mercredi 19 février 2020

Petit point Nature.


Jolie vidéo.

Gaïa...bla-bla-bla...notre mère, bla-bla-bla, les animaux si purs ...bla-bla-bla ...

L’homme a mis des milliers d’années à s’en protéger, la contenir, la maîtriser et la cultiver.

Le concept de ville c’est la naissance de la civilisation. Romulus et Remus, Rome...toussa...

En 5 ans, l’état sauvage est devenu un Éden fantasmé.

La mièvrerie à l’œuvre est écoeurante.

La nature n’a pas besoin de nous pour la défendre, par contre, la culture, si !

La nature nous précédait, nous accompagnait et elle nous survivra quoiqu’il arrive.

Ferdinand le gentil Taureau c’est la culture, pas la nature.

Le quinoa en sachet qui traverse les mers en polluant les eaux c’est la culture pas la nature.

Notons ensemble que la population des pays producteurs en consomme fort peu, ils ne sont pas fous, ils mangent du maïs comme tout le monde. Jdcjdr.

Les anti specistes ne sont pas des guerriers Masai ou des trappeurs. Ce sont des gens gavés de compléments alimentaires « bio » et de steaks de soja avec les soucis hormonaux afférents et en manque de protéines pour nourrir leur masse musculaire.

Un combat de boxe, juste pour voir ? Entre un vegan fanatisé et un paysan-éleveur ?

Toutes ces fariboles sont advenues dans un monde trop vieux et usé, affaibli et pillé de ses ressources.

Quand tout allait bien, les gens avaient moins de « cœur ». Je note c’est tout.

Comme si le dernier choc pétrolier de 2005 avait fait naître les chats sur internet pour consoler et surtout culpabiliser les populations privées de $...

Ce qu’il y a de bien avec les chatons c’est que tout le monde comprend, partout sur cette planète et sans être un aigle...

Tant que l’homme sera un loup pour l’homme, un retour à la raison sera toujours possible.

C’est une consolation ? Pas vraiment.

Une spéciale dédicace à la propagande par les chats et à ses concepteurs. Chapeau !



Plus c’est gros mieux ça passe. Griveaux nous en parlait, il y a peu.

L’effondrement est en cours et je pense sincèrement que nous le savons tous.

Il y a trop de $ en circulation pour que nous nous sentions immédiatement menacés mais nous savons tous que ça ne va pas dans le bon sens. Quand toucherons-nous le fond ?

Le temps ne nous appartient plus depuis que nous avons quitté nos terres, charmés par le chant des sirènes des usines où l’on pointait...

« Le Maître des Horloges »* nous tient dans sa paume.

Alea jacta est.

——-

* en 1772, Voltaire, dans l’une de ses distiques publiées dans les Cabales, avait repris la figure de l’horloger en référence à Dieu, «le créateur de l’univers» 

«L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer, que cette horloge existe et n’ait point d’horloger.» 

Cette comparaison entre Dieu et l’horloger avait déjà été faite par René Descartes dans Essais philosophiques, suivis de la métaphysique.




Un post sans intérêt mais que j’avais égoïstement envie d’écrire. Des bizzzzzous à tous !

34 commentaires:

  1. Non Mdame Wendy, ce n est pas sans intérêt, les circonstances nous ramèneront vers la nature...qui ne voudra pas de nous...et que nous ne connaissons plus...les grandes tribulations en somme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est cela.

      Les grandes tribulations, pourraient avoir commencé.

      Supprimer
    2. Moi, je la connais très bien la nature. C'est une lutte constante. En premier apparaissent les ronces qui protègent les bestioles nuisibles pour les cultures, et ensuite vient la forêt. En dix ans maximum. Il n'y a rien de plus hostile à l'homme que les ronces. D'ailleurs, je les utilise comme barrières parfois.

      Comme je disais à une de mes ex vegan, tu ne veux pas manger de viande, mais sais-tu combien de vers de terre sont tués en labourant un sol ? Des kilos et des kilos. Ses steaks végétaux coûtaient certainement plus de "viande" à la nature qu'un élevage respectueux. Ces gens sont 100% hors-sol. Ils exportent la haine d'eux-même qu'on leur a inculqué.

      Je me marre.

