samedi 7 septembre 2019

Le synode sur l’Amazonie, révolution au Vatican.



Source :
 [DOSSIER] Annoncée par le pape François en octobre 2017, la réunion mondiale des évêques sur l’Amazonie se tiendra du 6 au 27 octobre 2019 et aura pour sujet : 

« Amazonie : de nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale ». Ce synode sera l’occasion pour l’Église de redéfinir sa vision pour la zone Amazonienne.

Extrait du dossier :




« Il s’agit de la part du synode d’une ingérence agressive dans les affaires purement temporelles de l’État et de la société du Brésil », écrit un cardinal allemand qui critique également « l’évaluation très positive » que l’Instrumentum Laboris fait des religions indigènes, « y compris de leurs pratiques de guérison et de leurs récits mythologiques ».
Selon le cardinal Brandmüller qui voit dans ce document un « rejet antirationaliste de la culture occidentale ».

Le synode sur l’Amazonie ne viserait finalement qu’à adopter « deux projets auquel on tient beaucoup et qui n’ont jamais été mis en œuvre jusqu’à présent :
- l’abolition du célibat et 
- l’introduction d’un sacerdoce féminin – en commençant par le diaconat féminin ».



——- le pape F. va finir avec une balle dans la tête si ça continue...

37 commentaires:

  1. Le célibat des prêtres garantie leurs forces intérieure.
    S'ils peuvent se marier alors leur niveau spirituel, leur énergie mental et physique retombera au niveau d'un type lambda et l'Eglise aura encore plus de mal à passer les grandes crises qu'elle a réussi à passer depuis 2000 ans avec succès.

    Et les femmes prêtres ça va être la catastrophe totale n'en parlons pas

    Lyriko

    RépondreSupprimer
  2. Comme si les gents mariés sont d'une énergie mentale et physique inférieures aux pretres...
    JSP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La majorité de leur temps et leur énergie et leurs connexions neuronales sont tourné vers l'entretien de leur foyer.
      Tu verras quand tu aura des enfants tu comprendras quand tu aura mal dormi pendant des mois par inquiétude pour tes gosses

      Donc globalement ils sont plus fragiles face aux grandes épreuves.
      Alors que les prêtres qui font le choix du célibat sont de véritables guerriers intérieur plus INDÉPENDANT
      et méritent notre respect.

      Lyriko

      Supprimer
    2. Baudelaire:

      « Il n'existe que trois êtres respectables :
      Le prêtre, le guerrier, le poète. Savoir, tuer et créer.
      Les autres hommes sont taillables et corvéables, faits pour l'écurie, c'est-à-dire pour exercer ce qu'on appelle des professions. »

      Lyriko

      Supprimer
  3. En fait ,ceux qui détiennent le "pouvoir" sont les memes esclaves avec une spécialisation des vices et autrs particularités détestables protégés par l'immunité.
    Par "pouvoir" je comprends le Glaive et le Goupillon entre autre.
    Merci de nous faire partager votre érudition
    JSP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce sont les meilleurs qui doivent avoir le pouvoirs.
      Ceux qui justement ne cedent pas à la tentation des ''vices'' comme l'homme vulgaire.

      Il y a des règles et elles sont claires

      Lyriko

      Supprimer
    2. "Non ce sont les meilleurs qui doivent avoir le pouvoirs."

      Arrière Satan !

      pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car quel est le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert? N’est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.» (Luc 22:24-27)

      Supprimer
    3. Mais comme on sort tous du meme moule,le meilleur est celui qui survit,ensuite il domine et se fait élire (s'il est du peuple élu,pas de PB).
      Déja la tentation du Pouvoir est de naissance chez certain.
      Une X au pouvoir il devient comme les autres,esclaves des vices inhérents à l'impunité des Lois qu'ils promulguent,trouver un élus qui ne succombe pas à la tentation hahahah
      Sur 100 personnes prise au hasard il y en peut etre 10 de malhonnêtes.
      Sur 100 élus s'il y a UH d’honnête,bravo.
      JSP

      Supprimer
    4. @Anonyme7 septembre 2019 à 11:39
      Merci ! Tu as bien compris , celui qui applique cette parole du Christ que tu cite doit être installé au pouvoir
      C'est lui qui doit guider ceux qui ignorent cette sagesse

      Supprimer
    5. Le christ a dit cette phrase à un moment précis. Il venait d'annoncer son prochain départ et les disciples se sont entretenus entre eux à part puis sont venus le voir pour lui poser une question qui s'était immédiatement soulevée dès l'annonce de son départ imminent.
      Je la donne telle qu'ils l'ont posée à Jésus :
      "Lequel parmi nous sera le premier."

