mardi 11 février 2020

Bassem-Sadek.


L’avis de mon ami Trevor.


(Quand tu te lèves et que tu vas te connecter sur FB.)

64 commentaires:

  1. Bonjour Trevor
    J'ai écouté ta vidéo. Ce monde du rap franchement je ne comprends pas.
    Et je crois vraiment je ne veut pas comprendre
    Un condensé de haine incompréhensible en tout cas pour moi.
    Tu es courageux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bassem est plutôt ce que l'on appelle un "influenceur".

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bassem_Braïki

      Une sorte de facho maghrébin pittoresque...

      https://www.youtube.com/watch?v=iEvZh2rRUgc

      Supprimer
  2. Ils viennent a plusieurs ou avec une lame parce qu ils n ont pas de couilles et c est pour ca qu on les baisera tot ou tard...le 12 contre les kalash...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enjoy Chiappa (Triple Threat 12 Gauge)
      https://www.youtube.com/watch?v=DcgJAp38mmM

      Supprimer
  3. Par curiosité j'ai été regarder ses vidéos à ce taré
    Quelqu'un peut me dire comment c'est possibles que ces vidéos soient en ligne ?
    Je vois partout des accusations de censure et la rien ?
    Faut il souhaiter qu'ils finissent par se liquider entre eux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de la condescendence méprisante bobo :

      Le bobo sait bien que le rebeu est brutal et peu éduqué, mais c'est malséant de le dire. Comme c'est malséant de réprimer ce mode d'expression qui, selon les critères relativistes, est légitime quand il provient d'un rebeu.

      Bref, selon la pensée politiquement correcte, le rebeu ne peut être assujeti à la même rigueur intellectuelle que le français de souche, à qui on applique la censure sans hesiter.

      C'est pourquoi on ne peut pas non plus lui reprocher son racisme ni sa misogynie. Ca le dépasserait, comme concept.

      Supprimer
  4. Au moins les jeunes ''d'orange mécanique'' avaient du style.
    Sur du Bethoven, une musique sanguine, virile!!!

    Tout homme a déjà rêvé de boire de l'hydromel dans le crâne de ses ennemis pourfendue.
    C'est un désir guerrier hérité de la préhistoire.

    Mais ces gens sont atteints du fléau de ce siècle :
    La lâcheté de fondre à plusieurs sur quelqu'un.
    On est loin des duels honorable de nos aïeux.
    Mais là le rap qui rime même pas avec leur ton de personnes atteintes de handicap mental c'est les bas fonds de la culture...

    RépondreSupprimer
  5. Voilà le niveau de ces types qui se filment complétement hors sols..
    qui vivent par l'image et qui crèveront par l'image...

    RépondreSupprimer
  6. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 02:36

    Je n'aime pas le mot règlement de compte( je préfère discussion animée par la raison), mais si il doit avoir lieu c'est 1 contre 1, loyal.
    Pas de horde ou de meute c'est réservé aux animaux.
    Et cet état d'esprit de tout filmer, du plat à la baston, je comprends pas!
    D'autre part,le côté négatif et dérive des réseaux sociaux c'est d'impliquer les gens dans la bêtise humaine.

    RépondreSupprimer
  7. https://www.youtube.com/watch?v=gutLQHAdmtg

    Maurice Chevalier pourrait rajouter un couplet :

    Quand un Rebeu,
    Rencontre un aut'Rebeu,
    Qu'est-c'que tu veux,
    Qu'ils s'disent, c'est des Rebeux!

    Chacun sur terre se fout, se fout,
    Des coups de battes dans la tronch'et les g'noux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 88% des enfants commettant des violences sont maghrébins

      https://hooktube.com/watch?v=vNzu7iRck28

      "Il y a les banlieues du vivre-ensemble, peuplées d’ingénieurs et d’écrivains que nous vend le système antinational qui nous dirige...
      Et il y a la réalité décrite par le docteur Maurice Berger qui travaille dans un centre éducatif renforcé et qui décrit une réalité effrayante"

      Bassem et Sadek sont tunisiens. L'aboutissement d'un mode d'éducation et de fonctionnement ?