      Supprimer
    3. (Après, les ronces donnent de très bonnes confitures de mûres. Y'a même des gens qui viennent me les voler. :p )

      Supprimer
    4. tu vois Chère Wendy
      il n'y a que les âmes viles qui ne se rencontrent pas mais elles s’appâtent.
      dit plus bas pour Tof et Mila, il m'a fallut relire plus de deux fois vos écrits, pour vraiment saisir le fond de se qui m'est être un même constat et questionnement. bref, il ne sert à rien de (se)répéter. peut être que cela parlera à Tof, un certain bouquin de SF, ou la planète coloniser ne présenter aucune avancé technologique, mais était en symbiose avec les entités qui la peuplaient. les entités humaines de cette planète, exprimaient la symbiose, capacité pour eux naturelle, de "VOIRE" l'Autre.
      entiereté oblige
      symbiose avec la nature, impossibilité de la faire à l'envers, du tac au tac-o-tac, heu.... le truc ou on avait dit pas de triche les gonz.

      Nûr

      Supprimer
    5. Il y a aussi une autre possibilité : expérimenter. Sortir de ta zone de confort et faire. Et à partir de là tu pourras parler. Le faire se passe du blabla de l'impuissance comme on ne le le lit que trop ici. bla bla bla

      Gneu gneu gneu.

      Bouge-toi.

      Supprimer
    6. les conseilleurs ne sont pas les meilleurs payeurs.

      Nür il t'a pas attendu

      Supprimer
    7. Ah, et pourquoi tu nous sers ces discours convenus alors ?

      Supprimer
    8. Nür et e-zetr,

      C’est le troll...

      Supprimer
  2. Bravo en tout cas pour celui -ci. très bien écris, très bien dit et on ne peux plus dans le vent. Qui tourne.
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Vegan est déjà dead. C'est un non sujet. J'en ai vu à la campagne qui faisaient une crise de panique à la vue d'un cheval. La nature leur est devenu aussi étrangère que le Sahara à un Eskimo.

    Sans animaux domestiques il est impossible de s'en sortir de façon traditionelle à la campagne. Ce sont eux eux qui fournissent l'engrais, la force motrice, la protection contre les rongeurs et les insectes, la sécurité des biens et des animaux, le lait les oeufs et en tout dernier ressort la viande.

    On ne peut pas être à la fois Vegan et anti Monsantos. C'est antinomique. L'absence d'élevage implique la chimie.

    Sinon j'ai une amie artiste qui a eu sa période Vegan extrémiste et se nourrissait uniquement de graines comme les piafs. Elle a enchainé les problèmes de santé, d'abord perte de poids et fatique, puis malaises, problèmes dentaires et bientôt immunitaires et sanguins. Si elle n'était pas revenue à la raison c'etait le sapin assuré...

    On n'est pas des piafs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord. Moi j'en reste à l'idée des vieilles exploitations avant le pétrole. Taille humaine. En équilibre avec la nature, avec des animaux en synergie avec l'homme. Ça c'est écolo. Pas les vegans des villes qui veulent la mort de l'humanité sans comprendre que le problème c'est eux, pas les autres.

      Supprimer
  4. La nature n'est pas belle, c’est la loi du plus fort, les plus vieux et les malades crèvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle description de la bête qui est en toi!
      Pour faire autrement: l'homme est le produit d'une sélection . On écarte autant que possible les tares avant la naissance . Puis on l'agite beaucoup pour que le bestiau soit bien mélangé à ses congénères . Les fratries sont écartelées avec des parents séparés et d'autres recollés . La couvée est variée et même souvent avec plusieurs couleurs. On le vaccine pour lui mettre des programmes de débilité au cas où il serait un génie. Puis après avoir trainé 15 à 25 ans sous la protection de ses géniteurs,on lui trouve une occupation qui lui donne envie de s'agiter , voyager , consommer. S'il est encore en état vers 50 ans on lui lance une AVC , une attaque cancéreuse ou même un banal accident domestique.
      Le tri sélectif continue et les meilleurs sont encore là à 90-100 ans.
      Voilà bien une bonne et saine occupation d'une exploitation standard d'une troupeau humain de 2020.
      Et la nature ? C'est le décor. Les mouches pètent et les vaches ruminent . Les unes se régalent de la merde des autres. Les abeilles bavent leurs miels et les végans broutent .
      Ainsi va le monde....

      Supprimer
    2. Ce n'est pas forcément faux...

      Je n'ai jamais senti que ma vie valait plus que celle d'un mouton (même si par ailleurs ce sont de gros connards). Ce qui explique que j'ai du mal avec l'idée de les égorger pour les bouffer contrairement aux vieux. La question est celle de l'équilibre. Entre les végan et la grosse-bouffe.