      Jésus leur a répondu que les rois des nations les dominent tout en se prétendant bienfaiteurs de leurs peuples.

      "Qu'il n'en soit pas ainsi parmi vous, mais que celui qui veux etre le premier soit l'esclave et le serviteur de tous."

      Puis il a expliqué qu'il était lui même parmi eux comme le serviteur de tous et que les premiers seraient les derniers.

      Et il leur lava les pieds pour bien illuster en quoi le service de l'Eglise devait consister.

      Analyse point par point :

      "Parmi nous" parle de l'Eglise terrestre.
      "le premier" c'est celui qui est à la tête de l'Eglise.
      Qui est-ce? La réponse du christ est "celui qui veux". Il n'indique aucune instance autre que la volonté propre de celui qui veux etre le premier.
      Par contre il définit ce que "etre le premier" ne doit pas etre : semblable aux rois qui dominent les nations en prétendant le faire pour leur bien.

      La hiérarchie de l'Eglise est une hiérarchie de servitude et non de pouvoir. Le premier de l'Eglise doit laver les pieds des autres.
      Pas les commander.
      Or Rome s'est constitué en êtat, avec un pape immitant les rois des nations et nous a expliqué qu'il n'y a point de salut pour ceux qui ne se soumettent pas à lui, bref, qui les domine pour leur bien, exactement comme Jésus a dit qu'il ne devait pas en être parmis nous.

      Moi, en tant qu'orthodoxe, je suis Jésus. Il n'y a pas d'autre nom sur Terre par lequel je puisse être sauvé.

      Chacun est libre de faire selon ses choix.

      Supprimer
  4. Le sheepshank est chez nous le nœud de jambe de chien, qui permet de raccourcir un bout sans avoir à le couper.

    Très utile, mais faiblement usité.

    Faut mettre un bâton dans les deux boucles opposées pour que ça tienne.

    PNL aux portes.

    Tof

    RépondreSupprimer
  5. J'ai un peu de mal à voir le rapport entre l'Amazonie et les célibat des prètres.

    Si Rome décide de recommencer à ordonner des hommes mariés, ce ne sera qu'un retour à une pratique orthodoxe.

    Le célibat des prêtres date de la réforme grégorienne. Avant le 11e siècle, l'Eglise d'Occident avait la même pratique que l'Eglise d'Orient : les hommes mariés pouvaient acceder aux rangs de diacres et prêtres.

    En réalité dire cela revient à regarder le verre à moitié vide. La réalité est beaucoup plus simple : dans l'orthodoxie, il faut avoir été moine pour devenir évêque. Et évidemment les moines font voeux de célibat. Donc par opposition ont peut dire que les hommes mariés peuvent devenir diacres ou prétres, mais en réalité tous les hommes le peuvent, moines y compris.

    Donc au 11e siècle, ce que Rome a modifié ne visait pas particulièrement les prêtres mais visait à permettre à des non moines de devenir évêques pour peu qu'ils acceptent restent célibataires.

    Pourquoi faire? Pour permettre à la noblesse de Rome s'était emparée du trone pontifical de se maintenir au pouvoir sans avoir à se plier à la règle orthodoxe qui impose une vie monastique à tout le haut clergé.

    En fait du 9e au 11e siècle le Vatican a été l'objet d'une lutte d'influence entre 3 forces : L'empereur germanique (dont l'atout était le filioque, arme de rupture avec l'Orient), les patriciens romains (dont l'atout était le contrôle de la ville) et Constantinople qui tentait de maintenir l'orthodoxie à Rome.

