagée de le faire dans le cadre des accords?
      6 - Pourquoi procède-t-elle à une telle accumulation de forces militaires à Indlib, qui veut-elle protéger?
      7 - L'opération menée par l'armée du régime syrien sur le territoire de son propre pays contre l'organisation HTŞ, que le monde entier considère comme terroriste, n'est-elle pas légale?
      8 - Pourquoi, lors de frappes aériennes russes, revendiquées comme telles par la Russie elle-même, c'est la Syrie que nous accusons et tenons-nous (nous les Turcs) pour responsable?

      Supprimer
    3. mes réponses, qui n'engagent que moi :

      1) Grapiller le territoire de son voisin et prendre le relais des 'rebelles' défaits dans le but de faire chuter le régime syrien. Mettre la main sur les champs pétroliers et faire passer le gazoduc south stream.
      2) Parce que la Turquie s'est crée en arnaquant les Kurdes pour les amener à commettre le genocide des Arméniens, en leur promettant leurs terres, et a ensuite escamoté l'identité kurde en les assimilant en tant que 'Turcs des montagnes'. La création d'un Kurdistan libre insufflerait un regain de séparatisme kurde en Turquie, séparatisme matté dans le sang depuis 20 ans.
      3 Oui.
      4 Des conseillers occidentaux aidant des djihadistes à faire du bon boulot dixit Fabius.
      5 Parce qu'elle n'en a jamais eu l'intention.
      6 Pour repousser l'armée Syrienne. Voir 4.
      7 C'est même la seule légale.
      8 Parce que les Russes ont la bombe H.

      Supprimer
    4. Quel malheur !

      Merci Géocedille.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.