      Supprimer
    3. "Entre les végan et la grosse-bouffe."
      Pas de différence !
      Les vieux n'ont rien de mieux ni de pire que les jeunes ou les moutons. Les jeunes sont très cons dès le plus jeune âge alors que les vieux le sont devenus avec le temps. Pourquoi? Parce que les vieux sont passés au travers du tri sélectif naturel(guerres , privations , ou au contraire trop plein ). Ceux qui durent ne savent pas pourquoi ils sont encore là et ne s'en cachent pas! Les moutons jeunes sont facilement dirigés vers l'équarrissage à l'insu de leur plein gré.Le vide sidéral qui s'est installé dans les cerveaux ne change rien à l'affaire. Au contraire c'est le point commun du plus grand nombre d'humains en 2020.
      Le troupeau n'est pas utilisé en tant que bidoche. Le troupeau vit, consomme , chie de l'émotion jusqu'à sa mort et ...au-delà! Quand le corps a lâché on récupère l'âme qui est un peu comme un nectar . La machine fait alors une opération digne d'un repair-café et réinstalle cette âme docile qui fonctionne comme une vache à lait.
      Voilà enfin de l'écologie bien comprise!
      Les végans sont toujours des vaches qui fournissent de l'émotion .

      Supprimer
    4. Qui récolte les âmes selon toi ?

      Supprimer
    5. Il y a beaucoup de monde qui joue avec le zoo humain. La terre n'est pas un enclos unique mais au contraire elle est faite de parcelles, de jardins ouvriers! Nos maîtres , les "jardiniers du ciel" comme les nommaient Rampa sont de toutes origines.Il y a les "gentils" qui font du génie génétique , des enlèvements, des prélèvements. Il y a les brutes qui embarquent des milliers d'humains comme esclaves dans leurs territoires lointains. Il y les "pragmatiques" qui utilisent les âmes comme pilotes de leurs installations . Et avec de nombreuses autres utilisations les milliards d'humains vaquent à leurs "petites" affaires sans se rendre vraiment compte de cette logistique. Les suceurs de sang sont comme d'autres des consommateurs de l'énergie humaine .
      Nous vivons dans une sorte de "chicken run" où les poulets sont les humains.

      Supprimer
  5. Système D: comment sortir et faire pisser le chien en chine quand le maître habite en étage dans un immeuble et ne peut sortir pour cause de confinement. Cela fait rire les chinois, mais la pauvre bête à la longue laisse doit avoir le vertige. Cela étant, d'autres animaux domestiques sont libérés dans la nature par leurs maîtres redoutant l'infection, puis sont abattus.

    https://twitter.com/Nws_MENA/status/1230001546634629120

    RépondreSupprimer
  6. mille merci.
    coïncidences, synchronicités........
    vidéo suggérée....

    de tout cœur. ;))

    Nûr Ed-Dînne

    RépondreSupprimer
  7. Le mythos gaïen n'est pas celui qu'on croit :

    https://magie-tantrique-gaienne.com/2018/04/14/le-jeu-de-kali-amor-fati-1/#more-962

    Gaïa/Sophia n'aime que les guerriers chamanes et vomit tous les autres par sa bouche (Avatar).

    Elle ne connait pas le sentimentalisme.

    Elle n'est pas intéressée par le sort des civilisations technologiques, elle s'en amuse en les rasant régulièrement après avoir rendus fous ses architectes.

    Elle ne s'entend vraiment qu'avec les hommes jaguar, ours, loup, ou marmotte, ...

    Elle méprise les autres et s'en débarrasse cycliquement après leur avoir fait croire qu'ils pouvaient se la jouer fine.

    Le bipède urbain du XXIème siècle est pour elle une incongruité.

    Impitoyable est sa première qualité.

    J'ai 5 doigts à ma main, pas 6 ou 4.

    Nous sommes parfaits grâce à son intransigeance.

    La perfection est sans concession et impitoyable.

    Elle est la Vérité vivante.

    Une erreur dans le codage de l'ADN et t'es un monstre !

    Ceux qui pensent pouvoir "composer avec" se font mettre.

    Elle prend plaisir à laisser quelques ruines humaines orgueilleuses ici ou là, pour qu'on n'oublie jamais qui est la patronne !

    Les monothéismes abrahamiques nous ont coupé de son contact en lui imputant la chute sous la forme de la rébellion de Lucifer !

    Mythos gaïen = le plan de lucifer.

