lundi 23 septembre 2019

Les limites de la migration de remplacement.


Sauver des villages abandonnés en intégrant des demandeurs d’asile : c’est le pari fait par plusieurs villages de Calabre, certains dès la fin des années 90. 
Surnommée "la ville des migrants", la localité de Riace a notamment accueilli jusqu’à 600 personnes, pour quelques 2 000 habitants. 
Une expérience brutalement interrompue en octobre 2018 avec l’arrestation du maire de la ville, Domenico Lucano. Mis en examen à la suite de soupçons d'aide à l'immigration illégale et d’irrégularités dans l’octroi de subventions, il est depuis assigné à résidence hors de Riace. 
Un modèle aujourd’hui en sursis, alors que l’actuel système de protection pour demandeurs d’asile et réfugiés se termine à la fin de l’année.

Texte initialement publié sur : RFI

7 commentaires:

  1. Il y en a assez que les gens ne comprennent pas ce qui se passe. Les gens de bien essayent de réparer le monde. Il faut les laisser faire.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tikkoun_Olam

    "Bernard-Henri Lévy donne au concept de tikkoun et à l’œuvre de Louria une audience remarquable : « Non plus sauver le monde. Encore moins le recommencer. Mais juste le réparer, à la façon dont on répare les vases brisés. Il est très beau, ce mot de réparation. Il est modeste. Il est sage. Mais il est aussi vertigineux. C’était celui d’Isaac Louria, bien sûr », écrit Lévy. « Il ne dit plus, ce concept de réparation, la nostalgie d’un corps plein ou d’une pureté perdue, il ne rêve plus d’un vase d’avant la brisure ou d’un vase dont on hallucinerait qu’il n’a jamais été brisé. Il ne véhicule rien qui ressemble à de l’eschatologie ou de la théodicée. Il nous parle du présent. Du présent seulement. De ce présent dont un autre grand Juif [ Marcel Proust ] a dit qu’il est juste un instant que l’on a su et pu sauver. Et dont il aurait pu dire qu’il est la seule réponse à la mauvaise prophétie de Nietzsche sur le bel avenir du Mal10».

    Tikkun (en) est titre d’un magazine bimensuel, crée depuis 1986 par le rabbin Michael Lerner aux États-Unis, un magazine politique et culturel d’une audience assez importante, qui se propose de refléter le point de vue juif progressiste.

    Tiqqun est également le titre d’une revue française publiée anonymement, dans les années 2000, par un groupe de militants révolutionnaires dans la mouvance intellectuelle de Gilles Deleuze et de Giorgio Agamben, très éloignés, sinon à l’opposé, des positions de Bernard-Henri Lévy ou du magazine Tikkun de la gauche juive américaine, avec seulement en commun l’idée de justice sociale, « l’accouplement entre la Miséricorde et le Jugement », fondamentale chez Louria. "


    Ne pas accepter de se mélanger et de créer cette nouvelle humanité chatoyante et raparée, c'est être anti-progressiste. Etre anti-progressiste c'est être anti-sémite. Etes-vous anti-sémites ? Non, je ne le pense pas car c'est très mal et on sait où cela mène. Même le Vatican, qui a fait tant de mal à l'Humanité bien comprise, l'a enfin compris.

    Capice ? On ferme le ban et on ouvre son coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réparation est à la religion juive ce qu’est la culpabilité à la religion chrétienne.

      Ok ? Et là, un gouffre de réflexions... :)

      2 visions du monde... :)

      Supprimer
    2. Subcommittee Hearing: Meeting the Challenge of White Nationalist Terrorism at Home and Abroad

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=4325&v=kKnqDljpp_o

      "Au cours de cet échange, à 1:12′, nous apprenons par la voix de Sharon Nazarian que l’ADL organise la venue d’officiers de police « de l’Europe entière » à Washington pour suivre des séances d’embrigadement idéologique et d’entraînement politique pour appuyer les juifs dans la traque des Blancs engagés dans le « suprémacisme blanc »."

      https://www.adl.org/resources/glossary-terms/white-supremacy

      "La suprématie blanche est un terme utilisé pour caractériser divers systèmes de croyances dont l’un ou plusieurs des principes clés suivants sont au centre :

      1) les Blancs devraient dominer les gens d’autres origines, surtout lorsqu’ils peuvent coexister ;

      2) les Blancs devraient vivre seuls dans une société exclusivement blanche ;

      3) les Blancs ont leur propre « culture » qui est supérieure aux autres cultures ;

      4) les Blancs sont génétiquement supérieurs aux autres personnes.

      En tant qu’idéologie à part entière, la suprématie des Blancs est beaucoup plus vaste que le simple racisme ou le sectarisme. La plupart des tenants de la suprématie blanche croient en outre aujourd’hui que la race blanche est en danger d’extinction en raison d’un « flot » croissant de non-blancs, qui sont contrôlés et manipulés par les Juifs, et que des mesures imminentes sont nécessaires pour « sauver » la race blanche."


      Donc, selon les réparateurs de monde de l'ADL (=LICRA) et les récents développements cf. la vidéo, refuser de vivre avec des milliers d'africains c'est être un terroriste avec tous les risques qui vont avec.

      Voilà.

      Sont forts ces jésuites !

      Supprimer
    3. "2 visions du monde... :)"

      Deux visions du monde incroyablement complémentaires si on y réfléchit bien. Quel bonheur que le hasard fasse si bien les choses... :)

      J'ai hâte de vivre dans ce monde réparé ! :) (réparé me fait penser à réparation d'ailleurs)

      Supprimer
  2. Parmis les "migrants" il y a aussi de Saintes femmes qui nous avertissent du véritable danger:
    https://www.youtube.com/watch?v=18fcPGfOBWE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je précise que mon amie est une immigré originaire du Cap Vert qui a vécu tellement de choses horrible étant plus jeune que comme moi elle a voulu mourir.
      Au moment de passer à l'acte la voix dans la Lumière lui a dit de ne pas le faire sinon elle ne verrai pas ''l'Avenement de Jésus ''
      Elle veut nous avertir avant la catastrophe et nous exhorter au erenouvea de l'église qui vient bientôt

      Lyriko

      Supprimer
    2. Renouveau de l'Eglise

      Lyriko

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.