dimanche 6 octobre 2019

Attention au vocabulaire !

Les salafistes sont des musulmans pieux et non violents.

En fait, les intervenants sur les plateaux TV me semblent éviter le terme « djihadiste » qui convient mieux à l’acte terroriste perpétré à la préfecture de Paris.

Jdcjdr.

Le vocabulaire précis permet de parler ensemble de la même chose et d’éviter les contresens et les quiproquos.

Mais je comprends que dire qu’il y a des djihâdistes dans les locaux du renseignement puisse être anxiogène.


Vite, une mission interministérielle qui statuera sur l’opportunité de diligenter en urgence des examens oculaires gratuits dans tous les services concernés.

À nos frais.

Sans compter que, et chacun le sait, le djihâdiste était juif. Inutile de le préciser en 2019.