    Dieu = le plan de la rédemption officielle au syndicat d'initiative céleste, l'ouroboros de l'horlogerie.

    VO: Lucifer, le deuxième fils de Dieu après le Christ s'est rebellé contre son frère, car il voulait être Prems !

    Le niveau mes amis !

    Pour enfants amoindris du bulbe dans un contexte post catastrophique.

    Vraie Faute de Sophia/Lucifer : avoir incarné son projet de l'anthropos dans la matière, et se faisant, avoir aussi généré le monde de l'archonte.

    Rien à voir avec le luciférisme des FM de ces 300 dernières années. C'est encore une autre délire (excroissance dévoyée de l'intellect)!

    Personne ne s'est rebellé au ciel (débile), la Mère a voulu trop bien faire.

    Nous eussions du rester éthérés.

    Mais Nous voilà !

    Organiques, conscients, vivants, parfaits.

    What else ?

    Un peu débiles quand même, mais à cause de notre ignorance (les I débiles des A).

    L'arnaque abrahamique : le Christos (Amour), l'époux céleste de Sophia (Vérité) est celui qui peut racheter sa chute dans la matière si l'Homme s'en saisit, mais il n'est pas le fils de Ialdabaoth, YWHW, celui qui se fait passer pour Dieu et parle par la bouche de ses prophètes canalisés (cf "communications avec les mondes spirituels", abbé J Greber, 1924).

    Ainsi fait, je libère tous ceux qui sont appelés en Christ, qui vibrent aussi avec les arbres-mères de la Sophia, mais qui vomissent l'abrahamisme pathologique archontique et qui ne savent pas quoi foutre de tout ça.

    Christos et Sophia sont en nous dès la naissance, à différents degrés évidemment selon les individus, ethnies, époques, géographies, ...

    Puisque nous sommes leur prooooooooooojet !

    Et pas celui de l'archonte psychopathe !

    Tof

    RépondreSupprimer
  8. Je vais en faire rigoler certain mais tant pis. Je lis tellement de trucs complètement fumeux que au final je ne suis pas si folle.
    Vous avez pour certain un vocabulaire et des tournures de phrases qui prouvent certainement votre haute culture. Je m'incline

    J'ai fait un rêve, ça m'arrive de temps en temps.

    Dans ce rêve nous avions la visîles d'êtres venus de l'espace. He oui !
    Il venait recommencer ce qu'il avaient déjà fait il y a des millions d'annees à savoir colonisé la planète.
    Ils revenaient avec leurs formes initiale. Ni verts ni bleus ni avec des têtes sur dimensionnées dues à leurs intelligences supérieures. ..Quoi que

    Ils avaient la forme qui devait être la notre avant nos différentes mutations.

    Des bactéries, des virus, des microbes

    En est en mode reset. On recommence à zéro.

    Ça va prendre du temps mais ils ont le temps.

    Voilà vous pouvez vous marrer 😊😊😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En rêve l'espace n'est pas le ciel. Ce mythe est un gag religieux tout comme un Dieu vieux et barbu ou bien les têtes grotesques en haut des chapiteaux d'église.
      L'espace est en nous entre les atomes .
      Les êtres de l'espace que tu as vus ne sont que ta vision de ta matière , de la constitution de ton corps matériel.
      Contrairement au mythe de la médecine occidentale nous avons "Des bactéries, des virus, des microbes" à demeure en permanence dans notre corps.
      Les dérèglements , maladies ou invalidités ne sont que des accélérations qui se mettent en fonctionnement suivant des champs électromagnétiques.
      Notre système de santé est basé sur la chimie mais il va évoluer vers un système électromagnétique.
      Nos pensées et nos croyances modifient nos champs.
      C'est ainsi que les maladies sont toutes psychosomatiques car ces nous qui les activons.
      C'est un système qui n'est pas pris en compte par la science pour l'instant.

      Milla tu passes beaucoup de temps ici à déballer tes pensées et à chercher ce qui pourrait t'orienter . Tu n'es pas la seule .
      Tu devrais continuer à suivre tes rêves car ils sont à toi et sont de bien meilleurs guides que ce qui est raconté ici.
      Si tu les gardes par écrit tu pourras constater qu'ils te concernent et peuvent t'accompagner toute ta vie. C'est ainsi que tu découvriras peut-être qu'ils peuvent se suivre dans la même histoire depuis ton enfance. Ton âme ne s'occupe pas du temps. Elle peut te faire retourner dans le passé par tes rêves et te modifier une croyance.

