mardi 19 novembre 2019

Des banlieusards aux misérables.


(Je n’ai pas vu. Je vais le faire, par conscience).




La boucle est bouclée. 

Ceux qui ont mauvais esprit diront que la pensée dominante s’exprime et y verront un matraquage idéologique, les autres seront émus par tant d’injustices.

Toute pensée mérite une trilogie. 

J’attends la troisième partie de cette démonstration. La vengeance ? 

(PS : les misérables sont les Thénardier, les autres sont les miséreux).