    J'ai déjà raconté ici comment les partisants de l'emperuer germanique ont assassiné le saint pape Jean VIII qui fut le denier à resister à l'introduction du filioque. Son assassinat fut maquillé en scandale : il fut accusé post mortem d'etre une usurpatrice : la passesse Jeanne. Il n'y eu pas d'enquête (la papessae ayant été lynchée par la foule selon le mythe) et evidemment il n'y a pas eu de canonisation, du moins en Occident. L'Orient l'a reconnu comme martyr et saint.

    L'orthodoxie vaincue, il n'est resté que deux camps : les Germaniques et les patriciens Romains. Ils se sont entendus pour réformer la procédure de nomination du pape et ont réformé l'Eglise d'Occident en 1050 en imitant à la fois l'empire Romain et l'empire carolingien :
    - Constitution d'un état.
    - Le pape prend le role de l'empereur (cape écarlate)
    - Instauration d'un sénat (tenue pourpre) : les cardinaux
    - Le sénat, pardon le collège des cardinaux, nomme le pape.

    Auparavant c'était le saint synode de l'Eglise d'Occident qui nommait le pape et puis soumettait le choix pour aprobation aux 4 autres patriarches (Constantinople, Antioche, Jerusalem et Alexandrie).

    Constantinople récoltait les avis des autres patriarches et s'ils étaient positifs, incrivait le nom du nouveau pape sur les Dyptiques qu'elle etait chargée de tenir.

    Entre le 9e et 11e siècle, le nom des papes les plus scandaleux avaient été rayés des dyptiques quand les échos des frasques vaticanesque étaient parvenues jusqu'en Orient. Ce qui avait envenimmé les relation entre les bouillants papes scandaleux et "les Grecs" comme on disait à Rome pour parler de l'Eglise d'Orient.

    Bref, tout ceci était fini (en Occident du moins) et désormais les rejetons de la noblesse romaine pouvaient faire une carrière sénatoriale en tant que cardinal.

    Sauf qu'ils n'avaient pas la moindre envie de se retirer du monde pour devenir moine.

    La règle orthodoxe a donc été jetée aux orthies et en lieu et place on a instauré le "célibat".

    Voili. Voila.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin... Voili voila, non. La réforme n'est pas bien passsée du tout. Les Eglises locales se sont rebiffées les unes aprs les autres, à commancer parles gremains, qui ont lancé le protestantiqme, suivi des Suisses, Anglais, les gallicans, (sans parler du schisme d'Orient) avec des fortunes diverses. La réfome grégorienne a mis le souk dans toute la chrétienté et est en grande partie la cause de la situation pitoyable de l'Occident chrétien aujourd'hui.

      Donc, c'est quoi le sujet? Le célibat des prêtres? Ben... C'est juste le sommet de l'iceberg. Bonne chance François. Je prie pour ton Eglise.

      Supprimer
    2. Votre exposé est passionnant mais à mon sens un peu partiel puisque tres axé vers la dimension geopolitique.

      Si l'Esprit Saint a inspiré l'Eglise catholique pour prendre une telle décision (célibat des prêtres) alors on ne peut pas négliger les effets éminemment positif pour l'homme.

      Ainsi le prêtre n'est pas essentiellement tourné vers l'amour ''eros''(entre un homme et une femme) mais plutôt ''agape'', l'amour universel.
      Ça tombe bien Catholique veut dire ''universel'' n'est ce pas ?

      Lyriko

      Supprimer
    3. Géocedille, je me souviens très bien de tes explications sur le mariage des prêtres.

      Le pape lance sa campagne de « l’écologie radicale ». C’Est un genre « d’encyclique sociale » mais du pauvre...

      Je ne sais même pas si la nouvelle encyclique sociale sera écrite de son vivant. Donc, la dernière fait loi.

      Le Vatican, la politique du Vatican c’est cette encyclique qui donne la marche à suivre quel que soit le pape.
      si celui qui l’a signée meure, l’encyclique demeure.

      C’est la planification vaticanesque du monde.

      F. trouvant que le Vatican n’est pas assez inclusif et écologiste jette sa pierre, style addendum...

      Assez rigolo, au final. Il veut rester dans l’histoire...

      Évidemment l’eglise Est partagée.

      Rappel : le pape est le gardien du dogme.

      C’est tout :)

      Il fait exploser le Vatican de l’intérieur.

      Supprimer
    4. F. c’est un genre de « terroriste ».

