jeudi 9 janvier 2020

Paris, demain on mange les rats.

En état de siège depuis des semaines. Illustration supérette dans le 18° :




(Un Intermarché quartier Halles Pajol).


En même temps quand il n’y a plus rien à acheter à quoi sert le pognon ?

On marche et on mange moins c’est bien pour la santé ! 

4 commentaires:

  1. Chez nous tout est plein mais ça fait 1 mois qu'il n'y a plus de bus.

    Parfois des bus qui passent mais ils ne s'arrêtent pas.
    C'est leur façon de faire grève en faisant semblant de travailler

    RépondreSupprimer
  2. Et le "pédibus" ? Chez nous c'est un truc qui ne connait pas la grève. Les petiots vont à pied à l'école avec un ou des accompagnants . Le trajet est réservé pour que chaque petit bout soit pris à un endroit prévu (domicile ou lieu de rencontre). Les accompagnants sont parents ou bénévoles.
    Les grèves ne changent rien si ce n'est l'énervement des automobilistes.
    En province les magasins sont pleins mais les clients sont rares . Normal puisque janvier c'est le mois creux de l'année ( les pépettes ont disparu en fin d'année). Janvier c'est le mois où les camionneurs sont en repos car les entreprises reprennent leur souffle et les consommateurs ont le blues.

    RépondreSupprimer
  3. Et ensuite le cannibalisme quand il n'y aura plus les rats là dis-donc ?

    RépondreSupprimer
  4. J'ai été ce soir faire 3 courses à une supérette banlieue ouest cossue, aucun produit ne manque.

    Affamerait-on les quartiers de gueux ?

    RépondreSupprimer

Modération pour un temps.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.