samedi 24 août 2019

Quand M pense « écologie ».



(Il pompera Jadot jusqu’à la moelle).

😮🧐😳

.... je me relis : il pompera le réservoir des voix de Jadot jusqu’à la dernière goutte. 

😇

————-

Minute cynique... le CETA, c'est un truc à la con, avec ça, j'ai perdu des voix et les permanences de mes députés ont été vandalisées. 

Je me suis fâché avec les paysans, avec les écolos, avec les gauchistes, la classe, je vais finir par le mettre tout le monde à dos, en admettant que ce ne soit pas déjà fait. 

Heureusement, il y a Bolsonaro, avec ses feux de forêt. 

Nous, en Europe, on a déforesté à mort à certaines époques, au Moyen-âge, pour les cultures, puis à l'époque de la grande marine à voile. Maintenant on bétonne, on supprime l'équivalent d'un département en verdure tous les dix ans, mais nous au moins, on est discret.

 Bolsonaro, il a des gros sabots, il est chez lui, mais on s'en mêle, merde à la fin, cette forêt, c'est le poumon du monde, du moins, on va dire comme ça. 

Les Saoudiens, avec leurs pistes de ski en plein désert, ou les Chinois, avec leurs centrales à charbon, ça ne vaut pas plus cher, mais on ne dit 
rien, on a besoin d'eux. 

Le Brésil, tu penses, leur viande aux hormones et leurs avions Embraer de seconde zone, qu'est ce qu'on en a à foutre. 

Le bon angle d'attaque, c'est le Mercosur. Après le CETA, je ne pouvais pas remettre ça, ouvrir la porte à leurs boeufs, leur soja, leur maïs et leurs travelos transgéniques, c'était un suicide. 

Là, je vais en rajouter une couche, en plus, il est d'extrême droite, allons y gaiement. Je vais te me le traiter de menteur, de voleur, de bandit, d'incendiaire et je vais reconquérir les voix de gauche, faire remonter ma 
popularité, mais surtout, je me dispenserai de signer cet accord de 
merde. 

Je suis trop fort et en plus, j'ai du bol. Les incendies de forêt, ça a du bon...