samedi 5 octobre 2019

De la matière fécale dans l’eau potable.

Source et communes concernées.

Cette pollution, d’origine fécale, « rend l’eau distribuée impropre à la consommation humaine », annonce la préfecture dans un communiqué. Elle demande aux usagers de ne pas utiliser l’eau de ce réseau, même bouillie, « pour tout usage alimentaire ou brossage des dents ».