mardi 1 octobre 2019

Tocsin ?




Décidément

Quatre usines classées SEVESO "seuil haut" !

 Boréalis, et Luvisol à Rouen, Echternach au Luxembourg, et puis encore une à Toulouse, qui connaissent toutes de graves alertes ou partent carrément en fumée ? 

Tout ça en 2 jours ?

Tous les produits brûlés / Lubrizol. Une liste de produits brûlés communiquée mais difficile à analyser. Penser aussi potentialisation. 

Aide d’un chimiste demandée : 

http://www.seine-maritime.gouv.fr/Actualites/Mise-a-jour-Incendie-au-sein-de-l-entreprise-Lubrizol

——


« Murphy, calme-toi ! » « Dis-nous, Cramon, pourquoi accélères-tu la politique de la terre brûlée ? »

Quelqu’un y croit, là, à la loi des séries ? 

HS, koike....paroles de la responsable de mon Franprix : 

« ça fait deux livraisons de produits périmés, renvoyez-leur ! Je ne comprends pas ce qu’il se passe !

C’est la guerre ou quoi ? 













18 commentaires:

  1. Tout ceci n'est que le prologue de la guerre qui vient

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. .....!

      Ce sont des attaques groupées sur sites sensibles....

      Supprimer
    2. La Lloyds va mettre la clef sous la porte ?

      Supprimer
    3. La prophétie de Ben Salmane :
      https://www.boursorama.com/bourse/actualites/effondrement-de-l-economie-en-cas-de-guerre-arabie-iran-selon-le-prince-saoudien-99eebe5fe9e81fbf444c7106e0817b28

      Supprimer
    4. Là-bas aussi ça crame :
      https://twitter.com/metesohtaoglu/status/1178312233186729984

      Supprimer
    5. 12:16

      Tu veux dire les pays arabes Sont visés ?

      Supprimer
    6. 12:08

      Oui mais enfin...c’est lui le « climat ».

      Greta c’est la pluie et lui, le beau temps...

      Lui, il serait le fils de la Queen que ça ne m’étonnerait pas...

      Il est glauque.

      Supprimer
  2. https://www.liberation.fr/amphtml/france/2019/10/01/rouen-on-me-dit-que-mes-resultats-d-analyses-me-sont-inaccessibles_1754843

    "Rouen : «On me dit que mes résultats d’analyses me sont inaccessibles»

    Par Anaïs Moran, envoyée spéciale à Rouen, photo Jean-Pierre Sageot. Signatures pour Libération — 1 octobre 2019 à 21:01
    Autour de l’usine incendiée, habitants, pompiers et élus locaux ont du mal à faire confiance aux informations officielles distillées au compte-gouttes.

    Il tend la lettre comme s’il s’apprêtait à dévoiler une pièce à conviction, la preuve «que les autorités veulent cacher la vérité». Le dos droit sur une chaise de salon, le regard fixé sur le courrier il a un débit de voix limpide : «Biologie sanguine à réaliser à réception du courrier, ce lundi 30 septembre. Merci de bien vouloir adresser les conclusions médicales sous pli confidentiel au Service départemental d’incendie et de secours de la Seine-Maritime.» Fabien (1), 33 ans, est un pompier professionnel de Rouen. Depuis jeudi, il a passé environ quarante heures sur le site incendié de Lubrizol. «Et aujourd’hui, on me dit que mes propres résultats d’analyses me sont inaccessibles, qu’elles doivent rester confidentielles, s’alarme-t-il. Comment voulez-vous qu’on ne devienne pas paranos ?» Fabien en est persuadé : depuis le début du drame, ses «boss» mentent délibérément pour ne pas «créer un mouvement de panique» dans le clan des pompiers. «Dès le premier jour, on a manqué de bouteilles d’air au bout de deux heures, témoigne-t-il. On a été obligés de continuer le boulot avec des masques en papier. Ça sentait le soufre et l’hydrocarbure. La fumée était suffocante, le sol était recouvert d’une marée noire. Les employés de Lubrizol présents sur place étaient suréquipés. Mais nous, je voyais bien que nos tenues n’étaient pas du tout adaptées.»"


    A la place des pompiers présents durant l'incendie, je ne serais pas rassuré non plus.

    Quand on voit le traitement médiatique, on sent tellement qu'on est dans un tchernobyl bis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imaginez en cas de bombardements comme les pompiers seraient bien efficaces... des masques en papier... On est vraiment passés en mode tiers-monde. L'étape suivante, ce sera de laisser cramer et de regarder ailleurs.

      Supprimer
    2. Oui, tiers monde.

      Et là, ça se voit.

      Depuis qu’on le dit ici....

      Supprimer
    3. D'après l'article on lui demande d'envoyer ses résultats sous enveloppe à je ne sais qui.
      Dans ce cas ça veut bien dire qu'il les a ou les aura en main.
      Sinon comment il peut lui même les renvoyer ?
      On m'explique ou pas ?

      Supprimer
    4. Intox ? Je me suis faite la même réflexion « ben, ouvre les mon gars ! »

      Supprimer
  3. Bonjour, je n'ai vu nulle part cette info là, juste sur Sputnik...https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201909271042166306-un-orage-magnetique-se-dirige-vers-la-terre/ qui connait les risques des orages magnétiques ??
    DomDom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.spaceweather.com/

      https://www.swpc.noaa.gov/products/planetary-k-index

      Pour suivre la météo spatiale.

      Ce n'était pas une tempête si puissante que ça. Cela arrive très régulièrement.

      Supprimer
  4. PDC a relaté aussi mais... Pour l'instant je n'ai pas ressenti le truc. Cependant je suis de fort mauvais poil ces derniers jours....

    RépondreSupprimer
  5. Moi super fatigue c'est en général ce que ça me fait.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.