mardi 24 septembre 2019

Dégenrés dérangés.


(Photo russe 1989, rien à voir. Koike...)


L’urgence française : abolir la différenciation sexuelle sur laquelle est construite toute civilisation.

Des mesures pour donner à tous les enfants, filles comme garçons, "l'accès à un univers qui vous rouvre le champ des possibles."

La secrétaire d'État entend lutter contre les stéréotypes qui ont la vie dure, et se renforcent même dans le monde des jouets. "On part d'un constat qu'il y a très peu de femmes dans l'industrie. On s'aperçoit que lorsqu'on remonte à l'origine des causes du peu de femmes dans l'industrie, c'est que les petites filles ne se projettent pas dans la technique, dans la technologie, dans les figures d'ingénieurs. Et ça commence très tôt, avec les jouets."


Pour cela, les industriels et distributeurs de jouets s'engagent à préférer les formules comme "faire comme les grands" plutôt que "faire comme maman" ou "comme papa" et utiliser des visuels neutres.
Il s'engagent aussi à intégrer des jouets scientifiques et des déguisement liés à la technique et la technologie pour les filles et réciproquement, ils devront intégrer des jeux et déguisements liés aux travaux ménagers, activités domestiques et soins pour les garçons. Source
—— PMA, Jouets, GPA, éducation au genre ? 
Au final, on efface la sexualité. Il ne nous restera que les drogues pour oublier. Ça, c’est une blague. 
Sérieusement, ce qui se prépare c’est un eugénisme chic, pour sauver la planète. Quelle différence avec l’eugénisme d’antan ? Aucun, mais le prochain c’est pour le « bien ». 
De plus nous avons maintenant à notre portée (:) les outils de manipulation génétique !
Si vous croyez que tout le monde aura le droit à la reproduction en 2050, vous vous mettez un doigt ! (Dans l’œil ?)