lundi 13 janvier 2020

Un peu de complot, littérature enfantine.

In Christo Rege.




Propagande partout. Personnellement je ne demande pas à retirer ce livre de la vente.

Je mets ce genre de parution en parallèle avec l’évangélisation du monde. Ces sortes de sectes pseudo-chrétiennes qui envahissent l’Afrique comme l’Europe après s’être implantées aux USA.

Leurs « pasteurs » font des miracles, YouTube est plein de leurs guérisons miraculeuses.

C’est faux, bien sûr, mais ça hystérise les assemblées et les mises en scène rapportent des fortunes aux « bergers » autoproclamés.

C’est l’aboutissement du développement personnel et des gourous du spirituel.

Si je comprends bien, après les chants endiablés des foules évangélistes nous entrons dans l’époque des grimoires obscurs et des invocations lucifériennes, seul ou entre amis.

C’est plus marrant que la messe en latin, à genoux sur le prie Dieu dans le froid de l’église, je vous l’accorde aisément.




Steve Martin interprète un prédicateur, forcément escroc. 
(Très bon film. Une source )