      Supprimer
    2. "Inadéquation éducative" dit le spécialiste.

      Moi je suis Grec, et chez nous, depuis toujours, on appelles ça la barbarie.

      Supprimer
    3. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 04:53

      L'éducation et surtout celle des parents est capitale.

      Supprimer
    4. C'est là que ça devient plus délicat.

      Supprimer
    5. https://vdr-nation.com/babouches-educatives/

      Tout dépends ce qu'on met derrière le concept.

      Supprimer
    6. Effectivement ! ^^

      On pourrait aussi évoquer la place de la femme dans l'Islam. Ce qui a pour effet de transformer les petits garçons en petits rois intouchables.

      Supprimer
    7. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 05:20

      " enfants exposés à des violences conjugales dans les deux premières années de leur vie"
      C'est possible comme imprégnation mentale primaire
      d'un mode de communication basé sur la violence, une image tronquée d'une relation inégale ou le plus violent est assimilé au plus fort.
      Une relation qui repose non pas d'égal à égal, mais du plus fort. Une vision asymétrique biaisée d'une relation humaine.

      Supprimer
    8. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 05:25

      Les parents et la fratrie sont les premiers modèles pour ces enfants.
      Si les parents n'ont pas besoin de la violence pour s'imposer, les enfants seront enclin à suivre le modèle parental dans leur façon d'interagir avec le monde.

      Supprimer
    9. Il serait bon de casser enfin ce cycle de la violence.

      Une beurette s'exprime sur le silence forcé de Bassem :

      https://image.noelshack.com/fichiers/2020/07/3/1581505070-capture.png

      La loi des frangins doit être difficile à supporter au quotidien pour certaines d'entre elles...

      Supprimer
  8. Sur cette affaire de passage à tabac. Bassem avait certes insulté Sadek, mais il avait aussi empêché qu'un de ses show-cases ait lieu. Donc il y a une histoire de gros sous. A noter que Bassem a une tendance raciste assumée (comme au bled) et qu'il condamne ouvertement le métissage. Sadek est métis et couche avec le système. Les deux sont donc fait pour s'entendre (ironie).

    Bassem avait, à ce que j'ai lu, frappé un handicapé dans une autre affaire. Et il pratique lui-même les descentes pour mettre la pression ou frapper des gens. Un enfant de choeur quoi.

    Il y a aussi le fait que Sadek ait filmé la tentative de meurtre, car c'est bien de cela qu'il s'agit, il a tiré dans la tronche de Bassem au pistolet à plomb. Bref, un sentiment d'impunité quasi total et un évident manque d'intelligence. Peut-être ce buzz sera-t-il tout de même profitable à sa carrière qui marquait le pas ?

    Nous sommes là dans un fonctionnement de type tiers-monde/extrémisme. Ce que l'on pourrait appeler pour utiliser un doux euphémisme : le mieux vivre-ensemble ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Βάρβαρος
      Grec ancien
      Nom masculin

      1) Personne n'appartenant pas à la civilisation, avec laquelle il est difficile de s'entendre.
      2) Brute violente.

      Supprimer
    2. C'est moins politiquement correct. ;)

      Supprimer
  9. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 05:31

    C'est pas moins politiquement correct, toute vérité est bonne à dire, si elle est juste et pas exagérée. Donc TOUS ne sont pas des barbares. Il y en a malheureusement et qui entachent profondément ceux qui ne le sont pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord. De mon point de vue, les opinions divergentes devraient venir avant tout de la communauté musulmane en l’occurrence. Nous, si on le fait, on se fait traiter de racistes voire on se fait condamner par une justice injuste et contre-productive (enfin, en réalité, ils savent très bien ce qu'ils font).

      Supprimer
    2. Dans les communautés toutes confondues il y a des individus.

      Chaque communauté est divisée, ici en France, dans chaque communauté il y a des dissensions entre les individus.

      Tous les musulmans n’ont pas le couteau à la main et tous les blancs cathos n’ont pas de chapeau pointu. (Blanc avec la robe blanche :).

