jeudi 19 septembre 2019

Laisser la moitié de la planète à l’état sauvage.




Un nouveau sondage publié le 17 septembre par le National Geographic révèle qu’en moyenne, la majorité des personnes interrogées dans une douzaine de pays veulent que plus de la moitié des terres et des mers de la planète soient protégées.

Ainsi, le projet Half-Earth du biologiste E.O. Wilson, qui consisterait à réserver la moitié de la Terre à la vie sauvage, apparaît comme plébiscité, afin d’atteindre l’objectif de Paris visant à limiter le réchauffement planétaire à 1,5° C. et à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies. .

Source

Charge à cette moitié de la population de trouver les solutions pour nourrir 9 milliards d’humains et leurs animaux domestiques. Leurs chers petits pets... 

L'écologie stakhanoviste rend débile, pour rester polie.

La propagande, ça marche ! 

2 commentaires:

  1. Sauvages pour sauvages mangeons nous les uns les autres .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est effectivement très à la mode comme idée et ça rejoint celle-ci...

      Comme par hasard ! 😡🤬😡

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.