vendredi 12 juillet 2019

Le vendredi, c’est GN.



Les gilets noirs au Panthéon.
😂 Robespierre, spéciale dédicace.

De visu, ces gars ne sont pas des sans-papiers. C’est la diaspora, sénégalaise, ivoirienne et congolaise. Je dis ça par expérience :). Je peux me tromper, bien sûr, mais les migrants accumulés dans les tentes Porte d’Aubervilliers, Porte de La Chapelle....et ailleurs, ne sont pas dans cet état.

Aucune communauté n’a encore pensé à entrer au Louvre décrocher (la copie) de Mona Lisa ?

« La France accueille » ? Ce n’est pas ce que je constate. Quechua accueille.

Nous la «communauté » blanche, 😂 demandons :
1) la sortie du franc CFA.
2) des structures d’accueil organisées.
3) des unités d’habitation.

Dans les faits c’est impossible car la pression migratoire est trop forte. 500 migrants /jour arrivent à Paris. Chiffres officiels. Davantage, bien sûr.

La générosité, c’est une question d’échelle.

Je me demande aussi si les dossiers des premiers migrants de 2013-14 ont été traités. Tout ça n’a pas commencé en 2015 mais bien avant.

C’est la vie sauvage, la jungle, les abus, les morts, bref, c’est l’enfer. C’est une pluie de sauterelles hors contrôle parce qu’incontrôlable.

Les JO, je les sens mal 😉.

Dans mon quartier noir africain-musulman-animiste et algérien nous n’avons ni roms, ni migrants, c’est pas bon pour le commerce. La police invisible « nettoie ».

In vivo : « la tragédie des communs ».

À un bout de la rue, le même dealer algérien depuis des années, ses amis sont en face. À l’autre bout de la même rue, sur le même trottoir, un groupe de dealers noirs africains assis sur des chaises. Chez moi, c’est la dope, deux rues plus loin, la prostitution, puis la contrefaçon.

Je n’ai pas de souci d’insécurité. Ici tout est sous contrôle sans que je ne vois jamais la police.

«bonjour, ça va ? Ça va ! ». « Tu veux t’assoir ? ». Il fait chaud, on plaisante un peu et ainsi va la vie.








19 commentaires:

  1. Des demandeurs d asile qui travaillent et payent leurs impôts raison pour laquelle ils veulent être régularisés , dixite le "sans papier" interrogé par m6.
    Effectivement, tout est mélangé pour desinformer.. Étaient ce vraiement des demandeurs d asile ?
    Dans tous les cas pour avoir travaillé en centre d accueil et d orientation pour DA, les fameux créés en urgence pour démanteler les jungle... Le système français est pensé pour créer des sans papiers. . Mais aussidans le cas où la personne est régularisée,pour faire venir les familles sans grande difficulté sans vérification des conditions d accueil.. La France entasse avec ou sans papiers.. Des êtres humains sont instrumentalisés, maltraités... Pendant que d autres mangent du homard et boivent du champagne à gogo.. A non pardon il est allergique aux crustacés et le champagne lui donne mal à la tête a_t_il dit pour se défendre..
    Pour en revenir aux gilets noirs je suis bien d accord ça sent pas bon ..

    Pauvre France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est ça : créer des sans papier !!!!
      La fabrique des esclaves.

      Supprimer
    2. Utiles pour ramasser du coton et des radis NOIRS !

      https://www.facebook.com/watch/?v=1059531167770552

      Il ne reste plus qu'à les stériliser comme au bon vieux temps ! Lamentable...

      Supprimer
  2. pas d'insécurité dans ton quartier wendy ? tu veux dire qu'il y a pas de vol, viol petite délinquance qu'il y a dans les autres villes de france normalement ? on est dans plus en sécurité en territoire conquis qu'en territoire français ? tout ça pour le business ?

    et deux rues plus loin il y a la prostitution ? quelle rue par hasard ? Car les dealers et les mecs assis a rien "foutre" je les voit mais pas la prostitution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu descends vers Barbès /Marcadet /ordener, le bas de la rue Doudeauville, devant les portes entrée /immeuble pendant la journée.

      La nuit le parcours est différent mais la nuit, j’évite de me promener :))

      La nuit, les prostituees emmènent leurs clients dans les cours ou carrément dans les escaliers d’immeubles (y compris le mien) pour faire affaire.

      Quand on rentre tard chez soi on peut déranger.