      :))

      Supprimer
    5. Ben justement non. Le gardien du dogme, tradtionellement, ce sont les conciles oeucuméniques (et thélogiquement l'Esprit Saint qui préside lesdits conciles.)
      Ce qui répond aussi à Lyriko. On ne peut pas se prévaloir que l'Esprit Saint avait inspiré la réforme grégorienne car elle n'était pas consécutive à un Concile Oecuménique. Les Cardinaux n'ont aucune justification théologique et l'infallibilité pontificale repose sur l'infallibilité pontificale. Ce n'est pas bien spirituel tout ça. Par contre les motivations temporelles du Vatican sont flagrantes.

      Merci, je connais la différence entre eros (en fait erotas) et agapè.

      Le souci c'est que Rome, lors de la réforme grégorienne, a ouiblé une troisième version grecque du verbe aimer : philia et plus précisément philadelphia. L'amour de son frère.

      Commencons par remettre la philadelphia au centre des relations interchrétiennes et l'agapè ne sera pas bien loin.

      Ce que vous (catholiques) dites sur le célibat des prêtres est typique de l'entêtement de saint Pierre à ne pas vouloir suivre les instructions du christ quand ce dernier voulait lui laver les pieds.

      D'abord Saint Pierre refuse. Il veux un Dieu seigneur et non un Dieu serviteur.
      Jésus lui dit qu'on ne rendtre pas au royaume des cieux avec les pieds souillés.
      Saint Pierre lui demande alors de lui laver la tête.
      Et Jésus lui explique que le baptête a déjà lavé sa tête, que seuls les pieds sont souillés par la poussière du chemin de la vie terrestre.

      Bref. Soit les Catholique en font trop soit ils n'en font pas assez (vous conviendrez j'imagine que saint Pierre préfigure Rome?)

      Et bien en l'occurence vous en faites trop. Et du coup vous recrutez des prêtres déviants car vous excluez les hommes ayant la vocation mais qui ne veulent pas pour autant renoncer à une famille.

      Je n'ai pas à vous dire quoi faire, la loi canonique dit que chaque évêque est responsable de la bonne économie de ses ouailles. Je n'ai donc pas à dire ce que l'évêque de Rome devrait faire. Je fais juste remarquer que l'entièreté de l'Orthodoxie, depuis le jour où Saint Pierre à fondé l'Eglise d'Orient à Antioche, ordonne des hommes mariés sans discontinuer. Et nous n'avons pas de scandales pédophiles.

      Dernier point : Nous disons aussi le symbole de la foi (à part le filioque) :
      Je crois en l'Eglise, une, sainte, apostolique et universelle (katholikè).

      Catholique, dans le crédo, est un adjectif, pas un nom propre et encore moins une marque.
      Pendant longtemps le Vatican a utilisé le terme "Eglise Catholique (TM)(R)(C)" comme si elle avait un droit d'exclusivité.
      Ca change un peu depuis Vatican 2. Un peu mais guère.

      Supprimer
    6. Tout cela est très éclairant et il n'y a rien d'autre à dire.

      simplement je persiste à defendre les prêtres puisque si j'ai bien compris vous insinuez que leur célibat les pousserait à la pedophilie, savez vous que 81% des prêtres accusé de pedophilie sont homosexuel?
      Donc le mariage avec une femme ou pas n'a rien à voir dans ces immondes crimes au sein de l'Eglise.
      http://www.laurarizzerio.be/les-billets-du-jour/45-pretres-pedophilie

      Le Père Pages nous avait montré une statistique qui disait qu'il y avait 3 fois plus de cas de pedophilie dans l'éducation nationale que chez les prêtres.
      Pourtant les professeurs n'ont pas fait vœux de chasteté non?

      Pour terminer il y a une justification théologique au célibat des prêtres la voici :

      https://saintebible.com/matthew/19-12.htm

      ''il y en a qui se sont rendus eunuques d'eux même pour le royaume des cieux, que celui qui peut comprendre comprenne''

      Lyriko

      Supprimer
    7. Annie Cordy La Bonne du Curé 1975 Audio HQ

      https://www.youtube.com/watch?v=N8fnNbf80kw

      :)

      Supprimer
    8. https://www.youtube.com/watch?v=f10RSCI-_zk

      Supprimer
    9. Vous m'avez mal compris Lyriko, je n'ai jamais dis que le célibat poussait à la pédophilie.