      Plutôt que de se rejoindre par communauté uniquement identifiable à l’œil nu, on devrait se rejoindre par affinités.

      Un peu comme des humains... :)

      Faut que je parle de FDS... du reste :)

      Supprimer
    3. Ah oui, mais un Bassem par exemple ne veut pas. Enfin c'est loin d'être le pire.

      Supprimer
    4. Chaque groupe « avant » , chaque village, chaque communauté rurale savait se débarrasser de ses brebis égarées, de ses prédateurs, de ses agressifs, de tous ceux qui mangeaient sans rien produire de matériel ou d’immatériel pour le bien commun.

      Il est temps de regarder le passé et d’exclure en douceur (sans meurtre) ceux qui franchement ne servent à rien et passent leur temps à nuire aux autres.

      Supprimer
    5. Vaaaaaste programme !

      Supprimer
    6. On le faisait très bien. On peut le refaire.

      Toutes communautés confondues.

      Supprimer
    7. Huuuum. :)

      Ça dépend de ce que tu entends par "exclure en douceur".

      Supprimer
  10. Sur ce coup Wendy a raison, ce sont 2 abrutis qui font honte à notre communauté et en tant que musulman je me désengage totalement de ces racailles.

    Bassem est un poison qui passe son temps à faire des appels à la haine, c'est le retour du baton même si je ne cautionne aucune forme de violence mais quand on sème de la merde on récoltre toujours de la merde !

    Quant à l'autre rapper en carton obèse no comment, il aura tout le temps de réfléchir à son acte.= une fois en prison.

    Moralité, ce n'est pas Mila qui s'est faite fracassée mais bien un rebeu qui a fracssé un autre rebeu...

    RépondreSupprimer
  11. Qu'en dit la loi?
    C'est un délit aggravé (article 222-12 du code pénal) par 3 circonstances aggravantes :se déplacer sur 500kms pour organiser une expédition punitive afin d'aller massacrer avec armes et à plusieurs, de nuit et par surprise un individu = peines maximales de 10 ans d'emprisonnement +150.000€ d'amende + indemnisation de la victime.

    Si la victime est atteinte d'une infirmité permanente ou mutilation, c'est l'application de l'article 222-8 du code pénal sur les coups et blessures volontaires entraînant une IPP, soit un crime passible de 15 ans de réclusion criminelle compte tenu des circonstances aggravantes (préméditation, réunion, armes) ressortant de la procédure criminelle. Les complices sont passibles des mêmes peines.

    Donc tout dépend de l'état de la victime. Les juges apprécieront la préméditation de l'acte, les douilles retrouvées sur les lieux, et les photos et vidéos du suspect relayées sur les réseaux sociaux où l'agresseur se vante de sa barbarie, montrant ses mains maculées du sang de sa victime.

    Ce sont les lois françaises qui s'appliquent sur le territoire français et la justice privée et le duel sont rigoureusement interdits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les lois françaises qui s'appliquent sur le territoire français et la justice privée et le duel sont rigoureusement interdits.

      Merci de le rappeler

      Supprimer
    2. Oui. Et j'espère que ces idiots auront ce qu'ils méritent et pas un simple stage de poney.

      Seulement on sait comment ça se passe en réalité :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Rohff#Affaires_judiciaires

      "Le 27 octobre 2017, Rohff est condamné à cinq ans de prison ferme pour « violences aggravées », à la suite des faits qui lui sont reprochés en date du 21 avril 2014.

      Le 6 juin 2019, il est condamné à 5 ans de prison suite à les violences de la boutique de Booba. Il est libéré 5 mois plus tard le 22 novembre de la même année. "

      Elle n'est pas belle la vie ? :)

      Supprimer
  12. merci ano06:55
    en tant que rebeu, je pense la même chose.

