mardi 8 octobre 2019

Quand l’industrie s'enrichit grâce aux migrants.

Après les PRAHDA dans les hôtels Formule1 /AccorHotels, voici venu le temps des locaux de rétention dans des HôtelsIbis du même groupe Accor.

Source