mardi 2 juillet 2019

reconnaissance faciale, le tri des humains.



Depuis plusieurs mois, des boutiques américaines testent un nouveau système de sécurité, comme le rapporte le quotidien The Seattle Times

... un système de reconnaissance faciale ...dès lors qu’un individu entre dans le magasin, son visage est enregistré. En un clic, il peut ainsi être référencé comme “connu”, “inconnu” ou associé à une alerte, en cas de danger. Le système First Line n’est pas lié à une base de donnée.

(Jusqu’à quand ?) 

Son efficacité repose donc avant tout sur l’enregistrement des visages connus par les gérants des boutiques. Si le visage d’un individu est masqué, la porte restera également verrouillée.

....une vingtaine d’enseignes ont adopté la technologie First Line à travers le pays. Il revendique une baisse de 95% des appels aux forces de l’ordre et une chute des vols de 50%...

Source

—— croiser les données est un jeu d’enfant, un petit investissement informatique, un prolongement du logiciel qui peut s’implémenter en quelques jours... 

Imaginons un monde dans lequel seuls ceux qui auraient un compte bancaire créditeur pourraient entrer dans les magasins...Ou dans les hôpitaux ou dans les bibliothèques...