    "On pourrait aussi évoquer la place de la femme dans l'Islam. Ce qui a pour effet de transformer les petits garçons en petits rois intouchables"
    qu'entends-tu par la?
    tu parles d'une chose que tu n'as pas vécu. faut arrêter de croire tout ce qu'on raconte. il y a des femmes contraintes à la soumission partout ou il t a de gros c.....ds.
    il y a aussi autant de femmes qui portent le pantalon dans les couples au Maghreb.

    dans un autre post je disais :
    dans quel désœuvrement faut-il être pour vouloir faire le buzz à tous prix, histoire d'une célébrité illusoire et éphémère, n’intéressant que les personnes de même condition mental.
    cordialement.

    Nûr Ed-Dîne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben déjà, j'ai eu droit au "vivre-ensemble" et j'ai pu constater le comportement de certains gamins dont certains de mes petits camarades. Tu rajoutes à ça les enseignants de mon entourage et leurs aventures avec les fameux "élèves à problèmes". Rajoute encore mon intérêt pour l'islamisation forcée de la France et toutes ces questions récurrentes déjà discutées mille fois ici ou ailleurs.

      Et puis ensuite tu as assez de cas comme celui-là :

      https://www.lefigaro.fr/international/2016/04/04/01003-20160404ARTFIG00225-suisse-des-eleves-musulmans-autorises-a-ne-pas-serrer-la-main-de-leur-enseignante.php

      L'élève qui ne respecte pas l'enseignante parce qu'elle est une femme.

      Mais bien sûr, on ne peut pas le dire. On a droit au padamalgam, au c'est pas l'Islam c'est des cons et il y en a partout, au c'est raciste, etc. Il n'en reste pas moins que dans la vidéo postée plus haut, il y a une forte proportion de maghrébins qui posent problème. Pourquoi ? Tu laisses tomber la cause sociale même si ça joue. Personne n'y croit plus. C'est autre chose et on sait bien quoi.

      Je maintiens donc ce que je dis plus haut. C'est aux musulmans aussi de faire un peu le ménage chez eux. Parce que je veux bien accepter de ne pas généraliser jusqu'à un certain point, mais il faut aussi de l'autre côté admettre que des Bassem et des Sadek ne sont pas issus de la génération spontanée républicaine. Même si celle-ci, en oubliant de manière assumée l'idée d'assimilation, a largement sa part de responsabilités dans les problèmes de vivre-ensemble, d'égalité des sexes, de laïcité.

      Il y a aussi le fait que j'ai des yeux et que j'observe les réseaux sociaux. Et le phénomène par exemple des beurettes à khels ne m'a pas échappé. Et que les beurettes doivent souvent subir la pression des frères. N'ose pas me dire le contraire. Et par exemple, jamais je ne me serais permis de dire à mes soeurs ce qu'elles avaient le droit de faire ou pas. Ce sont des pratiques d'un autre temps et d'une autre civilisation. Tu les as là les petits rois intouchables. Les mêmes qui traitent les françaises de "putes" parce qu'elles sont sorties du stade de simple "meuble". D'où ça vient ?

      Maintenant, je t'accorde sans souci que toi, l'ano au dessus ou Fatma ne vous comportez pas comme des Bassem. Et c'est appréciable de vous voir les critiquer. Sauf que sur les RS, les bassem me semblent plus nombreux que les autres.

      A tout hasard, je rappelle que Bassem malgré ses défauts, est un type qui travaille. Ce n'est pas un racaillou désœuvré. Ce n'est pas un marginal. Il suffit de voir combien de personnes le suivent. Pas plus que Sadek invité chez Ruquier.

      Nicolas Dupont-Aignan s'exprimant sur cette affaire parlait d'ensauvagement de la France. Et c'est exactement ça. Des fous qui se mettent sur la tronche, et des meutes de gens prenant parti pour l'un ou l'autre avec des idées de vengeance, de descentes. Le même phénomène de meute que pour l'affaire Mila. C'est quoi ce bordel ?

      Je vais le dire poliment : je déplore cet état de fait qui ne peut que toujours plus dégénérer.

      Supprimer
    2. Bien au contraire, les familles musulmanes sont les mieux éduquées, tu parles des jeunes wesh wesh consomatteurs de réseaux soxiaux et du mondialisme ambiant, en sommes ils sont les produits de la société.

