lundi 6 janvier 2020

Un coup d’œil au Mix énergétique hexagonal.

En novembre 2019, en moyenne mensuelle,
20 900 MW des 63 130 MW nucléaires installés en France étaient indisponibles,
soit un tiers. (Cf Cruas).

Le mix français :
Charbon +1621MW (+1761%)
Gaz +1189MW (+17%)
Nucléaire +515MW (+1%)
Hydroelectrique -554MW (-8%)
Eolien -1165MW (-28%)
Solaire -24MW (-3%)



La part de charbon dans notre mix a quelque peu augmentée ...

Bien que la part du nucléaire reste élevée (on est passé de 66,4% à 65,5%), la montée du charbon est impressionnante (de 0,2% à 2,8%).

En valeur absolue, cela représente un surplus de 1935 tCO2/h.