lundi 9 décembre 2019

Retraites, bientôt la capitalisation comme prévu en...

... 1995.

D’où le « cadeau » des 1000€ minimum pour tous. 1000€ pour tous c’est la base ... de calcul.
Bien sûr il faudra affiner. Comme pour le SMIC, découpé en SMIC horaire, qui permet au employeurs de ne jamais verser un mois complet.

Jean-Paul a démissionné mais pas de la bonne « charge ».

À suivre particulièrement les accointances pouvoir-Axa...

Ensuite, suivre avec attention la lente et discrète mais certaine et inéluctable trahison des syndicats. Rien de neuf.

Délitement et épuisement...









LREM, programme présidentielle 2017.
😉






9 commentaires:

  1. Pour négocier , il faut être deux !
    Que ce soit M. Ou E.Philippe, ou son gouvernement , ou les membres et sympathisants de LREM , il n'y a personne de ce côté la.
    Dont acte!
    Aussi le cahos va continuer à se mettre en place , sporadiquement ou en continuité .
    Le ton monte, on s'en aperçoit.
    Une vidéo sur le site Échelle de Jacob , des CRS qui refluent sous le nombre et la pression, certains manifestants pas des BB , ne se contentant plus de fuir mais de monter franchement au contact.
    Le stand d'une députée ( sur RT ou Sputnik News ) bien brave comme on dit dans les campagnes car elle a choisi le samedi 5 décembre pour proselytisme electoral ( faut le faire , QI d'une huître .....) , "démonte " manu militari et parti en fumée. Grand emoi dans les rangs de la majorité , bah ! Voyons ! Ils n'ont pas compris que c'était ( encore ) le calme avant la tempête.......
    Des CRS qui reçoivent des lettres signées ACAB à leur domicile leur promettant désormais : œil pour œil ( la l'humour est involontaire) .
    Un membre de la BAC , rentrant à son domicile apres son service, découvre sa porte d'entrée avec ds propos menacants. Les membres de la BAC, CSI, CDI sont réputés les plus violents.....
    Une compagnie de CRS déposé casques et matraques , quelques uns qui comment à réfléchir....
    Poutine arrivé à Paris , va pouvoir expliquer dans le texte a M. , ce que signifie : " lesbuter jusque dans les chiottes....! " car M . Traite les GJ comme des terroristes et de plus, sous la pression des féministes, les pissotieres ont été retiré Gare du Nord ou ou ST .Lazarre, j'ai oublié, encore un rail de C..é M. ( t'en a en stock , n'est ce pas ! ) pour mieux traiter avec les syndicats de cheminots.....
    Pour mieux " piquer" les 160 milliards d'E aux caisses privées.....le président qui se croyait un petit prince....Jean !
    Castaner dans le rôle du shérif de Nottingham , le préfet Lallement dans le rôle du serpent à lunette, conseiller du prince Jean dans le dessin animé .
    Choisis ton camp , camarade !
    Ils sont plus vrais que nature, on croit rêver!
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  2. Cette réforme des régimes dits faussement "spéciaux" est un racket, une escroquerie en bande organisée, un braquage. Les cotisations conséquentes des actifs du privé concerné ont permis à des caisses de s'autofinancer (allant même jusqu'à reverser quelques surplus au régime général) pour préparer leur retraite future, et la bande de mafieux en cols blancs alléchée par l'odeur de l'argent des autres, veut mettre la main sur le gros magot sous faux prétexte de justice sociale (sauf pour certains protégés achetés), soit racketter et voler 173 milliards pour les redistribuer à qui? ou se les mettre dans la poche en versant le butin de leur racket d'Etat Voyou Raptout sur des comptes offshore? La république des escrocs, des voleurs, des mallettes et des massacreurs de peuple. A quand un 2ème procès Nuremberg pour juger ces monstres froids criminels et escrocs, les condamner à l'enfermement à vie, et les balayer définitivement de la scène politique?

