mercredi 19 février 2020

Élections municipales, vers l’abstention ?

Castaner : "Les politiques doivent rester des femmes et des hommes sinon ils se coupent de la réalité. J'ai été surpris d'entendre à votre micro @faureolivier, que je connais bien et que j'ai accompagné dans ses divorces. J'ai été étonné de ses leçons de morale".

😂 et paf !

La pub....😂

Ils ne veulent pas qu’on aille voter. Vu le niveau du débat mis en relation avec toutes les difficultés rencontrées dans la réalité, comment voulez-vous que les gens « se mobilisent ».

(Élément de langage militaire et ridicule).

Dans les petites communes, on connaît son élu mais dans les métropoles ils restent des images. Et la photo est moche.

Hidalgo a encore toutes ses chances à Paris ainsi que Gérard C. à Lyon. Pas un mot sur les programmes, pas un seul. Tout est noyé. La confusion organisée !

Le niveau, mes amis, le niveau...Des débiles mentaux parlent aux français après les avoir handicapés à vie. Et... on supporte...

Les idéologies sous-tendues par des idées sont mortes et enterrées. Faut un cerveau pour conceptualiser. Il est clair que cette campagne se joue sous la ceinture. C’est la première fois.

Ça compte.


9 commentaires:

  1. Peut-être qu'en descendant plus bas ils nous incite à la révolution sans le savoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou même c'est ce qu'ils veulent pour mieux orienter selon leur intérêts un évènement inéluctable. Il suffit de regarder comment ils ont géré d'une main de maître les GJ. Ou comment tuer une révolte dans l'oeuf et disperser les énergies.

      Supprimer
  2. Castagnette grille ses dernières cartouches. Dans son quartier il a toujours eu de gros soucis avec sa vie personnelle. Maintenant qu'il est aux affaires il ne peut s'empêcher de revenir aux fondamentaux . C'est sa vraie nature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On parle beaucoup de « l’essentiel » dans cette campagne électorale :)

      Supprimer
  3. T'as tout dits Wendy, des fdp qui dirigent 98% de soumis. Et que veux-tu Wendy, les peuples continuent de suivrent tels des bidochons depuis leur création loupée.

    RépondreSupprimer
  4. Les politiques doivent rester des hommes en lien avec la réalité! cela signifie qu'il cautionne un ministre mari et père de 3 jeunes enfants se prenant une maîtresse (attribut normal du pouvoir?), se masturbant, et filmant ses saloperies en envoyant la vidéo à sa maîtresse avec son smartphone (sacré tue-l'amour), donc en donnant une publicité sur les réseaux de ses agissements.

    Je ne pense pas qu'on vive dans la même réalité. Ce qu'il approuve par ses propos, ce sont les agissements de délinquants pratiquant l'exhibition sexuelle qu'on rencontre dans les tribunaux car c'est un délit; ils sont souvent condamnés à des contrôles judiciaires avec obligations de soins car c'est reconnu comme étant une pathologie. Aux US, les exhibitionnistes ont le même suivi que les violeurs et sont lourdement condamnés.

    Donc cela signifie que pour Castaner, un ministre a le droit d'être un dépravé sexuel alors que c'est interdit au simple citoyen. Au fou! Similitude avec les agissements de Bruel poursuivi en justice du reste pour les mêmes causes, ou ceux des demis-fous en action sous leur imperméable et s'exhibant dans les jardins publics ou à la sortie des écoles. C'est un cas d'école en psychiatrie comme constitue un autre cas d'école celui du voyeur. Ils contrôlent leurs pulsions lorsqu'ils ont un suivi psychiatrique mais récidivent systématiquement dès la levée du suivi.

    Quant à nos chers politiciens, il y a lieu de comprendre que nous voulons des bons pères de famille droits, intègres et avec des bonnes mœurs le temps de leur mandat et au prix où on les rémunère, comme représentants de la nation et pas des débauchés. La mairie de Paris n'est ni un lieu de débauche, ni un plateau de tournage d'un mauvais film X de pornographie et les parisiens ne veulent pas élire le clone de Rocco Siffredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est le plus gênant dans cette affaire Griveaux, c'est qu'il se présentait comme le candidat de la famille. Bel exemple ! ^^

      Supprimer
  5. La politique française prend une tournure nauséabonde: injures sexistes dans l'hémicycle, députées traitées de "petites connes" ; ça vole bien bas!
    https://www.youtube.com/watch?v=bQIrW51FWT4


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les insultes venant de l'outre d'huile d'olive du likoud sont insupportables, mais on peut s'interroger aussi du lynchage d'une effigie de Macron (au nez crochu lol) de la part des ces députées. Députées qui n'oublient certainement pas de toucher leurs salaires toutes "révolutionnaires" qu'elles soient.

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.