      Rue doudeauville /Barbès dès 14h les mères de famille se prostituent en groupe les unes gardant les enfants des autres pendant un moment à tour de rôle.



      Supprimer
    2. Elle est minable ta délinquance. Ici dans le 92, les mecs roulent en merko AMG et autres RS8 à 150K, tous sub-sahariens.

      Le nid est à Nanterre.

      La nouvelle aristo de la came.

      Les keufs ferment les yeux dans leur Kangoo. Ils préfèrent te serrer pour un stop défectueux sur ta Twingo !

      C'est tout ce qu'ils arrivent à rattraper.

      ça fait une "affaire" résolue.

      Un bâton ça s'appelle !

      Le Kommissaire du coin est content de sa prime de fin d'année, 20K au bas mot. ça fait cher le pneu lisse.

      Pas rare qu'on ait des rodéos de Lamborghini autour de l'hippodrome de St Cloud !

      Boum au Panthéon : Momone a invité ses "potes" pour fêter son arrivée.

      La Loi d'attraction ça s'appelle.

      Tof

      Supprimer
    3. ah oui carrément des mères de famille, mais dites moi c'est pas "halal" ce qu'elle font si elles sont bien ce que je pense ? (des musulmanes arabe/noir) et personne (leur "homme" leur "frère") ni allah ne leur dit rien a propos de leur activité illicite ? ou bien les impératifs financiers ont joug sur la religion ?

      Supprimer
    4. À Tof,

      La corruption du kommintern se voit dans la rue. :))

      À anonyme :

      Prostitution noire africaine. Les macs historiquement relèvent vers 23h Place de Clichy :)

      Religion ? Ça doit être mélangé.

      Ici, on a eu une tentative d’intrusion de petites gamines maghrébines mais elles se sont faites sortir par les subsahariennes et vite !

      :))

      Supprimer
  3. Tiens, moi aussi il m'est arrivé une aventure en rentant chez moi ce midi. Je vais vous la raconter.

    Avec le retour de la torpeur estivale, la faune a repris ses activités usuelles que les intempéries de ces derniers jours avaient interrompues. C'est ainsi que j'ai su que l'aigle qui loge dans les hauteurs du piton de granit avait eu un petit.

    L'aiglon s'est essayé à sa première chasse dans les ascendants chauds de ce début d'après midi. Au début je n'avais pas repéré qu'il s'agissait d'un novice. Il m'avait bien paru un peu petit quand je l'ai aperçu qui tournoyait au dessus du vallon mais j'avais mis cette apparence menue sur le compte de la distance.

    C'est quand il a fondu sur sa proie que je me suis rendu compte de sa proximité. Il n'avait pas disparu au delà de la crête comme je m'y attendais, il était là, sur l'autre versant de la ravine, juste à l'opposé du chemin, au pied d'un éboulis rocheux qui dépassait de la guarrigue. L'éboulis devait cacher un terrier dont il avait dû voir sortir quelque rongeur malchanceux alors qu'il virevoltait dans l'ascendant qui montait du coteau exposé au dur soleil de midi.

    Une fois au sol je l'avais perdu de vue. Les buissons épais d'épineux le dérobait à mon regard. C'est alors que j'ai réalisé que je n'étais pas le seul à avoir été surpris par la proximité de sa présence. Tous les oiseaux s'étaient tu. Les corneilles d'ordinaire si bavardes restaient couates. L'espèce de fauvette qui gazouillait avec entrain il y a un instant se faisaient on ne peut plu discrète. Même les cigales se retenaient de faire entendre leur grésillement entêtant.

    Le silence a été rompu par un envol groupé de colombes blanches qui tentèrent un rapide vol groupé en lacets vers l'abris de leur colombier situé dans les surplombs du village.

    Encouragées sans doute par le succès de cette manoeuvre, les corneilles désertèrent le valon par le bas, volant sans ordre en rase-motte et lâchant des croassements de mécontentement.

    C'est alors que l'aiglon s'est mis a crier. Un cri strident mais distinctement plus aigu que celui des adultes. Il répétait ce cris avec régularité toutes les demi minutes. Je ne le voyais toujours pas, mais je pouvais déterminer avec précision d'où venait ce cri répétitif.