    RépondreSupprimer
  3. Les accointances pouvoir-axa ou la toile d'araignée tissée par AXA

    macron, philippe, blanquer= membres du bilderberg
    amélie de montchalin = ex économiste chez axa

    de castries = président-directeur général du groupe d'assurance Axa de 2000 à 2016
    et président du comité de direction du groupe Bilderberg depuis 2012

    institut montaigne ( think tank financeur et conseiller spécial de la macronie) =
    1/créé par Claude Bébéar (fondateur d'Axa, absorbeur de l'UAP, président du conseil de surveillance d'AXA)
    2/président de l'institut montaigne = De Castries, encore et toujours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le temps que ces loups veulent piquer le pactole (loups revêtus de peaux d'agneaux pour reprendre le logo du socialisme Fabien)... NOTRE pactole... qui "disparaitra" comme par enchantement le jour venu à la faveur d'une crise "inattendue".

      Supprimer
  4. Le gouvernement Français se veut rassurant : ils veulent bien inscrire dans la loi que le point ne baissera pas.

    Petit rappel : la pension de ceux qui recoivent la légion d'honneur a été, elle aussi, inscrite dans la loi par Napoléon.

    Cette pention est donc versée dans l'équivalent en Euro du Franc de l'époque. Ce qui fait un peu moins de 10€.

    L'inflation? Quoi l'inflation?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vérifié l'info, mais j'ai entendu que le pays où a déjà été essayé ce système, à savoir la Suède, a vu le nombre des retraités pauvres doubler. Qui pourrait imaginer un résultat identique venant de ce gouvernement macronique ?

      Supprimer
    2. hop :

      https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/y-a-t-il-deux-fois-plus-de-retraites-pauvres-en-suede-quen-france_3637085.html

      "Alors que la réforme des retraites prévoit un système par points, Philippe Martinez l’accuse d’appauvrir les séniors. Le secrétaire général de la CGT a donné l’exemple de la Suède sur France Inter jeudi 3 octobre : "Il y a un pays où il y a un système de retraites à point, la Suède. En France, 7,5% des personnes de plus de 65 ans vivent sous le seuil de pauvreté. En Suède […] c’est 15 %, le double".
      Vrai, les retraités Suédois sont plus pauvres que les retraités français

      En France, le taux de pauvreté est effectivement de 7,5% dans la tranche d’âge 65-74 ans et de 7,9% pour les plus de 75 ans, selon l'Insee. Il s’agit du taux le plus bas d'Europe. Le taux de pauvreté des seniors est également le plus faible de toutes les tranches d'âges de la population française.

      Pour la Suède, le taux de pauvreté était de 14,7% en 2017, selon Eurostat, pratiquement le double de la France, comme l’affirme Philippe Martinez. Ce pays est passé à la retraite par points en 1998 car son système était menacé de faillite. Un consensus politique s’était alors dégagé en faveur de cette mutation.
      Des pensions plus faibles

      Désormais, les Suédois vivent dans un système unifié, qui assure les mêmes droits pour tous, en fonction du temps travaillé. Il n’y a plus de régimes spéciaux. Dans ce régime, toute la carrière compte pour le calcul des pensions, et non pas les meilleures années de salaires. Conséquences, les carrières hachées ainsi que travail à temps partiel sont pénalisés. Logiquement, les pensions s’en trouvent amaigries.

      D'autant que le système suédois s'autorégule grâce à un mécanisme automatique d'équilibre que l‘on peut résumer ainsi : si les cotisations ne rapportent pas assez, les pensions peuvent diminuer. C'est déjà arrivé. En 2017, l'ancien Premier ministre suédois Göran Persson avait lui-même reconnu : "Nous avons le meilleur système de retraite au monde, avec le seul petit défaut qu’il donne des pensions trop basses.""


      Un simple petit défaut pas bien grave donc. Vivement qu'on ait aussi le meilleur système de retraite du monde aussi... Ça promet en temps de crise. Je veux dire pire que la crise habituelle.

      Supprimer

Modération pour un temps.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.