vendredi 6 septembre 2019

Une mort par négligence est un "dysfonctionnement".


Perdu à l’hôpital, un septuagénaire trouvé mort deux semaines après.


Ses proches le cherchaient depuis le 19 août, avaient imprimé des centaines d'affichettes et épinglé son visage dans tout Marseille (Bouches-du-Rhône). Mais le mystère de la disparition de Jean, 73 ans, a connu un tragique dénouement ce mardi. 

Le corps du septuagénaire a été retrouvé en décomposition dans une partie inutilisée du sixième étage de l'hôpital de la Conception, où il était venu en consultation le jour de sa disparition. C'est l'odeur, ressentie par plusieurs patients de l'étage, qui a alerté le personnel.


... l'infirmière nous explique qu'elle a seulement tourné la tête 30 secondes ! »
 
« La directrice de l'établissement m'a dit qu'elle avait fouillé partout. Moi, je suis passé d'étage en étage. Je demandais au service des infirmières s'ils avaient retrouvé mon père et les femmes des services me disaient qu'elles n'étaient pas au courant, qu'elles ne savaient pas que quelqu'un avait disparu. (...) Je suis dégoûté, écœuré, parce que mon père ne méritait pas de mourir dans des circonstances comme ça. (...) Ils l'ont fait mourir comme un chien, et ils l'ont oublié. Que des personnes laissent mourir une personne comme ça, j'arrive même pas à y croire ».

source 

__________réaction :

Fatima Orsatelli (@FatimaOrsatelli)
#Marseille Nous sommes profondément touchés par ce drame qui appelle une enquête approfondie pour comprendre comment un tel dysfonctionnement aura été possible alors que tous les jours nous voyons des agents de la fonction publique se dévouer aux autres
#servicepublic #APHM

__________

Tiers-mondialisation, patatipatata...toussa...

Des dizaines de millards de fraudes...(source).

J'ai fait un bon dans le passé quand je séjournais à Tegucigalpa et que les honduriens nommaient (le seul) hôpital de la capitale : le mouroir.

Juste, fallait pas y entrer... Simple ! La France et "son merveilleux système de santé".

Inutile d'ajouter que personne ne sera désigné ni coupable, ni responsable de ce dysfonctionnement regrettable.

Dans "Sécurité Sociale", enlever "Sécurité".

Allons, comme les anglais, nous faire soigner en Thaïlande ou ailleurs en prenant une assurance santé privée, pas si onéreuse que ça, croyez-moi !

Et ensuite on se permet de critiquer le système américain à qui mieux-mieux, ce qui est parfaitement injustifié quand on a souscrit cette "fameuse" assurance privée.

..... Comme si "la Sécu" c'était gratuit !!!! LOL !!!

Maintenant qu'on fait de plus en plus dans le social, manquerait-il des fonds pour la santé ? M a fait une caisse commune à TOUTES les dépenses....je le rappelle...Il y pioche quand il veut et pour ce qu'il veut....

ET, pour finir, quid du "personnel hospitalier si "dévoué", sa formation notamment....

En même temps, à 73 ans et malade, à quoi s'attendait-il ? R.I.P.