      Il n'y a pas de reset pour tous. Il n'y a qu'une vision du monde différente dans chaque individu. Si ta vision change ....le monde change lui aussi autour de toi.
      Ici c'est la foire à tout. Certains passent son temps à brouiller les visions d'eux et des autres.
      C'est une sorte de HP ouvert au public où les plus fous côtoient les prédicateurs et les gens standards.
      Le temps , le temps , le temps ne se prend pas...
      Tout peut changer en une seconde suivant ta vision.
      Le retour à zéro est un symbole du centre . Tu vas au centre et là tu peut voir tout ce qui t'intéresse. Nous sommes chacun dans le zéro et nous cherchons le point zéro qui nous permet de voir. Ce point est au centre.
      Nous passons notre vie à marcher à l'intérieur du cercle et c'est ainsi que nous pensons que nous sommes sur une terre ronde alors que nos yeux et nos sens ont été construits pour adapter notre ressenti. Le zéro est la clé du système dans lequel nous sommes.
      Effectivement on peut se marrer car tous ceux qui voyagent en avion ont l'illusion de circuler autrement, de ne plus toucher le sol.Encore un gag de croyances! Qui a dormi en avion et peut raconter ses rêves? Vérifiez la différence avec ceux que vous faites dans votre lit!
      On en reparle?
      Julius

      Supprimer
    2. Bonjour Julius
      Si il est vrai que je lis je refflechis à tous ce qui est publié ici ou ailleurs je suis forcée de constaté que je suis trop rationnelle pour être convaincue
      J'en reviens toujours à mon ressenti perso et je me dis que ce qui me convient et bon pour moi.
      Ce qui est bon pour moi me permet d'etre à peu près bonne pour mon entourage
      Savoir si c'est mon âme me parle peut etre.
      Mais c'est intéressant d'écouter ou lire ce que d'autres peuvent ressentir ou croire

      Supprimer
  9. coïncidences, hasards, synchronicités.......
    "un raisonnement sensé, amène un questionnement claire."
    auteur : qui le veut bien.

    @Mila-@Tof-
    je vous comprends que trop bien.

    Wouahou!!!!!! Tof, pour un crie du cœur......tu viens d'exploser tous les compteurs. pour ceux qui se reconnaitront, on te remercie :)))

    Mila,.........allo..... y a de la friture.....ligne...dec...la...ge.....pif paf boum...bon c'est cassé, on va faire sans ;)
    je blagues, juste pour détendre....
    je sais pas quoi te dire, sinon que, si avec ton témoignage et ta sincérité, on n'est pas sensée, nous la majorité à penser pareille !!!???!!!
    pauvre monde....
    oui un reset ?
    pourquoi pas?
    mais pourquoi forcement?
    on est pas arrive si loin pour devoir tout recommencer, du fait que certains ont trempé les doigts dans le pot à "confiture".
    recommençons, certes, sans rien, mais convaincus des "Acquis"( Clouds Atlas(filme)?) .

    cordialement
    Nûr Ed-Dînne

    RépondreSupprimer
  10. merci pour ton témoignage @Mila...
    oui je sais, ça fait cliché...
    mais c'est sincère.

    cordialement
    Nûr Ed-Dînne

    RépondreSupprimer
  11. Merci Nur.
    Mon reset je ne le vois pas en mode vengeance de Gaïa ou je ne sais quoi
    Comme le dit Wendy la nature est plus forte que nous et nous ne sommes rien pour avoir la prétention de la détruire.

    Juste un éternel recommencement.

    Tu etais poussière tu retournera à la poussière

    Ou tu étais bactéries tu redeviendras bacterie


    RépondreSupprimer
  12. oui très chère Mila, aucune contradiction sinon la volonté de ne jamais baisser les bras;)))
    peut importe, je serais toujours enthousiastes avec les enthousiastes!!!!
    connais tu l'adage qui dit : "ne dis pas au monde se que tu peux faire, montres le lui...!!!"
    je suis quotidiennement émerveillé de se que la vie propose pour qui lui donne l'instant.
    désolé je n'ai pas l'habitude de commenter. je n'ai rien qui ressemble à un "meidasocialementamoiquimevoisenfotomaiscestpourlatveheu"
    si tu savais............
    c'est pas toi.......
    est si peut être on y est pour rien, nous qui nous posons des questions???!!!???

    amicalement et fraternellement

    Nûr

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.