mardi 4 juin 2019

Nos « pets » polluent, euthanasie bienvenue.




Chiens et chats se font oublier dans la mobilisation écologique en cours. Pourtant, les animaux de compagnie consomment des ressources et polluent, comme leurs maîtres.

La France est particulièrement concernée : championne d’Europe de la possession de compagnons à quatre pattes (42 % des foyers en ont), il faut y nourrir 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens, selon la Fédération des fabricants d’aliments. Si l’on tient compte des 3,4 millions de petits mammifères, 5,8 millions d’oiseaux et d’une flopée de poissons, la moitié des foyers abrite au moins un animal.
Du nombre naît l’impact environnemental. Rien que dans l’Hexagone, 1,2 million de tonnes de produits d’alimentation sont vendues chaque année, et des centaines de milliers de tonnes de déchets générées.
Un chien, par exemple, consomme en moyenne 164 kg de viande par an (et 95 kg de céréales). Source
——- hé’ oui ! :) en plus ils mangent mieux que beaucoup sur la planète... bon, ça c’est dit...
😇

1 commentaire:

  1. Dans votre analyse, vous oubliez les parasitocrates que les gens détestent .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.