vendredi 7 juin 2019

Steaks hachés frauduleux pour les assos.




Depuis juillet 2018, 780 tonnes de steaks hachés ont été livrées à La Croix Rouge, Les Restos du Cœur, le Secours Populaire Français, et la Fédération française des banques alimentaires, des associations venant en aide aux plus démunis. Au total, un achat groupé de steaks hachés d'une valeur de 5,2 millions d'euros

ces steaks ne contenaient pas de la viande mais du gras, pas du muscle mais de la peau. Le tout mixé avec du soja et de l'amidon, des produits non-autorisés dans des steak hachés, avec un réemploi aussi de viande transformée. 

En fait, il s'agissait de tout sauf de la vraie viande. Ces matières premières, de très mauvaise qualité, ne présentent pour autant aucun danger pour la santé. L'entreprise française incriminée a malgré tout réussi à écouler près de 7 millions de steaks hachés. Elles les a fait fabriquer en Pologne pour, selon l'enquête, baisser ses coûts de production et augmenter sa marge. Autrement dit, pour se faire de l'argent sur le dos des plus démunis. 


Source

——-dans ces chaînes de production/distribution, tous les intermédiaires touchent !
Jdcjdr. Association de malfaiteurs.....? 

La misère est un marché comme un autre qui se porte mieux que bien.

7 commentaires:

  1. Steaks hachés frauduleux pour les cassos...

    RépondreSupprimer
  2. Et quand les noms des mecs seront dévoilés, une fois de plus les médias ne les diffuseront pas... comme à chaque fois qu'il s'agit d'une certaine communauté toujours innocente...

    RépondreSupprimer
  3. Pour tuer les rats, n'employons nous pas des poisons appétissants ? Pirate .

    RépondreSupprimer
  4. dégueulasse, je n'en achète pas sauf chez le boucher s'il le hache devant moi avec de la viande fraîche ; et que penser des steaks hachés charal, il parait qu'ils sont constitués à moitié de soja? le soja, c'est 80% issu de cultures OGM.

    RépondreSupprimer
  5. "(...)un scandale…de l’Etat ?" - extrait Marianne :

    "780 tonnes de « faux steaks hachés. (...) Ils avaient été achetés grâce à une dotation du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). C’est FranceAgriMer, un office public rattaché au ministère de l’Agriculture, qui s’est chargé des courses en gros."

    https://twitter.com/NPolony/status/1137267868545015808

    https://www.marianne.net/societe/affaire-des-faux-steaks-haches-destines-aux-plus-demunis-un-scandale-de-l-etat
    isa

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.