      Que tu le veuilles ou non, l'Islam c'est des valeurs qui sont aux antipodes de la matrice.

      Le résultat même de la révolution de mai 1968, il est interdit d'interdir ! Bah nan vois tu, il faut interdire et corriger!!

      Faire l'autocritique de sa propre civilisation au lieu de constamment chercher un bouc émissaire à sa faillite sociétale.

      Supprimer
    3. Ah, je vois, l'Islam est plus une solution qu'un problème !

      Supprimer
    4. Je parle de ce que je connais et heureusement qu'il y'a des musulmans dans les quartiers populaires car sinon c'est mad max...

      Supprimer
    5. Pourquoi ce serait mad max ? Regarde, ce n'était pas mad max à cette époque, et les gens étaient pauvres :

      https://www.youtube.com/watch?v=Oj64jFKIcAE

      Ce n'est pas mad max dans les banlieues au Maghreb alors pourquoi c'est mad max ici avec les mêmes ? C'est curieux. Ah non, oui, l'Islam. J'oubliais. Il y a déjà l'Islam là-bas. Alors, j'ai donc cette équation : maghrébins + Islam = paix. J'ai bon ? Et si on enlève l'Islam c'est mad max.

      Donc, en fait, il faudra bien faire comme en Angleterre et appliquer la charia légalement dans certains quartiers pour éviter des violences de la part des musulmans wesh-weshs pas musulmans créés par les français qui aiment le chaos. Et cela même si cela est incompatible avec les lois françaises. Mais eh, normal, mérité. Et une fois la charia en place, la paix arrivera comme par enchantement. La magie de Allah (swt). C'est pratique ce système. Bien rôdé. Imparable. :)

      Et bien évidemment, la charia, l'Islam sont aux antipodes de la matrice, de l'universalisme conquérant du mondialisme, de Yaldabaoth toussa.

      Oui, tellement évident. Tellement logique. Comment ai-je pu penser autrement, hein ? Quand on pense que le FN va faire 45% en 2022. Les français sont vraiment matrixés, non ? Ils n'ont vraiment rien compris... ^^

      Les français ont pourtant toutes les raisons d'être heureux que les musulmans viennent les sauver de la chute de leur civilisation causée par, au hasard, les juifs et pas par 15 millions d'africains ? Bon, leur civilisation sera irrémédiablement changée et détruite en devenant musulmane. Mais elle sera sauvée. C'est la destruction salvatrice. La chance !

      Tout ceci se tient complètement...

      Supprimer
    6. Désolé...vraiment compris à ton charabia, bonne soirée.

      Supprimer
    7. Fatma Bisounours ben couscous12 février 2020 à 15:11

      J'ai regardé le reportage,un régal.
      L'élocution des jeunes banlieusards de l'époque rien à voir avec celle d'aujourd'hui.
      L'intonation, le calme, la voix posée sereine, la politesse, la gentillesse,une certaine
      maturité. Ils travaillaient tôt, pas de chômage.
      Aujourd'hui, l'élocution est une catastrophe, plus de violence verbale et physique.
      Éducation, valeurs transmises, conditionnement social différents ?
      La télévision, les films proposés au cinéma et sur Netflix, les jeux vidéos ,internet et les réseaux sociaux le rap actuel, vont dans le sens d'une " violentisation" de la société.
      Une sorte de vulgarisation et de banalisation de la violence aux vus et sus de tous.
      Cette violence étalée l'est elle de manière consciente et volontaire de la part de ceux qui la mettent en scène, sûrement. Un conditionnement précoce et constant qui ne peut qu'accroître cette violence au sein de la société du plus vulnérable. De celui qui ne saura se protéger du danger.

