samedi 16 novembre 2019

Imiter les manifestants honkongais.

Face à la police, les manifestants honkongais ont riposté avec des techniques dignes du Moyen-Age....

avec des catapultes en bois, flèches enflammées lancées avec des arcs, et armes incendiaires artisanales. Des herses en bambous ont été déployées pour obstruer les routes.

@AFP.





On sent bien le 150 de QI qui permet de mettre en œuvre des stratégies et de réfléchir à comment passer des armes par destination à travers les multiples contrôles policiers.

Aujourd’hui à Paris, les manifestants semblent beaucoup plus mobiles ce qui les protègent des tirs et leur donne un avantage....

10 commentaires:

  1. En banlieue, une Kalashnikov coûte 500 €

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t’apprends pas qu’ils ont interdit à la vente les arbalètes ?

      Les nouvelles arbalètes légères et pliables en titane qu’on rangeait dans le sac à main... pas de son, 3 morts...😂

      À Hong-Kong les gars ont des arcs, ce n’est pas pour rien, léger et inaudible...

      Avec une fronde : même résultat sauf que... il faut s’entraîner quand on est gamin.

      Si ma mémoire est bonne il y a des interdictions qui frappent les boomerang aussi...

      Il reste le tir à l’élastique...😂

      Supprimer
    2. Chez moi, un glock : 500€ ...

      Supprimer
    3. Ça fait cher pour ne s'en servir qu'une fois 😕

      Supprimer
    4. Pourquoi qu’une fois ? 😂😂😂😂😂😂

      Supprimer
    5. Les vieilles kalashs réformées qui ne tirent pas droit ?

      En revanche, pas difficile d'en trouver dans les pays de l'Est à pas cher et en meilleur état. Pas de contrôle aux frontières. Vive l'Europe !

      Supprimer
    6. @Wendy
      Les sauvageons ne savent pas tirer, ils ne s'entraînent pas en stand de tir.
      Ils n'ont quasiment pas de munitions.
      Ils ne tiendraient pas deux heures un siège.
      Ils ont juste de la gueule.

      (Voilà c'est là que je voulais poster ce commentaire

      Supprimer
  2. Les sauvageons ne savent pas tirer, ils ne s'entraînent pas en stand de tir.
    Ils n'ont quasiment pas de munitions.
    Ils ne tiendraient pas deux heures un siège.
    Ils ont juste de la gueule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se rappellera des fous de Sharia4Belgium qui s'entrainaient au paint-ball avant de finir en taule. On a vu le résultat en Syrie face à des soldats réguliers entrainés...

      Supprimer
    2. Justement le taux de mortalité était très élevé en Syrie chez les sauvageons.
      Des millions sont venu en Syrie, où sont ils aujourd'hui ?
      Ils ont été décimé en très grande partie

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.