lundi 8 juillet 2019

Tour de force journalistique !

Source

Comment le patriarcat empoisonne la société nigériane.


Dans ce texte, Ibitoye Segun Emmanuel cofondateur de la start-up de santé publique LifeEdge, dénonce un machisme toxique, qui imprègne la politique, l'économie et la société au mépris de la vie de nombreuses Nigérianes.


Rappel :

Depuis plusieurs années, le Nigeria est le théâtre de tensions religieuses entre musulmans et chrétiens. La secte islamiste Boko Haram, qui a pour objectif de faire appliquer strictement la charia dans tout le pays, a mené de nombreuses attaques, essentiellement dans le nord du Nigeria, qui ont fait des milliers de morts depuis la mi-2009. Sourcea

Pas une seule fois dans l’article il n’est question de l’islam, on parle « crimes d’honneur et excisions » comme si ces pratiques descendaient du ciel...au Pakistan on relève aussi les mêmes soucis lié au « patriarcat ».

Mais LOL ! Here we hare, guys ! 


3 commentaires:

  1. L'excision, c'est chrétien, Non ?

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont oublié de rajouter "blanc" à patriarcat. Mais il est vrai que c'est devenu un pléonasme. Donc, on doit comprendre que le malheur des femmes nigérianes est dû aux hommes blancs. CQFD.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.