      Supprimer
    8. Fatma Bisounours ben couscous13 février 2020 à 04:29

      Soit la violence est réprimée, tuée dans l'œuf, ou alors elle est exprimée et dans ce cas on reveille la bête qui sommeille en nous.
      Une caricature de l'émergence de la violence, c'est Hulk, qui devient vert de rage, et dont l'égo s'est musclé à en déchirer ses vêtements.
      Une illustration de mon propos concernant la violence dans le clip musical c'est :
      Attention si ils existaient, le public cible visé serait les vampires, couleur rouge dominante.
      Âmes sensibles s'abstenir.
      L'exposition ou la surexposition à la violence des plus jeunes devrait comporter un avertissement tel que : " ces images peuvent nuire gravement à la santé mentale et à la construction de la psyché"
      http://www.nrj.fr/artistes/post-malone/videos/post-malone-rockstar-ft-21-savage-11374166

      Supprimer
    9. Aldo Stérone a un avis sur la question dans une récente vidéo :

      L’UK expulse les criminels jamaïcains par avion #remigration #expulsion #Brexit

      https://www.youtube.com/watch?v=Tg5RnbVoC2A


      Maintenant, je suis d'accord avec toi sur le travail de sape des esprits de la population. Ce sape aboutit à l'abrutissement et à la suppression des outils de défense de la société. Et les zélites (euphémisme) se nourrissent plus facilement dans un contexte de chaos généralisé.

      Sur la violence, elle n'est pas en soi mauvaise si par exemple elle est exercée par la société pour se défendre d'éléments contribuant à sa destruction (ceux du haut comme ceux du bas). En ce moment, en France, c'est tout le contraire. Il y a une impuissance généralisée induite qui ne fera que générer un retour de bâton assez terrible.

      En l'état, la petite racaille du bas est la complice de la racaille du haut. On ne peut se défendre de l'un sans se défendre de l'autre. C'est l'erreur habituelle commise d'être du côté de la racaille contre les 1% ou à l'inverse d'être du côté des 1% contre la racaille. Sarkozy était très fort pour le second cas.

      Bref, c'est ainsi que ce système de domination agit. Et c'est pour cela qu'il combat le populisme et empêche toute jonction de l'ED et de l'EG comme cela avait failli se produire au début des GJ. ED et EG étant de toute façon presque totalement noyautées et vidées de leur substance. Mais reste le peuple et la violence qu'il accumule, aujourd'hui mise sous le boisseau. Et en France généralement ça se termine mal. Il suffit de regarder les 200 et quelques dernières années. jdcjdr.

      Supprimer
    10. Fatma Bisounours ben couscous13 février 2020 à 05:53

      La racaille du bas est l'idiot utile de la racaille du haut.

      Supprimer
  13. Epilogue : Sadek a été interpelé à Bagnolet à 14H50 suite à un mandat de recherche et placé en garde à vue. Il aurait choisi comme avocat Arié Alimi (avocat "pipol"/divers).

    Quant à Bassem, il aurait fait choix d'un pénaliste lyonnais talentueux Me David Metaxas (formé chez Jakubowicz/ex associé de François Saint Pierre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas con les gars, 2 avocats bretons !

      Supprimer
    2. Il lui suffira de demander une expertise médicale pour déclarer que son état de santé est incompatible avec l'incarcération (nouvelle jurisprudence Balkany). Condamné à 9 ans d'emprisonnement, Balkany ressort ce jour libre après seulement 5 mois de détention pour raison médicale, avec mainlevée de caution et simple obligation au titre du contrôle judiciaire de rester dans l'hexagone et pointer deux fois par mois (Merci BFMTV pour le soutien). Elle n'est pas belle la vie? et oui, justice à deux vitesses, la justice des riches d'une part, et la justice de la racaille d'en bas et du petit peuple de riens en gilet jaune.

      Supprimer
    3. En même temps Balkani n'à tuer personne.
      Je ne supporte pas ce type mais le donner en pâture pour l'exemple c'est pas correct non plus
      Cahuzac se balade bien avec un bracelet electronique

      Supprimer
    4. Ne sont pas incarcérés exclusivement ceux qui ont tué mais aussi ceux qui ont commis des délits; c'est très choquant pour les autres délinquants qui purgent une longue peine ; si on réduit une condamnation de 9 ans d'emprisonnement à seulement 5 mois de détention effective, cela signifie que la justice pénale ne veut plus rien dire. Ils décrédibilisent l'institution judiciaire. Quant à Cahuzac, ce n'est pas non plus la référence car c'est tout aussi scandaleux.