    Je me demandais pourquoi il restait au sol à appeler de la sorte. S'était-il blessé? Etait-il dans l'incapacité de reprendre son envol? Au bout d'une trentaine de cris, un point noir se mis à tourner très haut dans le ciel au dessus de ma tête. C'était un adulte qui descendait lentement vers la ravine manifestement attiré par les cris de l'aigon

    RépondreSupprimer
  4. Belle aventure, Géocédille, merci de nous la partager. En connais-tu la suite ?
    Belle soirée, Rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rose.
      Mon internet me joue des tours depuis la tempete. C'est juste un signal 3G. Je le perd pendant des heures et puis il revient... l'antenne relais a dût s'en prendre un coup.

      Supprimer
  5. A ce moment j'ai commencé à me dire que j'aurais apprécié avoir la capacité de suivre les colombes ou les corneilles d'un coup d'ailes. L'aiglon continuait inlassablement ses appels et l'aigle adulte cédait progressivement de l'altitude si bien que je distinguais aisément maintenant les longues plumes écartées qui forment les extrémitées de ses ailes. Je n'avais plus guère envie de m'adonner à l'ornithologie et j'essayais plutôt d'évaluer mon rôle dans la situation. Est-ce que ma proximité inquiétait l'aiglon qui n'osait plus s'élancer dans la ravine? Etait-il en train d'appeler ses congénères à l'aide?

    Alors que je m'interrogeais de la sorte, l'aiglon s'envola à grand battement d'ailes et à grand renfort de cris perçants emportant entres ses serres sa victime sanguinolente.

    Le vantard voulait juste faire admirer ses exploits cynégétiques à sa parenté. Les deux aigles s'éloignèrent en direction du pic de granit et rapidement je les perdis de vue.

    La fauvette repris d'abord timidement son chant, puis plus vigoureusement quand les cigales recommencèrent à leur entêtant grésillement. Bientôt une première corneille survolat précautionneusement dans la ravine avant d'appeler par des cris rauques ses congénère. Et je repris mon chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as un réel talent d'écriture.

      Supprimer
    2. Merci Géocedille !

      On sent les taillis. Un moment de solitude dans la nature... si l’aigle t’attaque tu n’as aucune chance.

      Tu n’as pas un fusil ? Si tu vis dans la campagne, peut-être y-a-t-il des sangliers aussi.

      Les aigles sont magnifiques, leurs vols majestueux, en plus ils sont immenses....

      Pour ma part, j’aurais été verte de peur...si tu as pu voir ses plumes je penses au soulagement que tu as du ressentir quand ils sont rentrés au nid. :)

      Une carabine ? Un fusil de chasse ? Au cas où ...désolée pour ma trivialité...

      (Oui, un vrai talent !)

      Supprimer
    3. Si c'est ceux-là, ils sont effectivement costauds !

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Aigle_royal

      Chez moi ce sont les buses plus petites qui font le spectacle. Elles sont en guerre avec les corbeaux. Ces derniers depuis que leurs petits ont grandi sont en force. J'ai droit à des combats aériens dignes des guerres mondiales. :)

      Supprimer
    4. Imaginez quand il y avait ceux-ci dans les cieux :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Aigle_géant_de_Haast

      "l'Aigle de Haast chassait des proies pouvant peser de 60 à 100 kg, parfois même jusqu'à 200 kg, comme le moa. "

      Disparu il y a 600 ans seulement ! :)

      Supprimer
    5. Selon l'assos de protection des animaux du coin il s'agirait d'aigles de Bonnelli. Ils sont plus petits que les aigles royaux. 1m 50 d'envergure pour les adultes tout de même. C'est impresionnant.
      Ils n'attaquent d'ordinaire que les rongeur, cependant les gens du village ne se lassent pas de raconter comment un aigle avait voulu s'en prendre à une des poules du poulailler d'en haut du village et que le coq l'avait chargé et fait fuir. Je ne savais pas trop quel crédit accorder cette histoire à la marseillaise, mais deuis ma rencontre de tantôt, je veux bien croire que l'abus d'ouzo n'est pas à l'origine d'une grande part de la péripétie.

      Non Wendy, je n'ai pas de pétoire. Je pourais, ça se vend comme un rien chez Noé le quinquailler et tous mes voisins chassent. D'ailleurs tous les matins on entend l'echos des pétarades des Tartarins du coin.

      Il n'y a pas de gros gibier dans l'île. Du lièvre, des oiseaux en pagaille, des hérissons qui finissent sous les roues des gens pressés.

      Il parait qu'il y a des phoques de méditérranée aussi, mais les seuls que j'ai vu étaient des phoques du Marais qui débarquaient de Mykonos et il paraît que c'est interdit de les acceuillir à coup de plomb dans le string.