      J'ai dit que le rectrutement de l'église latine excluant les hommes mariés augmente statistiquement le recrutement de ceux qui n'ont pas envie de prendre femme, symptomatiquement les non hétérosexuels.

      Vous me direz : oui mais chez vous, les orthodoxes il y a plein de popes célibataires aussi.

      Oui et non.

      Nous avons plein de popes célbataire car ils étaient moines avant d'etre ordonnés.

      Un moine n'a rien à voir avec un non hétérosexuel. Il ne renonce pas juste aux femmes, il renonce au monde. C'est bien plus large que la dimension sexuelle.

      En fait, à mon humble avis, c'est le recul du monachisme qui est à la base des soucis de l'Eglise latine : Dans l'orthodoxie, et ce depuis les pères du desert, les moines forment le vivier du clergé. Il n'est pas possible de devenir évêque (et donc encore moins métropolite ou patriarche) si l'on n'est pas moine.
      Les hommes d'église ne sont plus des hommes du monde, ils se consacrent uniquement à la vie monacale et ne montent dans la hiérarchie qu'appelés par les fidèles. C'est la mise en pratique du "les premiers sont les derniers".

      L'Eglise latine, depuis la réforme Grégorienne, a instauré un clergé non issu du mondre monacal. Du coup on entre dans la hyérarchie pour faire carrière, si possible pour etre dans la cours pontificale, pour gagner un évêché, une robe pourpre et, si possible, devenir pape.

      Je dirais (en forcant le trait) que cela génère un clergé de courtisans alors que nous avons un clergé de moines.

      Vous me direz, l'homme qui s'est fait moine à 25 ans peut devenir un courtisant à 60 et ça arrive. Mais l'important c'est que le recrutement s'est passé sur d'autres bases : sur celles du renoncement au monde et le renoncement à soi.

      "Que celui qui veux être le premier soit l'esclave et le serviteur de tous."

      Amen

      Supprimer
    10. Idem pour les nones.
      Mais, bon... chez nous, les catholiques , avant sainte Thérèse d’Avila (la grande) les couvents fonctionnaient à peu près comme de joyeux lupanars.

      On y a envoyé Thérèse pour y remettre un peu d’ordre, elle en fut sanctifiée.... c’est tout dire ...

      Sainte Thérèse de Lisieux (la petite) est bien plus sainte...

      Quand j’étais enfant, dans la ville, allait et venait « le fils de l’évêque »... son père est mort en pourpre.

      Les popes sont sympathiques... ils t’accueillent quand tu entres visiter leur eglise, ils t’expliquent l’importance de leur relique et te font la conversation... ils sont proches de toi, physiquement.

      Déjà enfant, quand je voulais me confesser (et, oui ! :) il fallait quasi prendre rendez-vous ou venir à l’heure.

      Le pope c’est quelqu’un d’immédiatement accessible...

      Je ne sais pas si c’est encore comme ça.... j’espère.

      En France, la porte des églises est fermée, même plus possible de s’assoir ou prier......un comble !

      Du coup, La Chapelle Sainte Rita, reste mon lieu préféré pour un moment de recueillement...

      Supprimer
    11. Ici les églises jusqu'à la plus petite chapelle sont ouvertes.

      Il m'arrive souvent d'entrer dans une chapelle devant laquelle je passe rien que pour voir les icône et les fresques quand il y en a.

      En général tout le nécéssaire pour allumer un cierge, une lampe à huile ou de l'encens est là. Y'a qu'à tendre la main.

      Pour l'instant on n'a pas encore d'attentats contre les monuments religieux ici même s'il y a eu des vols dans le monastère non utilisé accroché au dessus de la rivière. Il date du 11e siècle. On a volé toutes les icônes de l'iconostase de la chapelle (qui était anciennes mais sans doute pas autant que le monastère. La plaie sont les trafiquants d'art. Depuis la lourde clef du monastère est gardée par le kiosquier du village. Il suffit de lui demander et il vous la passe. La maison du bon Dieu est ouverte à tous.

