vendredi 18 octobre 2019

Après la route de la soie, celle de l’uranium


32 barils d’uranium faiblement enrichi en provenance de France 
Cette première cargaison, en provenance de la filiale Orano Cycle, a été acheminée par camion vers un port français, par bateau vers la Fédération de Russie et par train vers le Kazakhstan. 
« Cette banque ne contient pas des déchets radioactifs et ne constitue pas une menace pour la population et l’environnement » précise le ministère des Affaires étrangères kazakh dans un communiqué. Cette banque de combustible sera utilisée « au cas où les États membres de l’AIEA seraient confrontés à un arrêt de l’approvisionnement traditionnel en combustible pour des raisons politiques« (*), précise le ministère kazakh. Source et plus.
....Je suis totalement rassurée ! 

La Chine trace les routes, la Russie sécurise, les « stan » se renforcent. Entre la route de la soie, celle de l’opium, du gaz, du pétrole et maintenant celle de l’uranium... les « Stan » deviennent (comme prévu) the place to be. 
(* comme si ça pouvait mal tourner ?!?! Tout est sous contrôle).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.