vendredi 20 décembre 2019

Menaces papales.

Pape François (@Pontifex_fr)
J'ai décidé d'exposer ce gilet de sauvetage, "crucifié", pour rappeler à tous l'engagement impératif de sauver toute vie humaine, car la vie de chaque personne est précieuse aux yeux de Dieu. Le Seigneur nous demandera des comptes à l'heure du jugement.

Le Saint-Père a eu des mots très durs traduisant sa préoccupation pour les personnes qui tentent désespérément de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe.

« L’injustice qui contraint de nombreux migrants à quitter leurs terres», qui «les oblige à traverser les déserts et à subir abus et torture dans des camps de détention» et qui «les repousse et les fait mourir en mer».


La croix que le Pape a installée est en résine colorée, ce qui exprime «l’expérience spirituelle» que le Saint-Père a recueillie des secouristes. 


«Il faut, a-t-il souligné avec force, mettre de côté les intérêts économiques pour mettre au centre la personne, chaque personne, dont la vie et la dignité sont précieuses aux yeux de Dieu. 

Il faut secourir et sauver parce que nous sommes tous responsables de la vie de notre prochain, et le Seigneur nous réclamera des comptes au moment du jugement»