      Les popes ne sortent pas tous du même moule. Il y ena des qui sont adorables et d'autres plus austères. Mais ils ont devoit d'etre disponibles à la demande. C'est un sacerdoce, pas un métier. Par exemple on peut lui demander de venir bénir sa maison à la fin des travaux. Ou de venir célébrer l'office dans sa chapelle privée le jour de la fête du saint auquel elle est consacrée. Et ici il y en a plein des chapelles privées.

      Par contre il n'y a pas de crise des vocations pour l'instant. La pluspart des villages ont leur pope. C'est plutôt la population rurale qui est partie quoiqu'avec la crise le flux s'inverse un peu.
      Pour la confession, il suffit de venir avant la liturgie, laquelle dure bien plus longtemps que la messe latine. Il y a une phase de préparation avec la cérémonie d'habillage du pope (avec prières enscensoir et tout) puis la la préparation du pain (qui est levé) et du vin qui se font aussi avec prières.
      Si on est venu se confesser ou demander une pière pour des proches avant la liturgie, le pope découpe un morceau de pain pour chacune des personnes concernées et la citera lors de la liturgie.

      Et puis ce qui importe c'est de faire pénitence devant Dieu, ce qui est possible devant la communauté lors de la liturgie, comme le faisaient les premiers chrétiens. Le pénitent fait alors la "petite pénitence" en touchant le sol de la main avant de recevoir la communion. La grande pénitence se fait soit à genoux soit allongé au sol de tout son long.

      Si la liturgie dure longtemps, les fidèles n'arrivent pas tout de suite. Un certain nombre papottent dehors et attendent que ce soit le moment de l'eucharistie pour entrer. D'autres se porte volontaires comme psaltes (on chante les psaumes dans la liturgie de saint Jean Chrisostome) ou pour dire le credo. Il y en a toujours, dans les villages, pour apporter des petits gateaux, du café et du Tsipouro pour l'offrir à la sortie de l'église. C'est selon son humeur.
      Moi j'aimais bien faire l'enfant de choeur, surtout pour allumer l'enscensoir... :-)

      Supprimer
    12. D'ailleurs je me souviens qu'on se bagarrait entre enfants de choeur derrière l'iconostase pour savoir qui aurait l'enscensoir. Le pope était obligé de nous gronder entre deux "Kyrié eleison". Mais jamais il ne nous a dit un mot de reproche une fois la liturgie terminée.

      Je regrettes juste un truc. Au village on ne nous habillait pas en "enfant de coeur" avec la robe en soie byzantine décorée de croix dorées et tout ça.

      J'aurais viré pope sinon.

      Supprimer
    13. J'aime bien tes récits orthodoxes Géocédille. ;)

      Si je devais retourner à l'église, j'irais sûrement vers les orthodoxes d'autant plus qu'une de mes grand-mères l'était elle-même (russe). Elle nous a certainement transmis des choses différentes des cathos sans que l'on ne s'en rende compte.

      J'y pense. J'y pense. Je me sens comme orphelin.

      Supprimer
    14. :)

      Je voulais devenir bonne sœur. Qui, n’a pas voulu entrer dans les ordres ? L’habit fait le moine. :)

      Les vols, ça ne m’étonne pas. La décoration de ces églises est très «chargée ».... quel dommage...en France, plus de cloche qui sonne, portes fermées, églises vidées de toute décoration...églises brûlées...
      En une demi génération.

      Églises des villages désertées.. 1 curé pour 6 à 10 paroisses.
      L’an dernier ça a été une boucherie.

      C’est le plan. Pourtant notre pape inclusif devrait forcer le respect :)
      Ou alors, l’inclusivité ouvrirait sur la destruction ?

      :)

      La nouvelle question qui agite nos médias : y aura t il guerre civile ?

      C’est déjà la guerre civile, l’explosion sociale, la vraie question est plutôt : alors, c’est quand le jour de l’égorgement de masse ?

      Tout le monde regarde ses pieds.
      Nous sommes dans une vision courtermiste.

      Supprimer
    15. Pas mieux ailleurs dans le monde occidental riche.

      La suisse, la Norvège et le Danemark tirent leur épingle du jeu dans le classement du bien vivre, Sydney en Australie aussi.

