jeudi 28 novembre 2019

Vivement les J.O. De 2024 !

Gare du Nord Paris 10°, les passants sont obligés de contourner 4 vendeurs de cigarettes à la sauvette positionnés stratégiquement sur un passage piéton ... tous les jours...« la plus grande gare d’Europe ». 



(Via un voyageur excédé. Première rue à droite : du crack à gogo. Que de bonnes adresses. ☺️).

La gare du Nord est en tête du palmarès des gares les plus «anxiogènes» du réseau d’Île-de-France, avec 1200 signalements d’usagers abonnés aux pass Navigo ou Imagine R en 2019. Châtelet-les-Halles vient juste derrière, suivie par Saint-Lazare, Châtelet, La Défense et la gare de Lyon, qui dépassent chacune 500 signalements.
Un peu plus bas (de 250 à 500 signalements) s’illustrent treize «points chauds», de la gare de l’Est à celle de Saint-Denis, en passant par Place-de-Clichy, Stalingrad, Auber, Juvisy, Charles-de-Gaulle-Étoile, Nation, République, Montparnasse-Bienvenüe, Barbès-Rochechouart ou Marcadet-Poissonniers.

Pauvreté et insécurité gagnent l’Île-de-France.


Dans mon quartier les commerçants attendent les J.O. Ils pensent que la police sera déployée pour garantir la sécurité des visiteurs.

C’est le RER qui a pourri l’ambiance dans le centre de Paris et depuis longtemps. 
Maintenant c’est hors contrôle. 

On fait ce qu’on peut. On se débrouille. C’est tout.

La première région d’emplois de France lâchement attaquée par la misère ?

C’est aujourd’hui que les médias s’en aperçoivent ? Je me demande si les journalistes ne sont pas tous expatriés. 

Un sujet à creuser.