vendredi 13 décembre 2019

L’architecture poétique.

C'est la fenêtre d'une crèche.

Dans un immeuble récent construit par la mairie de Paris, au nom de la "rénovation urbaine" de la Goutte d'Or.







5 commentaires:

  1. "J'ordonne que pour l'amour de moi vous n'aimiez que le beau "
    Charles Baudelaire
    Les fleurs du mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait inscrire cette phrase aux frontons des mairies...

      Supprimer
  2. Les enfants dans leur spontanéité naturelle ne connaissent pas les frontières inventés par l'ego des adultes,ils se reconnaissent faisant partie du même monde ,celui des humains.
    D'autre part l'être humain convoitera toujours ce qu'il ne possède pas et ce qu'il verra chez l'autre , de part sa nature même.
    Les dents d'une égale blancheur prouve que la nature a donné les mêmes attributs aux deux enfants qu'ils soient riches ou pauvres. Je trouve ce texte très humble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très vrai. C’est ensuite que ça se détraque...

      Supprimer
    2. Même dans le texte on sent la réalité sous-jacente...

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.