mardi 15 octobre 2019

Sauver la planète par la pauvreté.


Dans le plus simple appareil. C’est un bon début.




Plus votre niveau de vie augmente, plus vous avez les moyens de consommer, plus vous le faites, plus votre bilan carbone est élevé. 

1) Maintenir nu niveau élevé de pauvreté serait réellement une solution pour lutter contre le réchauffement climatique.

Et si les plus démunis commencent à vivre mieux, ils vont davantage polluer.

Ou

2) plutôt que de lutter contre la pauvreté, il faudrait lutter contre la richesse : on appelle ça soit la Révolution, soit la fiscalité.

Source


On avait bien compris ! Et sur ce blog depuis bien trop longtemps...

Rappel : seule la spoliation sauvera la planète !

Les pauvres sont pile-poil dans la ligne des « sauveurs du climat » :


conseils des stakhanovistes du climat de la météo.