      Les USA, non. Le haut du panier c’est Singapour

      La France est en 25° position pour la qualité de vie. A perdu encore 6 places.

      Classement w.bank via the economist.

      Vivre à Luanda doit être bien plus fun qu’à Paris.

      Ça me fait penser au Liban. Un paradis il y a 70 ans. Ce que la majorité ne sait pas ou a oublié.

      Des gens éduqués +++ des plages et du jasmin, de l’argent... un paradis.

      Aujourd’hui qui veut aller au Liban ?

      Encore de 2 à 5 ans et la France sera comme le Liban, effacée.

      En Californie ils deviennent fous. Je ne vois pas d’autres mots. Baltimore est plus dangereuse que Bamako, NY se dépeuple..

      Belle réussite ! :) collégiale occidentale ! :))

      Londres, malgré tout, reste davantage sécurisante que Paris ou LA, avec un meilleur niveau universitaire.

      L’empire résiste mieux. Quant aux allemands je note qu’ils sont incapables d’etre Leaders au niveau de la R&D ou des universités en général.

      C’est Vienne qui remporte la palme du bien vivre en Europe avec Zurich :))

      Pourtant il n’y a pas la mer :)



      Supprimer
  6. Wendy : c'est ça que j'aime chez toi (ici), tu lance un pavé dans ta marre, esquisse ta compréhension des choses (je te suspecte de simplifier au maximum pour rester audible au + grand nombre) et tes amis viennent ensuite éclairer, parfois des sujets complètement différents de ceux posés au départ.
    Merci à vous tous. Même ceux qui viennent se porter en faux, car rien n'est ni blanc ni noir et c'est agréable de voir les rhétories se dresser les unes faces aux autres lorsqu'elles élèvent mon niveau ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Seb,

      Les commentaires sont le plus souvent plus intéressants que le contenu. Et les échanges parfois musclés permettent d’éclaircir les idées.

      Merci à tous les commentateurs !!!!!

      Supprimer
  7. bon, ça s'applique aussi pour : esquisses
    j'imagine que doit y'en avoir d'autres...

    RépondreSupprimer
  8. "le pape F. va finir avec une balle dans la tête si ça continue.."
    Tu crois vraiment qu'ils n'ont pas essayer.
    Je te redonnes cette lecture pour situer le pape François dans le marécage,heureusement qu'il est protégé:
    http://octp-news.blogspot.com/2016/10/quen-est-il-du-pape-francois.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben dis-donc, si c'est lui le moins pire...

      Supprimer
  9. @Wendy
    L'Eglise Catholique a été institué par Dieu lui même .
    Et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle.

    Tout ce qui arrive à l'Église meme dans le but de la détruire, par des personnes mal intentionné, est permis par Dieu pour un bien plus grand que nous verrons bientôt .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jésus a institué l'Eglise. Il n'y a qu'une seule Eglise, sainte, apostolique et universelle. Ce qui pose un problèmes aux myriades de chapelles protestantes.

      Quand à savoir si l'Eglise du Christ correspond précisément à ce que vous entendez par Eglise Catholique, c'est un débat que vous feriez mieux d'avoir entre Cathos. Car saint Jean nous parle aussi de la Grande Prostituée, qui a tous les attributs d'une Eglise mais dont le calice est corrompu. Et le Christ nous dit "sortez d'au milieu d'elle, mon peuple."
      Les portes de l'enfer certes ne prévaudront pas sur l'Eglise, mais la Grande Prostituée, elle, sera dépecée. Il convient de choisir avec justesse.

      Supprimer
  10. Bergoglio est protégé par sa papamobile ; l'imposteur du vatican vient encore de sévir à Madagascar et un million de chrétiens qui se sont déplacés pour la messe n'ont pas compris qu'ils faisaient honneur à un jésuite antéchrist, antipape, ou faux prophète, l'avenir le dira; il a encore fait un discours pro-immigrationniste et marxiste, non pas en mission pour la religion catholique mais pour ses maîtres globalistes, sachant qu'il est franc maçon. Peut on appeler les chrétiens à avoir davantage d'intelligence et de discernement?

    https://www.youtube.com/watch?v=brKI8CZ7RwI


    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.