vendredi 10 janvier 2020

Migrants, majoritairement envoyés en province !



l'Etat a investi 2,4 millions d'euros pour la construction de ce centre d’orientation pour 150 migrants et déboursera 1,6 million d'euros chaque année pour le fonctionnement du centre. (Sur le Périphérique)

Cette nouvelle structure d’accueil et d’enregistrement, réservée aux hommes seuls, vise notamment à « faire face à l'accroissement des demandes d'asile » assure le préfet de région. 

Ces dernières ont augmenté de 17,5 % sur les dix premiers mois de l'année 2019 dans la région Ile-de-France. 

À l'issue de leur séjour d'une dizaine de jours au cours duquel ils bénéficient d'un accompagnement social, médical et administratif, les migrants sont orientés vers un hébergement adapté à leur situation, en province dans 60 % des cas.

Source