      Par contre je (ne) chasse (jamais) le poisson ou le poulpe en apnée au harpon (car c'est formellement interdit et qu'il faut respecter les directives européennes).

      Sinon j'ai trop les oiseaux pour les chasser. J'ai comme voisine une chouette-hulotte. Elle passe la nuit à fait tiou... tiou... avec la régularité d'un métronome. Ca fait des années qu'elle habite le creux du viel olivier du verger de la voisine. C'est ma berceuse. Le jour où il partira je crois bien que j'aurais des insomnies.

      Normalment, il y a un martin-pécheur qui peche sur le même spot où je plonge en apnée. Mais cet été, je ne l'ai pas encore vu. Il faut dire qu'un plagiste a ouvert dans la baie et il met de la musique club a fond pour plaire aux touristes bobos venus s'affaler sur des espèces de lits à baldaquin de plage... C'est d'un ridicule. Enfin. Chacun ses goûts.

      Supprimer
    6. La nature donne le bonheur ! :)

      Supprimer
  6. Hier pour l'invasion au Panthéon, c'était, selon le collectif de la chapelle debout : l'opération "debout les morts", "on vient sur la tombe de vos grands hommes pour dénoncer vos profanations..."
    https://www.facebook.com/CollectifLaChapelleDebout/photos/a.281756518823959/924265557906382/?type=3&theater

    Ces actions coups de poing sont insupportables car c'est au moins la 6ème fois et elle se multiplient. Regardez les "pseudos-victimes", elles ne font pas pitié et sont logées aux frais de la nation dans 45 refuges d'île de france alors que ces étrangers sont en situation irrégulière et n'ont rien à faire sur notre territoire; ce ne sont pas ceux qui logent sous des tentes queshua. Ils reconnaissent même gagner 60€/jour y compris le week-end en se faisant du black. Donc ils sont chez nous, ils envahissent et profanent nos bâtiments publics et privés par des invasions de masse, ils prennent le travail et les logements des français, et alors qu'ils sont expulsables, ils exigent des droits, ils exigent des papiers, ils ont des revendications, ils exigent de parler au 1er ministre! Et quoi encore? tu veux aussi ma maison, ma femme , ma fille, ma voiture, mon compte en banque, mon frigidaire et ma chemise?

    Mais ils n'ont pas compris ou n'en auraient-ils pas les capacités intellectuelles, que ce sont des clandestins et que le fait d'être sur le territoire français sans papier est illégal et constitutif d'un délit. Ce qui est choquant, c'est que toutes ces actions commando avec l'armée de la 5ème colonne africaine sont organisées par le collectif de la chapelle debout dirigé par un militant activiste de parents immigrés marocains, qui lance les actions à partir des réseaux sociaux (facebook/twitter) et rédige ses tracts de propagande en écriture inclusive en voulant culpabiliser la france, victimiser les africains et employant des termes excessifs et inappropriés(rafle, déportation, esclavage) pour attiser la violence et la colère. C'est lui qui est derrière tout cela ; qu'attendent les autorités pour poursuivre en justice cet agitateur et ordonner la dissolution de son collectif classé organisation politique sur le net, qui commandite des actions illégales et s'en vante de surcroît.

    Lors de l'invasion de l'aéroport de Roissy, le porte parole du collectif "la chapelle debout" (Houssam El-Assimi ) criait "La France n'est pas aux français, toute l'Afrique a le droit d'être là"; « On est chez nous, la France nous appartient » proclamait hier au Panthéon le porte-parole des Gilets Noirs.
    https://twitter.com/FrDesouche/status/1150022365805522945/video/1

    un rappel des actions récentes:

    - Panthéon 12/07/2019
    https://www.youtube.com/watch?v=To2vCof-GEQ
    https://www.youtube.com/watch?v=P4wxLGGztq4
    https://www.youtube.com/watch?v=1FawjxOW8ww

    - La tour elior à la Défense 12/06/2019
    https://www.youtube.com/watch?v=b7V8Se9Xmr8

    -aéroport de Roissy 19/05/2019
    https://www.youtube.com/watch?v=M__szJfDEGI
    https://www.youtube.com/watch?v=c4C7M3eJwAE

    -comédie française 16/12/2018
    https://www.youtube.com/watch?v=iDUAJCRRC4c
    https://twitter.com/AsslJay/status/1074399597596946432/video/1

    Mais qui donc assure le maintien de l'ordre républicain dans ce pays?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.