      Supprimer
    5. Je me marre... ceux qui hurlent à la remise en liberté de Patrick Balkany, devraient se souvenir du nombre de racailles, dont l'état de santé leur permettrait d'attendre leurs procès en prison, pour des faits autrement plus graves d'atteintes aux personnes et qui sont en liberté, à vivre d'expédients, de petits délits et qui représentent un réel danger pour la nation et nos concitoyens. Pour le coup, ce n'est pas une fleur, c'est de l'humanité...

      Supprimer
    6. @ Mila,

      Continues à te marrer et à dénfendre l'indéfendable, et voilà pourquoi ce pays va aussi mal.

      "Un peuple qui élit des corrompus, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime! Il est complice." (George Orwell)

      Supprimer
  14. Désolé si ça choque, mais je pense qu'il faut mieux soutenir un bassem anti mondialiste et partouze a métissage avec un minimum de culture et de claivoyance sur ce qu'il se passe, avec des "valeurs a l'ancienne" (1vs1), plutôt que des débiles mentaux chiens de la casse sortie de l'asile, sans pitié ni miséricorde (ou est ta foi ?), et qui cherchent le buzz grâce a une vendetta pour 2 insultes.

    Le résultat flagrant du bourrage de crane gauchiste mondialisé twiterisé.

    Et au fait personne n'a remarqué les 2 noirs qui faisait partie du lynchage ? noir et arabe contre un arabe qui défend au moins la nation française et de gaulle/petain...C'est assez symbolique non ?

    Mills

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que ta France de Pétain personne n'en veux et apparemment tu n'as rien appris de l'histoire.

      Bassem n'en a strictement rien à foutre de la Gaule ou de DeGaulle, il est là pour faire un taf et quand on regarde de plus près on comprend comment et pourquoi un tel semeur de zizanie n'est jamais inquiété ;

      Libération nous apprend que son frère est maire adjoint du patelain ;

      https://www.liberation.fr/france/2020/02/12/a-venissieux-apres-le-tabassage-de-bassem-braiki-il-ne-faut-pas-provoquer-un-con_1778184

      Bassem=LDNA=FDS et avec tous ces connards ça finira bien en guerre civile...

      Sur son téléphone, on a retrouvé plusieurs comptes paypal servant à alimenter ses cagnottes reversées à lui même.

      ps; je suis aussi contre le métissage mondialiste pronée par la juiverie internationale et apatride.

      Supprimer
    2. Le piège c'est de prendre parti pour un des deux qui sont effectivement aussi nocifs l'un que l'autre.

      Supprimer
    3. Je ne dis pas qu'il est parfait, ni escroc, y'en a tellement...mais c'est son "discours" qui est légèrement nuancé,et plus enrichie que d'autres sur youtube, a l'opposé d'un mélanchonniste par exemple.

      Je prend partie pour la victime de la barbarie, et dans ce cas précis, c'est son supposé "racisme" qui a été puni, tu vois mieux ce que je veux dire ?

      Au moins lui n'appelle pas au racisme antiblanc, au contraire, c'est ça pour moi qui est "novateur".

      Et au niveau combat pure, franchement 4/5 mecs armées, barre et même pistolet a plomb visiblement, tabassage au sol...le coté chevaleresque,loyal,honorable est totalement absent.

      On connait souvent mieux les gens en les combattant.

      Sinon oui j'étais au courant pour son frère, et niveau histoire ne t'inquiètes pas pour moi ;)

      Mills

      Supprimer
    4. J'avais lu, passe-moi l'expression, qu'il pensait comme un blédard. Simplement un blédard pas totalement hypocrite. Pour autant, ça reste un blédard qui prône la violence sur qui ne lui plait pas. S'il était cohérent avec lui-même, il retournerait au pays. Quant à Sadek, c'est une caricature de rappeur du grand-remplacement.

