vendredi 18 octobre 2019

Images du passé, la Normandie 1938.


Ce sont les anglais qui en parlent le mieux. ;)

En 1938, la France était la première destination touristique du monde.

Trouville, Deauville, les plages les plus propres... les marchés de l’époque...les vêtements et maillots de bains...


Les villes normandes, industries, navires, transports, vestiges historiques ...étonnant, non ? :)


14 commentaires:

  1. Sans eux la France n'est rien :

    https://i.imgur.com/FDuBjuh.jpg

    Alors la Normandie d'avant eux, hein, camembert ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les américains et autres ne sont venus, que parce que les russes ont commencé à gagner sur les nazis..sinon, ils (leur gouvernements) n'avaient rien à cirer des peuples du vieux continents..mais l'histoire est écrite par les''gagnants''

      Supprimer
  2. Belles images d'un passé définitivement révolu...

    RépondreSupprimer
  3. Tu aimes bien la branlette intellectuel, si les anglais viennent en France c'est juste que c'est le pays au sud le plus près de chez eux.

    Tu crois que c'est pour venir voir vos gueules.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils venaient. Ils ne viennent plus voir les votres.

      (Tu as cherché 😂😂😂)

      Supprimer
    2. Hou la menteuse

      Supprimer
    3. J'ai des voisins anglois et il y a souvent des perfides albionois avec leurs volants du mauvais côté dans le coin (très dangereux d'ailleurs, remember Azincourt). Et pas d'arabes. Et racialement, par définition, nous sommes les mêmes. Bah oui.

      Le climat est le même que chez eux, on est les mêmes, ils parlent français, on parle anglois. Alors que cherchent-ils ? ;)

      (A NOUS ENVAHIR, JE LE SAIS HAHA §§§ PERFIDES §§§ PERFIDES §§§)

      Supprimer
    4. Tiens, c'est l'occasion de rebondir sur le sujet des HLM. J'avais déjà dit que dans le coin, un des "acteurs du logement social" pratiquait la ségrégation raciale pour le plus grand bonheur de tous. D'aucun imaginerait que seuls les blancs-blancs veulent ça. Et bien...

      Une ancienne cité d'une ville un peu importante du coin a été pétée pour y faire des logement plus individuels. Et ma foi, c'est du tout neuf, rien à dire. 90% des locaux, propriétaires compris peuvent être jaloux du confort. Bon, très bien.

      Je me rappelle d'une dame sur facebook, quand ce sujet avait été évoqué, il y a peu, qui attendait d'y avoir une place pour sortir de la précarité, elle avait fait la demande. On lui avait répondu que les logements avaient déjà été attribués.

      Ok.

      Aujourd'hui, j'apprends d'un livreur maximo (oui lol), qu'il est allé livré dans ce superbe endroit tout neuf, construit aux frais des contribuables et payé par la CAF, que le tableau était moins merveilleux.

      Alors, en arrivant pour livrer une vieille cliente, je précise que tout l'ancien quartier n'a pas été détruit, il a eu droit à un "check-point". Et qu'il a été "accompagné" jusqu'à sa cliente.

      Les (sales) turcs (de merde) ont pris le contrôle du quartier. Je suppose que la charia s'y applique. Et ils y font la police. Pour se préserver des kouffars qui payent pour eux sûrement. S*loperies.

      Oui, aux frais des cons encore assez cons pour payer. Donc, pas moi.

      Je me marre.

      Ces m*rdes de turcs sont quelques milliers. Rien par rapport à la population globale du coin. Et il se sont fait construire une enclave.

      LOL.

      (Ils ont la foi n'empêche, la foi de croire que tout continuera comme ça.)

      Parallèlement, les ronds-points de la ville avaient été assez chauds l'année dernière. Et c'est reparti. Appel pour l'anniversaire 16-17 novembre des GJ. Les types n'ont jamais lâché l'affaire.

      L'année dernière sur les ronds-points, y'avait des blancs ouvriers bien deters qui avaient la haine. Un peu autre chose que les petits turcs magouilleurs.

      Aucun rapport. Évidemment.

      On attend le basculement ? Parce que pendant ce temps, la merdasse migrante commence à se déverser. On peut voir quelques types gens syriens hagards qui se demandent ce qu'ils foutent là. Et bien sûr des noirs, pas les nôtres.

      Au quotidien, ça tire en permanence dans ma vallée. Les chiens qui hurlent, les tut-tut, les types gui gueulent. Ouais, la saison de la chasse a commencé.

      Je les sens bien se soumettre à l'Islam.

      MDR.

      Supprimer
    5. Oh, et bien sûr, les voitures crament régulièrement malgré les nouvelles caméras de surveillance. Généralement, les bougnoules (faut les appeler par leur nom) foutent le feu à des voitures sous les caméras qui les dérangent. hahahah

      Dans une grande banlieue sans âme, la souffrance, d'une ville de moins de 15000 habitants.

      Les entreprises crament aussi. D'ailleurs les gens commencent à trouver ça bizarre...

      J'en tire la conclusion que le problème n'est pas le social, puisqu'ils sont mieux lotis que les gens qui ont construit la région. Mais les b*ugnoules qui nous veulent du mal en se faisant passer pour des victimes, ces choupinets. C'est clownesque.

      :)

      Supprimer
  4. @ Anonyme 04.07

    Il ne faut pas crier victoire trop vite.

    RépondreSupprimer
  5. https://twitter.com/esc_press

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.