vendredi 13 septembre 2019

Arabie Saoudite, l’Aramco attaquée brûle.

Aramco oil factory in Buqyaq.

Une attaque, une explosion ? Le pouvoir ne communique pas. 

Certains n’auraient-ils pas apprécié l’ «entrée en bourse » de l’Aramko ? Le Yémen ? 

L’Iran ? 

Le peuple ? 

Al Quaïda ou associés ?



Un banal mégot dans la charpente ? 

Dans les tweets ci-dessous, de courtes vidéos. Ouchhhhhh ! 

Une source

Une autre

Les deux plus grosses raffineries saoudiennes attaquées. Le prix du pétrole en hausse demain ? 



Une attaque de drones. ?! 

(Cf : source. C’est pas bon... du tout...)

Dans l’eschatologie les puits de pétrole en feu sont un signe de l’apocalypse (;).

Ahmad Algohbary (@AhmadAlgohbary)
Breaking: Reports of explosions in Buqyaq, #Saudi Arabia. pic.twitter.com/qkJ9xGc9ji


Taimur A Calson® (@TACalson)
Breaking News🚨: Confirmed report of heavy gunfire & explosions coming out of "Aramco". Saudi Arabian Oil Company (formerly Arabian-American Oil Company), is a National Petroleum & Natural Gas Company. Its American compound is a gated Oasis located in Buqyaq Saudi Arabia.
Alex Salvi (@alexsalvinews)
#NEW: Multiple explosions have been reported at the Aramco oil factory in Buqyaq, Saudi Arabia. No word yet on the origins of the blasts.
pic.twitter.com/EEVmsxB8o1

6 commentaires:

  1. Et pourquoi pas israel?

    Ah oui, c'est vrai que c'est pas (((leur))) genre de poignarder leur "alliés" dans le dos......

    RépondreSupprimer
  2. "Dubai: Update: Yemen's Iran-backed Houthi rebels on Saturday claimed drone attacks on two Saudi oil facilities, according to the group's Al Masirah television.

    The rebels launched "a large-scale operation involving 10 drones that targeted refineries in Abqaiq and Khurais in eastern Saudi Arabia," Al Masirah said."


    Je vais aller faire mon plein histoire de faire monter le prix du pétrole. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L’attaque a de nouveau été revendiquée par la rébellion houthis qui, depuis 2015, contrôle le nord et la capitale du Yémen Sanaa. Les Houthis, soutenus par l’Iran, grand rival régional de l’Arabie saoudite, revendiquent régulièrement des tirs de drones ou de missiles en riposte aux frappes aériennes de la coalition militaire menée par l’Arabie saoudite, qui intervient depuis 2015 au Yémen."

      "Mais, cette stratégie des Houthis s’inscrit dans le conflit, beaucoup plus large, qui oppose d’une part l’Iran, soutien des Houthis, et d’autre part les États-Unis, soutien des Saoudiens, leur principal allié dans la région avec Israël."

      https://www.ouest-france.fr/monde/arabie-saoudite/arabie-saoudite-des-drones-bombardent-deux-installations-petrolieres-6520020

      PTDR

      Oui, c'est l'Iran les gars, oui, puisqu'on vous le dit...

      La semaine dernière, le liban utilise des drone iranien contre israel, cette semaine le yemen utilise des drones iranien contre l'arabie saoudite...

      Juste au moment ou l'Iran relance son programme nucléaire dis donc...

      Si ça c'est pas un hasard alors!!

      Supprimer
    2. Une simple coïncidence...

      https://www.zupimages.net/up/19/37/aciq.gif

      Supprimer
  3. C'est tout ce qu'ils ont trouvé pour faire monter le cours du raffiné pour réussir leur IPO merdique les saoud ?

    Ils sont pendus les saoud, fins de mois difficiles ?

    Tintin au pays de l'or noir, le retour !

    Encore un coup de Rastapopoulos !

    Tof

    RépondreSupprimer
  4. Bien plus simple. Un coup en interne. L ARAMCO savait que on introduction en bourse était risquée et donc obligation de contre carrer les risques financiers (très peu de demande car le cours était trop sur évalué) par un appel d air .. sur le terrain.. Et donc.
    CARVAJAL

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.