mercredi 2 octobre 2019

Rouen et autre Seveso, la colline a des yeux.




La ministre de la Santé Agnès Buzyn a reconnu , à propos des substances qui se sont consumées dans l'incendie de l'usine Lubrizol, que :

« personne ne sait aujourd'hui ce que donnent ces produits mélangés quand ils brûlent ».AFP 

(Potentialisation) 

http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-63966-FR.pdf

Lisez !


L’eau.... est la première à être touchée en cas d’accidents chimiques. Eau de rivières, de source et de pluie.

Page 12 : méconnaissance globale des effets potentiels...

Page 49-53 : aller se pendre avant de faire face à une longue maladie.

Page résumé des précédentes : tout ceci est indétectable à l’odeur.