      On se trouve là dans les bas fonds. Mais je comprends ce que tu veux dire Mills.

      Supprimer
  15. https://www.youtube.com/watch?v=OUScdhgGUSI

    Chez saber sur bassem.

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'est pas de moi. Trouvé sur facebook et comme je trouve ça juste je le met la
    LE RAP, OU LA GLAS DE LA FRANCE QU’ON AIME...
    Il fut un temps où la musique adoucissait les mœurs… Mozart, Puccini, Vivaldi, Ravel, pour les mélomanes, Trenet, Aznavour, Dalida, Piaf, puis encore Sardou, Whitney Houston, Johnny Halliday, et même pourquoi pas Michael Jackson...
    Et puis vint le rap… Je me rappelle de la perplexité qui nous empara, avec quelques amis qui fréquentions le Palace dans les années 80, quand nous entendîmes les premières notes de cet étrange tintamarre. Et encore, à l'époque, un MC Solaar avait un zeste de poésie dans les textes.
    Et puis, le rap quitta la marge de ses débuts et entama son empire sur les ondes, écrans, Iphone et MP3… C’est devenu le genre musical le plus porteur, l’étendard « culturel » de la jeunesse des banlieues : normal que le rap envahit tout, comme disait Engels "à partir d'un certain nombre, la quantité devient une qualité"… Si l'on peut parler de "qualité" à ce propos. Pas besoin de citer des textes de cette "musique" pour savoir que notre gauche bienpensante accepte de ce courant "artistique" dix fois plus qu'elle ne tolère de n'importe qui d'autre, qu'il s'agisse d'apologie de la violence, machisme, sexualisation du corps féminin réduit au statut d'objet, homophobie, misogynie, apologie du terrorisme, appel au meurtre, racisme et appel au génocide racial (voire Nick Conrad)…
    Le rap, c’est le témoin le plus bruyant, le plus effrayant de ce que l’époque fait endurer à notre pays. Il sonne, pour nous Français enracinés, le glas de notre soumission à l’immigration de masse, à l’Islam, au communautarisme, mais aussi au paganisme de ces « teufs » où des « meufs » à moitié nues agitent leur popotin devant des « grosses caisses », allemandes, de préférence… Le glas aussi d’un certain art de vivre à la Française, à la fois convivial et raffiné, mélange de bonne franquette et de salon chic…
    Et comme si tout cela ne suffisait pas, en plus du son, il nous faut endurer l’image : celle de ces faciès patibulaires, ces rictus sordides, ces gueules animales bavant la haine. Il nous faut subir le spectacle des rixes publiques et surmédiatisées entre « stars » de la sauvagerie, hier Booba contre Karis et leurs gangs respectifs en plein Orly, puis Rohf contre le même Booba, aujourd’hui Sadek contre Bassem…sans parler de MHD, en prison pour meurtre. Idéal, pour l’image internationale de la France : ça doit donner envie au monde entier de venir voir notre hexagone et son accueillante population, une vraie carte postale touristique, vous ne trouvez pas ? J’entendais l’autre jour Rokaya Diallo se gargariser que l’immigration ait porté la France au sommet du rap dans le monde : c’est peut-être la pire des choses qu’elle nous ait jamais faite…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon résumé qui pourrait se nommer chronique du grand remplacement. GR entamé au USA et presque réalisé. Les naissances non-blanches étant passées au dessous des 50%.

      Je me demande qui a eu cette idée folle. Charlemagne ?

      Supprimer
  17. Fatma Bisounours ben couscous13 février 2020 à 05:56

    Le grand remplacement s'appelle le transhumanisme.
    Pour l'élite un esclave blanc ou noir reste un esclave encombrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas d'accord. Il y a une volonté de nuire particulièrement aux peuples occidentaux. Et il y a des raisons à cela. Cela ne se produit nulle part ailleurs. Cela ne se résume pas qu'à l'économie qui n'est pas la finalité. Il y a un évident côté spirituel.

      Supprimer
    2. Raisons exposées par H. G. Wells dans "The New Order"

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.